CISMeFÀ propos deSites et documents médicauxTerminologies de SantéConnexion




Titre : Contraception orale : quel risque thromboembolique ?;

URL : http://www.mbpu-unaformec.net/unaformec/uploads/Publications/bibliomed/573_Contraception_orale_quel_risque_thromboembolique.pdf

Description : Les antécédents personnels ou familiaux de thrombose des veines profondes sont l’une des contre-indications de la contraception estroprogestative (recommandations OMS). Le risque thromboembolique est bien sûr particulièrement élevé s’il existe chez la femme des facteurs prédisposants (dont la présence, chez 5% des femmes européennes, du facteur V de Leiden). En dehors de ces cas particuliers, les études cas-contrôle ont montré un risque relatif qui va de 2,1 à 4,4 en cas d’utilisation de contraception orale, dépendant à la fois de la dose d’estrogène et du type de progestatif.;

Année : 2010;

Exclure de QDN : true;

greenArrow Détails


Type(s) de ressource(s) :

Indexation :

Spécialité(s) : ************épidémiologie
************environnement et santé publique
************environnement
******toxicologie
****médicaments
****cardiologie
****thérapeutique
****médecine reproduction
****pharmacie
****médecine et chirurgie vasculaire
****statistique
****pharmacologie
*gestion du risque

greenArrow Vous pouvez consulter :


Courriel
04/12/2016


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.