Titre : Vulvo-vaginite candidosique;

URL : http://www.mbpu-unaformec.net/unaformec/uploads/Publications/bibliomed/476_vaginite_candidosique.pdf

Description : L’épidémiologie de la vulvo-vaginite (VV) candidosique est assez mal connue, faute de données exhaustives pour une pathologie aussi courante: elle atteindrait 70-75% des femmes au moins 1 fois durant leur vie, essentiellement à l’âge de la procréation, 40-50% 2 fois, 5-8% de manière récurrente ( 4 poussées annuelles). Le candida albicans serait retrouvé chez 20% (10 à 80% selon les études !) des femmes asymptomatiques. Faute de tests diagnostiques simples, rapides et bon marché, la VV candidosique est probablement à la fois sous et sur diagnostiquée. Peut-on la traiter sur les seules données cliniques? Le traitement symptomatique (auto-médication possible) présente t-il des risques? Peut-on limiter la fréquence des récurrences chez les femmes qui en souffrent? Des synthèses et études récentes apportent des éléments de réponses.;

Année : 2007;

Exclure de QDN : false;

Détails


Type(s) de ressource(s) :

Indexation :

Spécialité(s) : ***mycologie
***médecine fondée sur des faits
***infectiologie
***pédagogie médicale
***gynécologie
***étudiant

Vous pouvez consulter :


Courriel
20/06/2018


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.