Titre : Faut-il rechercher et traiter les hyperthyroïdies infracliniques?;

URL : http://www.mbpu-unaformec.net/unaformec/uploads/Publications/bibliomed/411_Hyperthyroidie_infraclinique.pdf

Description : Nous avons vu les limites de la découverte d’un taux élevé de TSH, demandé devant des symptômes bâtards ou à titre plus ou moins systématique. À l’inverse, une TSH demandée dans la surveillance d’un traitement thyroxinien, ou devant des signes plus ou moins évocateurs d’hyperthyroïdie est souvent trouvée effondrée, mais avec une T4L normale. On parle alors d’hyperthyroïdie fruste ou infraclinique. Quels en sont la définition, la prévalence et les risques? Quels sont les bénéfices et les risques de son traitement? Plusieurs études de synthèse et des recommandations permettent de faire le point.;

Année : 2006;

Exclure de QDN : false;

Détails


Type(s) de ressource(s) :

Indexation :

Spécialité(s) : ***médecine fondée sur des faits
***endocrinologie
***pédagogie médicale
***étudiant

Vous pouvez consulter :


Courriel
16/05/2018


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.