Titre : Histoire naturelle d'une masse rénale suspecte chez une patiente atteinte d'un cancer gastrique;

Sous-titre : Comment évaluer le risque de tumeurs malignes multiples primitives (TMP)?;

URL : http://www.urofrance.org/fileadmin/documents/data/PU/2004/PU-2004-00141206/TEXF-PU-2004-00141206.PDF

Description : La coexistence chez un patient de plusieurs tumeurs est un phénomène rare et correspond au syndrome des tumeurs malignes multiples primitives (TMP). Parmi les TMP les plus souvent diagnostiquées on retrouve au premier plan: Les tumeurs gastro-intestinales associées aux tumeurs d’origine urologique. La surexpression du gène STAG1 pourrait expliquer le développement de plusieurs tumeurs solides et être à l’origine du syndrome des tumeurs malignes multiples primitives. La découverte d’une masse suspecte rénale synchrone d’un cancer avéré est la plupart du temps une lésion de nature maligne et doit faire discuter un traitement radical chirurgical associé. Nous rapportons l’histoire naturelle d’une masse suspecte rénale chez un patient porteur d’une tumeur primitive gastrique réalisant un syndrome des TMP. Nous rappelons et discutons les éléments épidémiologiques, la physiopathologie, les éléments diagnostiques et la prise en charge thérapeutique des TMP.;

Année : 2004;

Exclure de QDN : false;

UNF3S : false;

Détails


Type(s) de ressource(s) :

Indexation :

Spécialité(s) : ******épidémiologie
******gestion du risque
***biostatistiques
***oncologie
***santé publique
***gynécologie
***organisation et administration
***histoire
***urologie
***néphrologie
***pédagogie médicale
***gastroentérologie
***étudiant

Vous pouvez consulter :


Courriel
20/06/2018


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.