Titre : Infarctus partiel du rein par dissection spontanée idiopathique de l'artère rénale;

URL : http://www.urofrance.org/fileadmin/documents/data/PU/2003/PU-2003-00130670/TEXF-PU-2003-00130670.PDF

Description : La dissection spontanée idiopathique de l’artère rénale (DSAR) est une pathologie rare et doit être prise en compte dans les diagnostics différentiels d’un syndrome douloureux lombaire. Les étiologies sont multiples: secondaires à des pathologies dégénérative, traumatique ou idiopathique. L’urographie intraveineuse est le plus souvent normale. La tomodensitométrie abdominale permet le plus souvent de visualiser l’infarctus rénal et l’artériographie sélective confirme le diagnostic de dissection de l’artère rénale. Le traitement médical et la surveillance permettent une prise en charge efficace de la maladie. Cependant, une prise en charge chirurgicale pourra être proposée d’emblée ou secondairement. L’évolution de la DSAR est le plus souvent favorable. Cependant la DSAR peut se compliquer, à long terme d’une insuffisance rénale organique et d’une hypertension artérielle rénovasculaire.;

Année : 2003;

Exclure de QDN : false;

UNF3S : false;

Détails


Type(s) de ressource(s) :

Indexation :

Spécialité(s) : ******néphrologie
***diagnostic
***cardiologie
***médecine et chirurgie vasculaire
***chirurgie
***pédagogie médicale
***étudiant
***urologie

Vous pouvez consulter :


Courriel
20/06/2018


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.