CISMeFÀ propos deSites et documents médicauxTerminologies de SantéConnexion

Scope Note MeSH Medline Recevez cette page chaque semaine par courrier électronique, cliquez ici. [880 inscrits au 20/05/2014]
Pour se désabonner, cliquez . Pour en savoir plus sur la description et l'indexation des ressources : CISMeF : pourquoi, comment.

Période du 21-05-2016 au 28-05-2016 rss - Archives - Actualité - Blogue CISMeF

documents
  1. COSENTYX (spondylarthrite ankylosante) - Inscription
    HAS - Haute Autorité de Santé 2016 France
    *avis de la commission de transparence;

    Le service médical rendu par COSENTYX est important dans le traitement de la spondylarthrite ankylosante active chez l'adulte en cas de réponse inadéquate au traitement conventionnel. Les spécialités COSENTYX n’apportent pas d’amélioration du service médical rendu (ASMR V) dans la prise en charge de la spondylarthrite ankylosante par rapport aux anti-TNF...

    Voir l'indexation

  2. Kétoconazole par voie topique (Kétoderm et génériques) : informations sur les populations cibles de ces spécialités - Lettre aux professionnels de santé - Les professionnels de santé ont été informés d'une mise à jour du résumé des caractéristiques du produit (RCP) et de la notice des spécialités à base de kétoconazole, concernant la limitation de l'utilisation chez l'enfant, les mises en garde spéciales et précautions d'emploi ainsi que les effets indésirables.
    ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé 2016 France
    *recommandation de bon usage du médicament;

    En raison de données limitées sur l’utilisation de ces spécialités chez l’enfant : o les spécialités à base de kétoconazole 2 %, crème, sont désormais strictement réservées à l’adulte, dans le traitement topique des infections de la peau à dermatophytes, des candidoses cutanées et du Pityriasis versicolor, o les spécialités à base de kétoconazole 2 %, gel en sachet, sont désormais indiquées chez l’adulte et l’adolescent ( 12 ans), dans le traitement de la dermite séborrhéique, o les spécialités à base de kétoconazole 2 %, gel en récipient unidose, sont désormais strictement réservées à l’adulte et à l’adolescent ( 12 ans), dans le traitement du Pityriasis versicolor...

    Voir l'indexation

  3. Facteurs VIII recombinants : retour d’information sur le PRAC de mai 2016 - Point d'information
    ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé 2016 France
    *avis de pharmacovigilance;

    Le développement d’anticorps dirigés contre le facteur VIII, qui fait augmenter le risque de saignement, est un effet indésirable déjà identifié avec les facteurs de coagulation. Le PRAC a discuté les résultats d’une nouvelle méta-analyse qui devrait être bientôt publiée, incluant 3 études observationnelles (dont une française – FranceCoag) et portant sur le risque de développement d’inhibiteurs (anticorps) à la suite de traitements recombinants pour le facteur VIII chez les patients non préalablement traités...

    Voir l'indexation

  4. AVASTIN (colorectal 2ème ligne)
    HAS - Haute Autorité de Santé 2016 Paris France
    *avis de la commission de transparence;

    Le service médical rendu par AVASTIN reste important dans l’indication traitement de 2ème ligne du cancer colorectal métastatique. AVASTIN, associé à une chimiothérapie à base de fluoropyrimidine, n’apporte pas d’amélioration du service médical rendu (ASMR V) dans la prise en charge de 2ème ligne du cancer colorectal métastatique incluant les anti EGFR...

    Voir l'indexation

  5. AVASTIN (colorectal 1ère ligne)
    HAS - Haute Autorité de Santé 2016 Paris France
    *avis de la commission de transparence;

    Le service médical rendu par AVASTIN reste important dans l’indication traitement de 1ère ligne du cancer colorectal. Au vu des résultats des nouvelles études cliniques disponibles, la Commission considère qu’un traitement par AVASTIN, associé à une chimiothérapie à base de fluoropyrimidine apporte une amélioration du service médical rendu mineure (ASMR IV) par rapport à la chimiothérapie seule en cas de tumeur RAS muté (gain en survie sans progression noté dans deux études sur trois avec une amplitude allant de 1,4 à 4 mois). Au vu des résultats des nouvelles études cliniques disponibles, la Commission considère qu’un traitement par AVASTIN, associé à une chimiothérapie à base de fluoropyrimidine n’apporte pas d’amélioration du service médical rendu (ASMR V) dans la prise en charge de 1ère ligne du cancer colorectal métastatique par rapport à des traitements anti-EGFR (VECTIBIX ou ERBITUX) associés à une chimiothérapie en cas tumeur RAS non muté (absence de supériorité versus un antiEGFR tous deux associés à la chimiothérapie à base de fluoropyrimidine dans deux études)...

    Voir l'indexation

  6. ELOCTA - efmoroctocog alfa - Inscription
    HAS - Haute Autorité de Santé 2016 France
    *avis de la commission de transparence;

    Le service médical rendu par ELOCTA est important dans l’indication « Traitement et prophylaxie des épisodes hémorragiques chez les patients présentant une hémophilie A ». ELOCTA n’apporte pas d’amélioration du service médical rendu (ASMR V) dans le traitement et la prophylaxie de l’hémophilie A par rapport aux autres traitements disponibles...

    Voir l'indexation

  7. BENEPALI 50 mg, solution injectable - étanercept - Mise à disposition d'un biosimilaire d'ENBREL
    2016
    *avis de la commission de transparence;

    Le service médical rendu par BENEPALI est important dans le traitement de la polyarthrite rhumatoïde. Le service médical rendu par BENEPALI est important dans le traitement du rhumatisme psoriasique, de la spondylarthrite ankylosante, de la spondylarthrite axiale non radiographique. Dans le traitement du psoriasis, il est important chez les patients adultes ayant un psoriasis en plaques chronique grave, défini par : un échec (c'est-à-dire patients non répondeurs, avec une contre-indication ou intolérants) à au moins deux traitements parmi les traitements systémiques non biologiques (MTX, ciclosporine et acitrétine) et la photothérapie et ; une surface corporelle atteinte étendue et/ou un retentissement psychosocial important. Le service médical rendu par BENEPALI est insuffisant pour les autres patients ne répondant pas à ces critères de mise sous traitement...

    Voir l'indexation

  8. HUMIRA
    HAS - Haute Autorité de Santé 2016 Paris France
    *avis de la commission de transparence;

    Le service médical rendu par les spécialités HUMIRA reste important dans les indications de l’AMM concernant : la polyarthrite rhumatoïde modérément à sévèrement active de l'adulte lorsque la réponse aux traitements de fond, y compris le méthotrexate, est inadéquate. l’arthrite juvénile idiopathique arthrite juvénile idiopathique polyarticulaire arthrite liée à l’enthésite la spondyloarthrite axiale chez l’adulte spondylarthrite ankylosante (SA) spondyloarthrite axiale sans signes radiographiques de SA le rhumatisme psoriasique chez l’adulte la maladie de Crohn chez l’adulte la maladie de Crohn chez l'enfant et l’adolescent la rectocolite hémorragique chez l’adulte. Dans le psoriasis en plaques de l’adulte, le service médical rendu par HUMIRA est important chez les patients ayant un psoriasis en plaques chronique sévère, défini par : un échec (réponse insuffisante, contre-indication ou intolérance) à au moins deux traitements parmi les traitements systémiques non biologiques et la photothérapie et une forme étendue et/ou un retentissement psychosocial important. Dans le traitement de la polyarthrite rhumatoïde sévère, active et évolutive chez les adultes non précédemment traités par le méthotrexate, le service médical rendu reste important dans l’attente de sa réévaluation par la Commission de la transparence. Dans le psoriasis en plaques de l’adulte, le service médical rendu par HUMIRA reste insuffisant pour les autres patients ne répondant pas à ces critères de mise sous traitement...

    Voir l'indexation

  9. FLUOROCHOLINE CIS BIO INTERNATIONAL (code CIS : 66567115) - Mise à disposition d'un radiopharmaceutique à usage diagnostique, marqué au 18F destiné à l’imagerie par Tomographie TEP
    HAS - Haute Autorité de Santé 2016 France
    *avis de la commission de transparence;

    Le service médical rendu par FLUOROCHOLINE (18F) CIS bio international 225MBq/mL, solution injectable est important dans les indications « stadification initiale dans les formes à haut risque de cancer de la prostate » et « recherche de récidive loco-régionale ou métastatique en cas de ré-ascension de la concentration sérique d’antigène spécifique de la prostate (PSA). ». FLUOROCHOLINE (18F) CIS bio international 225MBq/mL n’apporte pas d’amélioration du service médical rendu (ASMR V) par rapport à IASOCHOLINE (autre spécialité à base de fluorocholine) dans le bilan d’extension du cancer de la prostate chez les patients à haut risque...

    Voir l'indexation

  10. BRIDION
    Santé Canada 2016 Canada
    *résumé des caractéristiques du produit;

    Bridion (sugammadex sodique), un antagoniste sélectif d'agents relaxants neuromusculaires, a été autorisé pour la décurarisation après un bloc neuromusculaire modéré à profond induit par le rocuronium ou le vécuronium chez les adultes qui doivent subir une intervention chirurgicale..

    Voir l'indexation

  11. SUSTIVA - Elargissement de la prise en charge à l’enfant de 3 mois à 3 ans pesant au moins 3.5 Kg
    HAS - Haute Autorité de Santé 2016 Paris France
    *avis de la commission de transparence;

    Le service médical rendu par SUSTIVA reste important dans l'indication « en association avec d'autres antirétroviraux dans le traitement de l'infection par le virus-1 de l'immunodéficience humaine (VIH-1) chez l'adulte, l'adolescent et l'enfant de 3 ans et plus ». Le service médical rendu par SUSTIVA est important dans l’indication « en association avec d'autres antirétroviraux dans le traitement de l'infection par le virus-1 de l'immunodéficience humaine (VIH-1) chez l'enfant de 3 mois à 3 ans et pesant au moins 3,5 kg ». La Commission considère que SUSTIVA n’apporte pas d’amélioration du service médical rendu (ASMR V) dans la prise en charge de l'infection par le virus-1 de l'immunodéficience humaine (VIH-1) chez les enfants de 3 mois à 3 ans et pesant plus de 3.5 Kg...

    Voir l'indexation

  12. Chimiothérapie de maintenance : futile ou utile ?
    Revue Médicale Suisse 2015 Suisse
    *article de périodique; cas clinique;

    Dans le contexte d’une maladie oncologique non guérissable, une thérapie de maintenance vise à prolonger la réponse induite par la chimiothérapie d’induction. On espère ainsi ralentir la progression et prolonger la survie. Deux modalités de maintenance sont décrites. La première, la maintenance de continuation qui consiste en la poursuite de l’un des composants de la chimiothérapie d’induction. La deuxième, la switch-maintenance qui est l’introduction d’une nouvelle thérapie immédiatement après le traitement d’induction. Pour montrer sa supériorité, une stratégie de maintenance doit prouver que l’utilisation d’une thérapie après la phase d’induction est plus efficace que son utilisation lors de la progression. Ce bénéfice doit s’observer sur la survie globale et/ou la qualité de vie.

    Voir l'indexation

  13. Nouvelles immunothérapies du mélanome : mécanismes d’action, efficacité et prise en charge des toxicités
    Revue Médicale Suisse 2015 Suisse
    *article de périodique;

    Le traitement du mélanome métastatique a été révolutionné depuis 2010 avec l’apparition de nombreuses nouvelles molécules. Actuellement, les oncologues, dermatologues et médecins généralistes sont de plus en plus confrontés aux effets secondaires de ces molécules dans leur pratique quotidienne. Deux classes de thérapie sont disponibles pour le traitement du mélanome métastatique : 1) l’immunothérapie (anti-CTLA-4, anti-PD-1/anti-PD-L1) et 2) les thérapies ciblées avec les inhibiteurs de BRAF et de MEK. L’immunothérapie a une efficacité clinique remarquable, par contre un nombre important de patients développent des effets secondaires immunologiques qui peuvent parfois être fatals. La prise en charge rapide et selon des algorithmes précis de ces effets secondaires immunologiques par les médecins de diverses spécialités est primordiale.

    Voir l'indexation

  14. TARGINACT - Extension d'indication
    HAS - Haute Autorité de Santé 2016 Paris France
    *avis de la commission de transparence;

    Le service médical rendu par TARGINACT modéré, uniquement dans le traitement du syndrome des jambes sans repos très sévères, après échec d’un traitement dopaminergique (SJSR). TARGINACT n’apporte pas d’amélioration du service médical rendu dans le traitement symptomatique de seconde intention des patients atteints du syndrome idiopathique des jambes sans repos très sévère, après échec d’un traitement dopaminergique...

    Voir l'indexation

  15. Un gène qui fait vieillir la peau
    Avis d'Experts - La Radio Télévision Suisse (RTS) et les Universités de Suisse Romande 2016 Suisse
    *enregistrement vidéo;

    Le gène MC1R expliquerait, en partie, pourquoi certaines personnes paraissent plus vieilles que leur âge - Durée 20:39

    Voir l'indexation

  16. Quand la mémoire flanche
    Avis d'Experts - La Radio Télévision Suisse (RTS) et les Universités de Suisse Romande 2016 Suisse
    *enregistrement vidéo;

    La mémoire est une faculté essentielle de notre cerveau. Comment fonctionne notre mémoire? Comment l’entretenir pour ne pas la perdre avec l'âge? Et quand faut-il s'inquiéter de troubles de la mémoire ? Durée 52:12

    Voir l'indexation

  17. Perspectives actuelles sur les soins de support aux patients atteints d’un cancer du poumon
    Revue Médicale Suisse 2015 Suisse
    *article de périodique;

    La lutte contre le cancer comprend l’amélioration du taux de survie mais aussi de la qualité de vie des patients. Les soins de support en oncologie ont pour but de réduire le fardeau physique et psychologique des personnes atteintes par une maladie cancéreuse. Ils peuvent également comprendre le développement des capacités d’autogestion des symptômes. Suite à la sévérité des symptômes et au mauvais pronostic, les patients atteints d’un cancer du poumon présentent une prévalence plus élevée des besoins en soins de support que d’autres patients oncologiques. En réponse à ces besoins, des interventions prometteuses se développent actuellement. Elles comprennent des modèles de soins interdisciplinaires intégrant, par exemple, le rôle d’une infirmière référente du cancer du poumon et l’utilisation des nouvelles technologies visant le soutien des patients et de leurs proches.

    Voir l'indexation

  18. Nouveautés et perspectives dans la prise en charge des cancers colorectaux et gastriques avancés
    Revue Médicale Suisse 2015 Suisse
    *article de périodique;

    Les cancers colorectaux et gastriques sont respectivement les quatrième et troisième causes principales de décès par cancer dans le monde. Malheureusement, le cancer gastrique est habituellement diagnostiqué à un stade avancé avec des métastases à distance, c’est pourquoi, les traitements palliatifs sont la pierre angulaire du traitement. Des progrès majeurs dans la compréhension de la biologie tumorale, le développement de biomarqueurs et de thérapies ciblées ont amélioré les options thérapeutiques et le pronostic de ces deux cancers ces dernières années. Dans cet article, nous passons en revue le traitement standard des cancers colorectaux et gastriques avancés et métastatiques, et mettons en lumière les perspectives futures

    Voir l'indexation

  19. Ethique et dépistage organisé du cancer colorectal - Analyse du dispositif français
    INCa - Institut National du Cancer 2016 France
    *rapport;

    Dans la continuité de la réflexion initiée sur les programmes de dépistage, l’Institut national du cancer a sollicité le Groupe de réflexion sur l’éthique du dépistage (GRED) pour mener une analyse sur les enjeux individuels et collectifs dans ce programme, autour des principes d’autonomie, d’équité, et d’efficience. Ce rapport repose sur une approche éthique appliquée s’appuyant sur une analyse des pratiques, en vue de formuler des propositions concrètes permettant d’améliorer l’organisation du dispositif et la prise en charge des personnes.

    Voir l'indexation

  20. Evaluation de la radiothérapie peropératoire (RTPO) dans le cancer du sein - Rapport d'évaluation
    HAS - Haute Autorité de Santé 2016 France
    *évaluation technologique;

    Objectif(s) Evaluer l’efficacité et la sécurité de la radiothérapie peropératoire en traitement adjuvant de la tumorectomie du cancer du sein chez la femme, en préciser les conditions de réalisation et la population cible. Le comparateur est la radiothérapie externe conventionnelle. L’objectif final était le remboursement par l’Assurance maladie

    Voir l'indexation

  21. Évolution des relations soignants-malades au regard des pratiques d'éducation thérapeutique
    CNAM - Conservatoire national des arts et métiers 2015 France
    *rapport;

    Cette recherche vise à explorer les transformations des interactions, des représentations réciproques et du vécu des relations entre soignants et malades du fait de l’introduction de l’ETP dans les services. Il s’agit d’une recherche-action collaborative de type qualitatif, menée en associant six services hospitaliers sur une durée d’un an et demi.

    Voir l'indexation

  22. Numéro spécial Ebola
    Médecine et Armées 2016 France
    *article de périodique;

    Présentation clinique, aspects pronostiques et principes thérapeutiques de la maladie à virus Ebola : l’essentiel pour le clinicien. La fièvre hémorragique à virus Ebola : généralités sur le virus et rôle d’une unité militaire de recherche en virologie au cours d’une épidémie. Transport aérien des patients hautement contagieux- expérience de la maladie à virus Ebola. Transport préhospitalier de patients cas possibles ou confirmés de maladie à virus Ebola. Expérience de la Brigade de sapeurs-pompiers de Paris. Préparation d’un service d’urgence à l’accueil d’un patient suspect de maladie à virus Ebola : : expérience de l’Hôpital d’instruction des armées Bégin. Prise en charge de cas confirmés de maladie à virus Ebola à l’hôpital d’instruction des armées Bégin : l’aboutissement d’une préparation multidisciplinaire. Maladie à virus Ebola en Guinée : évolution de l’épidémie de son émergence en décembre 2013 à novembre 2015. Conception, déploiement, architecture et fonctionnement du Centre de traitement des soignants. Les enjeux de la formation du personnel du Centre de traitement des soignants. Le laboratoire du Centre de traitement des soignants. Défaillances d’organes au cours de la maladie à virus Ebola : étude rétrospective au Centre de traitement des soignants de Conakry. Prise en compte des aspects psychologique et transculturels des patients atteints ou suspects de maladie à virus Ebola admis au Centre de traitement des soignants de Conakry (Guinée) janvier-juillet 2015. Épidémie de maladie à virus Ebola en Guinée Conakry : suivi du personnel militaire de retour de mission au Centre de traitement des soignants de mars à octobre 2015. Témoignage.

    Voir l'indexation

  23. ENTRESTO (valsartan/sacabutril) - Inscription
    HAS - Haute Autorité de Santé 2016 France
    *flux de syndication; *notice médicamenteuse; *évaluation médicament;

    Le service médical rendu par ENTRESTO (valsartan/sacabutril) est important chez des patients avec insuffisance cardiaque de classe II ou III selon la classification de la NYHA avec une FEVG 35%, préalablement traités par IEC ou sartans et nécessitant une modification de traitement. Compte tenu des résultats de l’étude PARADIGM-HF et du profil des patients inclus, ENTRESTO apporte une amélioration du service médical rendu mineure (ASMR IV) chez des patients avec insuffisance cardiaque de classe II ou III selon la classification de la NYHA avec une FEVG 35%, préalablement traités par IEC ou sartans et nécessitant une modification de traitement...

    Voir l'indexation

  24. PHOSPHONEUROS, solution buvable en gouttes - Mise à disposition aux collectivités de cette spécialité déjà inscrite en ville
    HAS - Haute Autorité de Santé 2016 Paris France
    *avis de la commission de transparence;

    Le service médical rendu par PHOSPHONEUROS, solution buvable en gouttes est important dans le rachitisme hypophosphorémique et dans le diabète rénal phosphoré. Le service médical rendu par PHOSPHONEUROS, solution buvable en gouttes est faible dans l’hypercalciurie accompagnée d'une fuite urinaire de phosphates ou d'une hypophosphatémie avec ou sans lithiase calcique associée. PHOSPHONEUROS n’apporte pas d’amélioration du service médical rendu (ASMR V) par rapport à PHOSPHORE ALKO...

    Voir l'indexation

  25. Cancers superficiels de l’œsophage : épidémiologie, diagnostic et traitement
    Revue Médicale Suisse 2015 Suisse
    *article de périodique;

    Les cancers de l’œsophage sont diagnostiqués à un stade précoce dans moins de 10% des cas en Europe. Ce sont des cancers superficiels avec une atteinte limitée à la muqueuse et à la sous-muqueuse. L’envahissement ganglionnaire synchrone (EGS) est le facteur pronostique majeur. La chirurgie de l’œsophage est le traitement de référence. La résection endoscopique est aujourd’hui une alternative thérapeutique curative validée. Elle nécessite auparavant la réalisation d’un bilan endoscopique précis, grâce aux colorations chimiques/virtuelles et à l’échoendoscopie (EE), puis une analyse pathologique experte après exérèse tumorale. Elle doit être réalisée pour les tumeurs de bon pronostic après évaluation de l’EGS (ou du risque d’EGS) puis être suivie d’une surveillance endoscopique régulière afin de détecter les récidives tumorales locales.

    Voir l'indexation

  26. Systématiser l’accompagnement à l’arrêt du tabac pour améliorer le traitement des patients atteints de cancer - In : Bulletin du Cancer Available online 24 May 2016 - Open Access
    Elsevier http://dx.doi.org/10.1016/j.bulcan.2016.04.004 2016 France
    *article de périodique;

    Cet article a pour objectif de mieux documenter les effets que peut avoir la poursuite du tabagisme sur la survie, la récidive, la survenue de seconds cancers primitifs, l’efficacité des traitements, la survenue d’effets indésirables ainsi que sur la qualité de vie des patients traités pour un cancer.

    Voir l'indexation

  27. Gros plan sur les douleurs fantômes
    Avis d'Experts - La Radio Télévision Suisse (RTS) et les Universités de Suisse Romande 2016 Suisse
    *enregistrement vidéo;

    Une vraie sensation de crampes ou de fourmillements sur un pied ou une jambe qui n’existe plus: ce sont les douleurs fantômes. Ces manifestations sont générées par le cerveau. Durée 20:02

    Voir l'indexation

  28. Prévention de la borréliose de Lyme - Repères pour votre pratique
    INPES - Institut National de Prévention et d'Education pour la Santé 2016 France
    *information scientifique et technique;

    La boréliose de Lyme est une infection due à une bactérie transportée par une tique. La bactérie peut être transmise à l'homme par piqûres de tiques inféctées. Ce document rappelle aux professionnels de santé les mesures de protection contre les piqûres de tiques lors d'activités dans la nature, ainsi que les éléments de diagnostic et de traitement de la phase précoce (localisée) de la maladie pour réduire les risques vers les formes disséminées, à l'origine de complications parfois graves. Il renvoie vars des sites de références pour en savoir plus.

    Voir l'indexation

  29. Avortement médical
    SOGC - Société des Obstétriciens et Gynécologues du Canada 2016 Niv preuve Canada
    *recommandation pour la pratique clinique;

    Objectif La présente directive clinique passe en revue les données probantes traitant des paramètres entourant l’offre d’un avortement provoqué médical au premier trimestre, dont les critères d’admissibilité, le counseling, le consentement, les schémas posologiques fondés sur des données probantes et les facteurs particuliers à prendre en considération pour les cliniciens qui offrent des services d’avortement médical.

    Voir l'indexation

  30. Conisation
    Groupe Hospitalier Diaconesses Croix Saint Simon 2016 France
    *brochure pédagogique pour les patients;

    La conisation consiste à enlever chirurgicalement une portion du col utérin.

    Voir l'indexation

  31. Cure d'incontinence urinaire d'effort
    Groupe Hospitalier Diaconesses Croix Saint Simon 2016 France
    *brochure pédagogique pour les patients;

    L’incontinence urinaire d’effort résulte d’une faiblesse des muscles du périnée (périnée : partie du corps fermant en bas le petit bassin et traversée par la terminaison des voies urinaires, génitales et digestives) chargés de soutenir la vessie et l’urètre (urètre : canal allant de la vessie au méat urinaire, permettant l’évacuation de l’urine), et d’une faiblesse du sphincter de l’urètre (muscle chargé d’assurer l’étanchéité de la vessie).

    Voir l'indexation

  32. VELOX - Système de nébulisation à tamis pour aérosolthérapie
    HAS - Haute Autorité de Santé 2016 Suffisant France
    *évaluation technologique;

    Service attendu Suffisant en raison de l’intérêt thérapeutique des médicaments ou des dispositifs médicaux destinés à être nébulisés dans les indications retenues. Amélioration du service attendu V (absence) par rapport aux autres systèmes de nébulisation.

    Voir l'indexation

  33. Système MINIMED 640G - Système de mesure en continu du glucose interstitiel couplé à une pompe à insuline externe
    HAS - Haute Autorité de Santé 2016 Suffisant France
    *évaluation technologique;

    Service attendu Suffisant en raison de : - l’intérêt thérapeutique et diagnostique du SYSTEME MINIMED 640G - l’intérêt de santé publique au vu de la gravité des complications engendrées par le diabète de type 1 Amélioration du service attendu III (modérée) chez les patients dont l’équilibre glycémique préalable est insuffisant (HbA1c à 8%) III (modérée) chez les patients ayant présenté des hypoglycémies sévères, dans les 12 mois précédents.

    Voir l'indexation

  34. Prévention des conduites addictives en entreprises maritimes (PRECADEM) - Phase 1 : évaluation et analyse des usages de substances psychoactives dans le milieu de la pêche professionnelle en Bretagne et en Pays de la Loire - Etude réalisée à la demande et avec le soutien financier des Comités régionaux des pêches maritimes et des élevages marins de Bretagne et des Pays de la Loire
    ORS Bretagne 2016 France
    *enquête santé; *questionnaire;

    Le COREPEM a sollicité l’Observatoire Régional de Santé de Bretagne (ORS Bretagne) pour la réalisation de la première phase du projet qui a consisté en une étude qui visait à améliorer les connaissances en matière d’usages de substances psychoactives (SPA) dans le milieu de la pêche professionnelle.

    Voir l'indexation

  35. Journée européenne de l'obésité
    RFI - Radio France International - Priorité santé 2016 France
    *émission radiophonique;

    La Journée européenne de l’obésité, a cette année pour thème : « Vous avez tout en VOUS pour prendre en main votre santé ». C’est l’occasion de rappeler que le nombre de cas d’obésité a doublé depuis 1980. 1,9 milliard d’adultes sont en surpoids. Sur ce total, plus de 600 millions sont obèses. Quels sont les risques pour la santé ? Quelles mesures mettre en place pour lutter contre l’obésité ?

    Voir l'indexation

  36. Pour en finir avec le mal de dos
    RFI - Radio France International - Priorité santé 2016 France
    *émission radiophonique;

    Le mal de dos est une maladie très fréquente qui touche environ 30% de la population. L’OMS estime que 80% de la population mondiale souffre à un moment de sa vie de ce mal. Lombalgies, lumbagos, sciatiques, hernies sont devenus une véritable épidémie. Inconfortablement assis dans des sièges mal adaptés, devant nos écrans ou notre assiette, nous multiplions les erreurs au quotidien : mauvaises postures, mauvais portage… Et les remèdes peuvent se révéler pires que le mal : avec de mauvais abdos et des exercices standardisés au fil des modes, la gymnastique que nous nous imposons, méconnaît les règles de la biomécanique, et risque d’aggraver les douleurs, voire d’en provoquer des nouvelles ! Quels sont les traitements ? Que faire pour soulager rapidement le mal de dos ?

    Voir l'indexation

Courriel
25/05/2016


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.