Recevez cette page chaque semaine par courrier électronique, cliquez ici. [894 inscrits au 12/02/2018]
Pour se désabonner, cliquez . Pour en savoir plus sur la description et l'indexation des ressources : CISMeF : pourquoi, comment.

Période du 25-01-2020 au 01-02-2020 rss - Archives - Actualités du site (Blogue) - Créer une alerte personnalisée

documents
  1. Coronavirus 2019 n-Cov
    Ministère des solidarités et de la Santé 2020 France
    *information scientifique et technique;

    Les coronavirus font partie d’une vaste famille de virus susceptibles d’être à l’origine d’un large éventail de maladies. Chez l’Homme, ces maladies vont du rhume banal à une infection pulmonaire sévère, responsable d’une détresse respiratoire aiguë. Deux coronavirus ont entraîné des épidémies graves chez l’Homme : le SRAS responsable d’une épidémie mondiale entre novembre 2002 et juillet 2003 et le Mers-CoV identifié pour la première fois en 2012 au Moyen-Orient. Début janvier 2020, la découverte d’un nouveau coronavirus (2019-nCov) en lien avec des cas groupés de pneumopathies a été annoncé par les autorités sanitaires chinoises et l’OMS.

    Voir l'indexation

  2. Coronavirus : informations pour les voyageurs
    Ministère des solidarités et de la Santé 2020 France
    *recommandation;

    Plusieurs cas de 2019-nCoV ont été rapportés en Chine, et dans d’autres pays. Aucune restriction de voyage n’est recommandée à ce jour par l’OMS. Cependant, afin de limiter les risques de transmission de ce nouveau virus, les autorités sanitaires françaises émettent des recommandations aux voyageurs devant séjourner dans un pays où des cas d’infection par le nouveau coronavirus ont été signalés.

    Voir l'indexation

  3. Coronavirus : informations pour les professionnels de santé
    Ministère des solidarités et de la Santé 2020 France
    *recommandation professionnelle;

    Le 31 décembre 2019, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a été informée de plusieurs cas de pneumonies de cause inconnue dans la ville de Wuhan en Chine. Le virus, jusqu’ici inconnu, est un coronavirus. Il a été dénommé 2019-nCoV.

    Voir l'indexation

  4. Évaluation de l’efficacité et de la sécurité du laser femtoseconde dans la chirurgie de la cataracte
    HAS - Haute Autorité de Santé 2020 France
    *évaluation technologique;

    La cataracte est l’opacification de tout ou une partie du cristallin entrainant une diminution de la qualité de la vision. Le traitement de la cataracte est exclusivement chirurgical. La phacoémulsification qui est actuellement la technique de référence correspond à l’extraction extracapsulaire du noyau cristallinien après fragmentation du cristallin par des ultrasons. L’introduction et la généralisation de cette technique au cours des dernières décennies, a permis d'améliorer les résultats de la procédure chirurgicale en termes de qualité visuelle et d’impact sur la qualité de vie. La chirurgie de la cataracte assistée par laser femtoseconde est présentée comme une innovation technologique. Elle permettrait d’automatiser certaines étapes clés de la procédure chirurgicale actuelle, et de limiter la variabilité humaine, améliorant ainsi les résultats en termes d'efficacité et de sécurité.

    Voir l'indexation

  5. Infection à coronavirus
    SPF - Santé publique France 2020 France
    *information scientifique et technique;

    Les coronavirus sont très répandus et peuvent causer des maladies généralement bénignes chez l’Homme. Cependant, deux d’entre eux ont entrainé de graves épidémies : le SRAS-CoV et le Mers-CoV. Nos missions : identifier le plus tôt possible tout nouveau cas d’infection par le Mers-CoV; informer les professionnels de santé; informer le public

    Voir l'indexation

  6. Dépistage du cancer du col chez les jeunes femmes
    Le Médecin de Famille Canadien 2020 Canada
    *article de périodique;

    En pratique clinique, les professionnels de la santé qui traitent des patients individuels doivent prendre des décisions binaires : « le faire » ou « ne pas le faire ». Toutefois, dans le cas de nombreuses interventions préventives, les données scientifiques se prêtent mal à un simple choix à 2 dimensions.

    Voir l'indexation

  7. Dépistage cognitif chez les patients plus âgés
    Le Médecin de Famille Canadien 2020 Canada
    *article de périodique;

    Le Groupe d’étude canadien sur les soins de santé préventifs recommande ce qui suit : Ne pas dépister la déficience cognitive chez les adultes asymptomatiques de 65 ans et plus (Recommandation forte, données probantes de faible qualité.) La recommandation ne s’applique pas aux hommes et aux femmes qui ont des symptômes laissant présager une déficience cognitive (p. ex. perte de mémoire, problèmes de langage, attention, fonction visuospatiale ou exécutive, symptômes comportementaux ou psychologiques) ni aux personnes suspectées d’avoir une déficience cognitive par des cliniciens, la famille ou des amis.

    Voir l'indexation

  8. Investigation de la douleur thoracique chez des patients à risque faible ou intermédiaire - Quel est le meilleur test de premier recours pour éliminer la coronaropathie?
    Le Médecin de Famille Canadien 2020 Canada
    *article de périodique;

    La surévaluation est attribuable à l’absence de lignes directrices claires en matière de meilleur test de premier recours pour dépister la coronaropathie, surtout chez les patients à risque faible ou intermédiaire. La coronarographie par tomodensitométrie (coro-TDM) dotée d’une forte valeur prédictive négative est-elle la meilleure option pour éliminer la coronaropathie, et ainsi réduire la surévaluation, le délai avant le diagnostic, les coûts de santé et l’exposition totale aux rayonnements? Cet article examine la littérature traitant des méthodes d’investigation de la douleur thoracique et résume les approches actuelles fondées sur les données probantes ainsi que les recommandations à l’intention des patients à risque faible ou intermédiaire.

    Voir l'indexation

  9. Coronavirus de Wuhan
    Institut Pasteur 2020 France
    *information scientifique et technique;

    Une épidémie de pneumonies d'allure virale d'étiologie inconnue a émergé dans la ville de Wuhan (province de Hubei, Chine) en décembre 2019. Le 7 janvier 2020, la découverte d’un nouveau coronavirus (2019-nCoV, différent des virus SARS-CoV, responsable de l'épidémie de SRAS en 2003 et MERS-CoV, responsable d’une épidémie évoluant depuis 2012 au Moyen-Orient) a été annoncée officiellement par les autorités sanitaires chinoises et l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Ce nouveau virus est présenté comme l'agent responsable de ces pneumonies.

    Voir l'indexation

  10. La saga du baclofène : une AMM et un remboursement pour un médicament n’ayant pas apporté de preuves solides de son efficacité pour réduire la consommation d’alcool
    CNGE - Collège National des Généralistes Enseignants 2020 France
    *information scientifique et technique;

    Le baclofène a été médiatisé à la suite des témoignages du Dr Olivier Ameisen et de patients, avant son évaluation dans des essais cliniques. La méta-analyse Cochrane, publiée en 2018, ne permettait pas d’établir les preuves de son efficacité pour maintenir l’abstinence et/ou réduire la consommation d’alcool. Cette méta analyse comprenait notamment l’essai ALPADIR, mené en France. Cependant, la plupart des essais négatifs avaient évalué des posologies maximales de baclofène plus faibles que celles des essais ayant des résultats significatifs.

    Voir l'indexation

Courriel (Nous ne répondons pas aux questions de santé personnelles.)
27/01/2020


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.