CISMeFÀ propos deSites et documents médicauxTerminologies de SantéConnexion

Scope Note MeSH Medline Recevez cette page chaque semaine par courrier électronique, cliquez ici. [880 inscrits au 20/05/2014]
Pour se désabonner, cliquez . Pour en savoir plus sur la description et l'indexation des ressources : CISMeF : pourquoi, comment.

Période du 18-03-2017 au 25-03-2017 rss - Archives - Actualité - Blogue CISMeF

documents - organisme

documents
  1. NUCLEUS
    HAS - Haute Autorité de Santé 2014 Suffisant France
    *évaluation technologique;

    Service attendu Suffisant en raison de : - l’intérêt de compensation du handicap de ce dispositif dans la restitution de la fonction auditive dans les surdités concernées, voire de la création de cette fonction dans les surdités pré-linguales ; - l’intérêt de santé publique compte tenu de la gravité des surdités concernées et de l’absence d’alternative pour restaurer la fonction auditive).

    Voir l'indexation

  2. BIOVALSALVA - Conduit aortique valvé
    HAS - Haute Autorité de Santé 2014 Suffisant France
    *évaluation technologique;

    Service attendu Suffisant en raison de : - l’intérêt thérapeutique du conduit valvé BIOVALSALVA dans le traitement des pathologies de la valve aortique et de l’aorte ascendante exposées à un risque de dissection aortique et/ou d’évolution de la valvulopathie, - l’intérêt de santé publique attendu du conduit valvé BIOVALSALVA compte tenu du caractère de gravité des pathologies de la valve aortique et de l’aorte ascendante.

    Voir l'indexation

  3. BIOVALSALVA BIPLEX - Conduit aortique valvé
    HAS - Haute Autorité de Santé 2014 France
    *évaluation technologique;

    Service attendu Suffisant en raison de : • l’intérêt thérapeutique du conduit valvé BIOVALSALVA BIPLEX dans le traitement des pathologies de la valve aortique et de l’aorte ascendante exposées à un risque de dissection aortique et/ou d’évolution de la valvulopathie, • l’intérêt de santé publique attendu du conduit valvé BIOVALSALVA BIPLEX compte tenu du caractère de gravité des pathologies de la valve aortique et de l’aorte ascendante.

    Voir l'indexation

  4. ULTRA FAST-FIX - Implant méniscal
    HAS - Haute Autorité de Santé 2014 Suffisant France
    *évaluation technologique;

    Service attendu Suffisant en raison de : - l’intérêt thérapeutique, - l’intérêt de santé publique des dispositifs de réparation méniscale. Amélioration du service attendu V (absence) par rapport aux autres dispositifs de réparation méniscale (attache ou ancre), résorbables ou non.

    Voir l'indexation

  5. MiniMed 2007D - Pompe implantable
    HAS - Haute Autorité de Santé 2014 Suffisant France
    *évaluation technologique;

    Service attendu Suffisant En raison de : - l’intérêt thérapeutique du système de pompe implantable MINIMED 2007D chez les patients diabétiques de type 1 en échec d’une insulinothérapie intensive par voie sous cutanée (multi-injections ou pompe externe) et présentant des épisodes hyperglycémiques et/ou hypoglycémiques sévères, fréquents ou non expliqués ; - l’intérêt de santé publique compte tenu du caractère de gravité des complications dues au diabète et pouvant engager le pronostic vital. Amélioration du service attendu IV (mineure) Echec d’une insulinothérapie intensive par voie sous cutanée (multi-injections ou pompe externe) avec des épisodes hyperglycémiques et/ou hypoglycémiques sévères, fréquents ou non expliqués.

    Voir l'indexation

  6. Reconstruction mammaire autologue
    Forum Médical Suisse 2014 Suisse
    *article de périodique; *image;

    En principe, lors de la reconstruction mammaire autologue, du tissu est prélevé d’une autre partie du corps et transplanté dans la région mammaire. Le grand avantage de ce type de reconstruction mammaire réside dans l’obtention d’un résultat très naturel, adapté à l’âge de la patiente et esthétique. L’intervention chirurgicale est toutefois plus complexe, implique deux régions du corps et est dès lors associée à des cicatrices supplémentaires.

    Voir l'indexation

  7. Le sport est -il bon pour la santé ?
    RFI - Radio France International - Priorité santé 2014 France
    *émission radiophonique;

    A l’occasion de la Coupe du Monde de Football, nous faisons un point sur les bienfaits du sport pour la santé. Pourquoi l’activité physique permet-elle de prévenir l'obésité, certains cancers, les maladies cardio-vasculaires et, de manière générale, réduit la mortalité ? Quelles précautions faut-il prendre si l'on part de zéro ? Quels sont les dangers d’une pratique trop intensive ?

    Voir l'indexation

  8. Chikungunya
    RFI - Radio France International - Priorité santé 2014 France
    *émission radiophonique;

    Le Chikungunya est une maladie infectieuse transmise par les moustiques, qui se développe aujourd’hui dans les Caraïbes. Ce virus africain se propage dans certaines circonstances : une température humide, une forte densité humaine en milieu urbain et l’arrivée de voyageurs malades sur le territoire. Elle occasionne de très fortes douleurs articulaires associées à une raideur, il n’existe pas de traitements spécifiques. Quels sont les risques ? Où en sont les recherches pour trouver un traitement et un vaccin ?

    Voir l'indexation

  9. Ramadan et santé
    RFI - Radio France International - Priorité santé 2014 France
    *émission radiophonique;

    A la veille du début du Ramadan, nous allons voir les précautions à prendre pour les personnes atteintes par de pathologies comme le diabète, les maladies cardiovasculaires… Quelles sont les complications que peut engendrer le jeûne chez certains malades ? Comment suivre le Ramadan dans de bonnes conditions pour la santé ? Dans quels cas est-il contre-indiqué ?

    Voir l'indexation

  10. Usage judicieux de 14 analyses biomédicales
    INESSS - Institut national d'excellence en santé et en services sociaux 2014 Niv preuve Canada
    *recommandation pour la pratique clinique;

    Le rapport Usage judicieux de 14 analyses biomédicales a été préparé à la demande du Comité d’experts sur la pertinence-OPTILAB. Il s’agit d’un recueil de recommandations sur l’usage judicieux de certaines analyses de biologie médicale prescrites couramment dans la pratique clinique et dont la non-pertinence selon les indications proposées est largement soulevée dans la littérature scientifique. Il a pour but d’offrir aux cliniciens un outil pratique et convivial, de consultation et d’utilisation faciles. Il cible 14 analyses en biochimie et hématologie. D’autres analyses dans différents secteurs de la biologie médicale pourraient éventuellement être ciblées.

    Voir l'indexation

  11. Portrait global de l’exposition aux contraintes psychosociales au travail des paramédics québécois - Perspectives interdisciplinaires sur le travail et la santé (PISTES)
    Revues.org : portail de revues en sciences humaines et sociales 2014 France
    *article de périodique; *enquête santé;

    Les contraintes psychosociales au travail constituent une préoccupation majeure, car elles peuvent avoir un pouvoir pathogène sur la santé mentale et physique des travailleurs. Le but de cette étude était de dresser, pour la première fois, un portrait global de ces contraintes chez les paramédics québécois.

    Voir l'indexation

  12. Construire un projet durable de prévention des TMS : dimensions stratégique et pédagogique d’une intervention ergonomique - Perspectives interdisciplinaires sur le travail et la santé (PISTES)
    Revues.org : portail de revues en sciences humaines et sociales 2014 France
    *article de périodique;

    Cet article se situe dans le cadre d’une recherche sur la pratique de l’ergonomie. Il s’appuie sur une mise en récit structurée d’un cas d’intervention dont l’objet est l’élaboration d’une démarche de prévention au sein de la Direction des ressources humaines d’une région française. Sollicitées initialement pour définir une « mallette de prévention » généralisable à tous les lycées de cette région, nous orientons notre intervention vers l’accompagnement et le développement d’un projet visant la conception et la mise en place de solutions de prévention pérennes.

    Voir l'indexation

  13. La santé des soignants altérée par les relations - Perspectives interdisciplinaires sur le travail et la santé (PISTES)
    Revues.org : portail de revues en sciences humaines et sociales 2014 France
    *article de périodique;

    Cet article examine la question de la santé des soignants travaillant en établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes. Plus précisément, il interroge une relation de soins qui, selon le modèle du burnout, est impliquée dans la souffrance des soignants. À partir d’une analyse de l’activité des soignants, associant clinique du travail et ergonomie, nous reconsidérons la relation. Nous étudions les effets des contraintes temporelles sur les relations aux résidents. Ensuite, nous montrons que préserver l’humanité du résident est l’enjeu principal de la relation. Enfin, nous analysons les processus de recréation de l’activité qui opèrent dans la relation. Pour terminer, nous discutons de l’organisation du travail, des transformations de l’activité opérées par les soignants, et de l’intervention dans le domaine de la santé au travail.

    Voir l'indexation

  14. Faut-il et peut-on se débarrasser des cauchemars ? Science Publique
    France Culture 2014 France
    *émission radiophonique;

    François Lassagne, rédacteur en chef adjoint du magazine Science et vie Benjamin Putois, enseignant universitaire en psychopathologie à Unidistance Suisse. Psychologue clinicien du sommeil. Perrine Ruby, chercheur en Neuroscience sur la question du rêve. Son objectif: mieux comprendre les bases cérébrales du rêve mais aussi l'organisation psychologique du rêve (pourquoi telle représentation plutôt qu'une autre apparait dans le rêve, fonction éventuelle du rêve ..). Roger Ripert, diplômé en psychopathologie à l'université Paris XIII en 1978, il est le cofondateur de l'association Oniros (Association française pour l'étude du rêve), en 1985, et de l'EASD, (European Association for the Study of Dreams), en 1987.

    Voir l'indexation

  15. Base de données publique Transparence - Santé
    France
    *base de données;

    La base de données publique Transparence - Santé rend accessible l’ensemble des informations déclarées par les entreprises sur les liens d’intérêts qu’elles entretiennent avec les acteurs du secteur de la santé. Pilotée par le ministère des Affaires sociales et de la Santé, cette initiative de transparence vise à préserver la nécessaire relation de confiance entre les citoyens, les usagers et les multiples acteurs du système de santé.

    Voir l'indexation

  16. La prévention des problèmes de jeu de hasard et d’argent chez les jeunes
    Drogues, santé et société 2014 Canada
    *article de périodique;

    Cet article présente trois approches préventives (universelle, sélective, indiquée) et donne aussi des exemples de programmes de prévention du jeu s’étant avérés efficaces auprès des jeunes. L’article souligne, de plus, l’importance d’évaluer l’efficacité de ces mesures préventives pour garantir leur impact positif sur les comportements de jeu des jeunes.

    Voir l'indexation

  17. Nouveautés dans la physio-pathologie, le diagnostic et le traitement de la douleur neuropathique
    Revue Médicale Suisse 2013 Suisse
    *article de périodique;

    Nous résumons ici cinq articles amenant une avancée de nos connaissances sur la douleur neuropathique et les mettons en perspective avec notre compréhension actuelle. Le premier recherche les mécanismes sous-jacents à une neuropathie diabétique douloureuse à l’aide d’un test à la capsaïcine pour stratifier les patients avant l’instauration d’un traitement à base de clonidine topique. Le second revoit la désinhibition comme un mécanisme physiopathologique et une cible thérapeutique prometteuse. Le troisième évoque l’interaction neurogliale et son implication dans les liens entre des lésions dans l’enfance et une hypersensibilité à l’âge adulte. Les derniers articles rappellent que des thérapies interventionnelles, peu invasives, pourraient faire partie de l’arsenal thérapeutique de pathologies fréquentes comme la migraine.

    Voir l'indexation

  18. L’articulation des temporalités dans les politiques de prévention du vieillissement
    Revues.org : portail de revues en sciences humaines et sociales 2014 France
    *article de périodique;

    La prévention du vieillissement est au cœur des politiques publiques de la santé. De nombreux dispositifs sont ainsi proposés aux différentes échelles de l’action publique afin de promouvoir le vieillissement réussi ou le vieillissement actif ou encore le bien vieillir. Dans les plans et programmes, trois piliers semblent se dégager au cœur des mesures préventives pour la santé des personnes âgées : la nutrition, l’activité sociale et la pratique des activités physiques et sportives (APS).

    Voir l'indexation

  19. Référentiel régional de prise en charge des cancers de la thyroïde et des tumeurs endocrines
    ONCOMIP Régional de Cancérologie de Midi-PyrénéesONCOCENTRE - Réseau de Cancérologie de la Région Centre 2015 France
    *recommandation professionnelle;

    Voir l'indexation

  20. Maison de retraite du Château du Plessis Picard
    Réau France Seine-et-Marne
    *maison de retraite médicalisée; *structure privée;

    Voir l'indexation

  21. Ambulances Belkacia
    France Yvelines
    *ambulance; *structure privée;

    Voir l'indexation

  22. Place de l’imagerie dans la douleur lombaire : limites et réflexions
    Revue Médicale Suisse 2013 Suisse
    *article de périodique;

    Une imagerie lombaire est fréquemment demandée chez les patients lombalgiques pour divers motifs. Toutefois, la prévalence des lésions graves, notamment néoplasiques, n’est que de l’ordre de 1%. Une imagerie en l’absence de suspicion clinique n’a que peu de rendement. De même, l’imagerie n’a pas plus de chances d’identifier la ou les structures anatomiques qui sont la source des douleurs pour les patients souffrant de lombalgies communes. Enfin, la littérature démontre que l’impact sur les décisions thérapeutiques prises par le médecin et l’effet sur la qualité de vie des patients ne peuvent pas justifier l’utilisation indiscriminée de ces techniques d’investigation. Sans remettre en question la valeur indiscutable de l’imagerie, le médecin praticien doit garder en tête ces limitations afin d’optimiser l’utilisation de cette ressource.

    Voir l'indexation

  23. Traiter efficacement la douleur incidente chez l’adulte Donner le bon antalgique au bon moment !
    Revue Médicale Suisse 2013 Suisse
    *article de périodique;

    Les douleurs incidentes sont des douleurs aiguës causées ou exacerbées par des gestes thérapeutiques ou diagnostiques. Grâce à un choix avisé d’une antalgie débutée en temps voulu, ces douleurs pourraient être prévenues ou diminuées. Différentes options thérapeutiques sont présentées en fonction du type et de l’intensité de la douleur incidente anticipée. Des situations particulières sont discutées à travers des vignettes cliniques. Un tableau pratique résume les considérations pharmacocinétiques centrales à l’administration du bon antalgique au bon moment. L’antalgie préventive associée à des mesures non pharmacologiques telles que l’information du patient, une attitude empathique, un bon positionnement, ainsi que la qualité d’exécution du geste permettent de limiter l’incidence ainsi que l’intensité de ces douleurs.

    Voir l'indexation

  24. Apprendre à gérer la douleur Potentialités et limites d’un site internet pour le mal de dos
    Revue Médicale Suisse 2013 Suisse
    *article de périodique; *enquête santé; *évaluation technologique;

    Cet article explore le rôle d’un site internet interactif – nommé Oneself – pour la promotion de l’autogestion de la douleur auprès de patients souffrant de mal de dos chronique au Tessin. Dans le cadre d’une évaluation de type qualitatif, des entretiens semi-structurés ont été réalisés avec un échantillon illustratif de dix-huit utilisateurs de Oneself selon les principes de la théorisation ancrée. Les résultats confirment le potentiel d’internet pour promouvoir des attitudes et des comportements d’autogestion du mal de dos chronique. Ils suggèrent toutefois que l’impact du site dépend du profil du patient (âge, familiarité avec le web) et de son stade d’avancement dans le processus d’autogestion. Nous en concluons qu’informations et soutien online devraient être ajustés en fonction de ces différents critères.

    Voir l'indexation

  25. Les interruptions volontaires de grossesse en 2012
    DREES - Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques 2014 France
    *article de périodique;

    En 2012, près de 219 200 interruptions volontaires de grossesse (IVG) ont été réalisées en France, dont 207 000 en Métropole. Leur nombre est relativement stable depuis une dizaine d’années, avec des fluctuations à la hausse ou à la baisse. Il a baissé en 2011 (209 000) et en 2012 par rapport à 2010 (213 000). Le taux de recours est de 14,5 IVG pour 1 000 femmes en Métropole.

    Voir l'indexation

  26. Fonctionnement de la surveillance de la paralysie flasque aiguë (PFA) et incidence de la poliomyélite, 2014
    OMS - Organisation Mondiale de la Santé 2014 Suisse
    *rapport;

    Fonctionnement de la surveillance de la paralysie flasque aiguë (PFA) et incidence de la poliomyélite (données reçues par le siège de l'OMS au 10 juin 2014).

    Voir l'indexation

  27. Syndrome douloureux persistant médicalement inexpliqué : une approche psychanalytique
    Revue Médicale Suisse 2013 Suisse
    *article de périodique;

    Les douleurs persistantes sont souvent un défi : le thérapeute et son patient cheminent en l’absence d’explications. De multiples obstacles freinent leur progression, tant sur le plan psychique (risque de blocage ou de décompensation) que sur le plan contextuel (tensions relationnelles et sociales au sujet de la perte de capacités du patient). Pourtant, la persévérance, associée à une certaine souplesse, peut apporter peu à peu des bénéfices : la douleur perd sa place centrale, les sensations et les affects se redéploient, le jeu relationnel se diversifie. La constance du thérapeute, son regard sur ses propres sentiments et son attention aux multiples déterminations agissantes portent souvent leurs fruits.

    Voir l'indexation

  28. Questions et réponses sur l’utilisation du rivaroxaban (Xarelto) dans la pratique
    Revue Médicale Suisse 2013 Suisse
    *article de périodique;

    L’arrivée des nouveaux anticoagulants sur le marché met le praticien devant de nombreux challenges quant à la gestion de ces agents dans la pratique quotidienne. Ce document de consensus vise à répondre à la plupart des questions fréquentes que peuvent se poser les médecins concernant la gestion du rivaroxaban et couvre des sujets tels que les indications, les modalités d’introduction au traitement, les interactions médicamenteuses et la gestion péri-interventionnelle.

    Voir l'indexation

  29. Stent de protection embolique du système Prime Coronary MGuard - InspireMD - Information de sécurité
    ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé 2014 France
    *avis de matériovigilance;

    Voir l'indexation

  30. Impacteur de cupule décalée standard (chirurgie orthopédique) - Greatbatch - Information de sécurité
    ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé 2014 France
    *avis de matériovigilance;

    Voir l'indexation

  31. Anaphylaxie
    Revue Médicale Suisse 2013 Suisse
    *article de périodique; *cas clinique;

    L’anaphylaxie est définie comme une réaction allergique sévère d’installation rapide et pouvant mettre en jeu le pronostic vital. Elle se caractérise par une atteinte des voies aériennes, de la respiration ou de l’hémodynamique, accompagnée en général (mais pas toujours) de signes cutanés ou muqueux. Il s’agit d’une pathologie sous-diagnostiquée et sous-traitée et dont le traitement doit impérativement débuter dans la phase préhospitalière

    Voir l'indexation

  32. Bilan cardiaque des accidents vasculaires cérébraux
    Revue Médicale Suisse 2014 Suisse
    *revue de la littérature;

    Le bilan cardiaque des accidents vasculaires cérébraux (AVC) comprend souvent un Holter de 24 heures ainsi qu’une échocardiographie à la recherche d’une origine cardioembolique (fibrillation auriculaire (FA), thrombus cardiaque, sténose mitrale, infarctus récent, endocardite, cardiomyopathie dilatée...) afin d’adapter le traitement (prévention secondaire) et de diminuer le risque de récidive. En cas d’AVC sur FA, la stratégie de prévention secondaire est bien définie (anticoagulants). Elle l’est moins pour les autres causes. Le rendement diagnostique de ces examens est limité et il existe un manque d’unanimité sur leur utilisation. Cette revue de la littérature a pour but de faire la synthèse des recommandations actuelles. Il apparaît que ces examens devraient plutôt se faire de manière ciblée et après sélection des patients que de manière systématique.

    Voir l'indexation

  33. Exposition aux produits cosmétiques et risques pour la grossesse chez les professionnelles de la coiffure
    RST - Références en Santé au Travail 2014 France
    *article de périodique;

    Le secteur de la coiffure emploie de nombreuses femmes jeunes susceptibles d'être enceintes. Les conséquences des risques engendrés par les cosmétiques en cas de grossesse soulèvent de nombreuses questions. Après un bilan de l'état des connaissances issues des études épidémiologiques, cet article fait le point sur l'identification et l'évaluation des risques liés aux cosmétiques utilisés dans les salons de coiffure. Des conseils de prévention et des recommandations sont proposés pour protéger les coiffeuses et notamment les femmes enceintes.

    Voir l'indexation

  34. Le paradoxe de l’obésité
    Revue Médicale Suisse 2014 Suisse
    *article de périodique;

    Dans les études de population, la mortalité cardio-vasculaire (CV) augmente parallèlement au degré d’obésité, définie par l’indice de masse corporelle (IMC). Toutefois, dans les études de cohorte de patients coronariens ou insuffisants cardiaques, on observe une diminution de la mortalité globale chez les patients de plus de 65 ans ayant une obésité modérée (IMC 30-35) par rapport aux sujets de poids normal (IMC 20-25) et aux obèses morbides (IMC 35). Les causes de ce «paradoxe de l’obésité» s’expliquent en partie par le biais de sélection des obèses survivants, qui ont probablement un meilleur profil métabolique et une meilleure hygiène de vie. De plus, l’IMC n’est pas une mesure de la composition corporelle et ne permet donc pas d’évaluer l’obésité abdominale, qui est associée au syndrome métabolique et donc au risque CV.

    Voir l'indexation

  35. Collaboration interdisciplinaire pour la prise en charge d’un patient qui présente un syndrome de Diogène
    Revue Médicale Suisse 2014 Suisse
    *article de périodique; *cas clinique;

    L’interdisciplinarité est la prise en charge coordonnée du même patient par plusieurs professionnels de santé. La prise en compte des contributions de différents professionnels de santé améliore le suivi du patient, la qualité des soins et l’utilisation des ressources. Le médecin de premier recours (MPR) devient le pivot d’une prise en charge ambulatoire interdisciplinaire coordonnée permettant de prolonger un maintien à domicile tout en évitant la multiplication des offres de soins. Cet article, à travers la situation clinique d’une patiente présentant un syndrome de Diogène, permet d’avoir un regard croisé sur la prise en charge par le MPR, les soins à domicile et la pharmacie. Il traite des questions du suivi, de l’adhésion, des objectifs du traitement, de la communication entre les partenaires de santé et des «fausses notes».

    Voir l'indexation

  36. Asthme professionnel aux sulfites
    RST - Références en Santé au Travail 2014 France
    *article de périodique;

    Cette fiche d'allergologie-pneumologie professionnelle annule et remplace l'ancienne fiche du même nom (TR 17). Elle fait le point sur les sulfites, sels de l'anhydride sulfureux (SO2), qui sont utilisés dans de nombreux secteurs d'activité, notamment pour leurs propriétés antiseptiques et anti-oxydantes.

    Voir l'indexation

  37. Copenhagen Burnout Inventory (CBI)
    RST - Références en Santé au Travail 2014 France
    *article de périodique; *étude évaluation;

    Cette fiche donne des renseignements pratiques sur le Copenhagen Burnout Inventory (CBI) qui permet d'évaluer le syndrome d'épuisement professionnel (burnout) : objectifs, cadre d'utilisation, modalités de réponse et cotation, qualités psychométriques... Cette fiche appartient à une série publiée régulièrement dans la revue. Elle analyse les questionnaires utilisés dans les démarches de diagnostic et de prévention du stress et des risques psychosociaux au travail. Le dossier médico-technique TC 134 Les questionnaires dans la démarche de prévention du stress au travail présente cette série et propose au préventeur une méthode adaptée pour choisir l'outil d'évaluation le mieux adapté.

    Voir l'indexation

  38. Que nous apprend la grande guerre sur les maladies?
    RFI - Radio France International - Priorité santé 2014 France
    *émission radiophonique;

    Le 1er juillet 1916 débute la bataille de la Somme, l'une des plus meurtrières de l'histoire humaine, hors victimes civiles, avec plus d’un million de morts en moins de cinq mois. La première guerre mondiale fera au total plus de neuf millions de victimes militaires et laissera plusieurs millions d’invalides. Aux blessures physiques des « gueules cassées », il faut ajouter les traumatismes psychologiques nés dans l’enfer boueux des tranchées. Ce désastre humain est à l’origine d’une importante évolution de la psychiatrie et de la définition moderne du syndrome de stress post-traumatique. 10 millions de morts et 21 millions de blessés, comment s'organise le système de santé? Quel est le rôle de la Croix Rouge? Gueules cassés, obusite, comment faire face aux nouvelles maladies liées à la guerre?

    Voir l'indexation

  39. Hémorragie intracérébrale sous anticoagulants oraux directs - Préconisation pour une prise en charge en urgence
    SFNV - Société Française Neuro-Vasculaire 2016 France
    *information scientifique et technique;

    Les anticoagulants oraux directs (AOD) représentent une alternative aux anti-vitamines K (AVK) dans certaines indications thérapeutiques, notamment la prévention des embolies cérébrales et systémiques liées à la fibrillation atriale non valvulaire.

    Voir l'indexation

  40. Situation de la chimiothérapie des cancers- Rapport 2013
    INCa - Institut National du Cancer 2014 France
    *information scientifique et technique;

    Analyse des tendances récentes de la pratique et des dépenses de la chimiothérapie des cancers en France - Cytotoxiques, autres anticancéreux, thérapies ciblées (inhibiteurs de tyrosine kinase et apparentés, anticorps monoclonaux) et hormonothérapies.

    Voir l'indexation

  41. Niveau d’information et acceptabilité du Pass Contraception par les lycéen(ne)s et les professionnels de santé en Ile de France : étude qualitative par entretiens semi-dirigés - Thèse du mois Paris 7 Bichat
    Thèse IMG - Banque de thèses de Médecine Générale 2013 France
    *enquête santé; *thèse ou mémoire;

    Résumé: Les taux d’interruption volontaire de grossesse et de grossesse précoce chez les adolescentes stagnaient en France. En 2011, le Pass Contraception a été mis en place en Ile de France. Il permettait la gratuité de consultation d’un médecin, d’obtention du contraceptif dans une pharmacie ou un centre de planification familiale et d’une prise de sang. Objectif : évaluer le niveau d’information ressenti et l’acceptabilité par les professionnels de santé concernés : médecins généralistes, gynécologues, pharmaciens, infirmières scolaires, laborantins et par les mineur(e)s en Ile de France. Méthode : étude qualitative par entretiens semi-dirigés jusqu’à saturation des données d’octobre 2011 à novembre 2012 auprès de 14 professionnels et 11 lycéen(ne)s, échantillon raisonné diversifié, analyse thématique, double codage. Résultats : Les professionnels et les lycéen(ne)s ne s’estimaient pas assez informés de l’arrivée du Pass Contraception. Des professionnels y voyaient une occasion d’améliorer l’information sur la sexualité et les relations parents-enfants. D’autres le refusaient pour des motifs religieux, culturels ou financiers. Quelques professionnels mettaient en question l’efficacité du dispositif sur les taux de grossesse précoce et d’IVG en Ile de France. Tous les lycéen(ne)s acceptaient le Pass Contraception. Conclusion : Le Pass Contraception ne paraissait pas suffisamment adapté à la demande et à l’attente des professionnels et des lycéens. Une action nationale serait à envisager, les pistes d’amélioration sont connues : une plus grande mobilisation de l’état et de l’assurance maladie, un meilleur accompagnement des jeunes avec une plus forte implication des services de santé scolaires.

    Voir l'indexation

  42. Typologie de 1014 enfants, atteints de pathologies infectieuses aigues, nés entre 1999 et 2001 et suivis pendant 10 ans par les médecins de l’Observatoire de Médecine Générale - Thèse du mois Paris Ile-de-France-Ouest
    Thèse IMG - Banque de thèses de Médecine Générale 2013 France
    *thèse ou mémoire;

    Introduction : Les infections dites « à répétition » de l’enfant représentent un nombre important de consultations en médecine générale. Matériel et méthode : Nous avons réalisé une étude descriptive rétrospective puis une typologie, de 1014 enfants répartis sur toute la France, suivis pendant 10 ans par l’Observatoire de Médecine Générale. L’objectif principal de notre étude était de décrire leur statut infectieux. (angine amygdalite pharyngite bronchite aiguë diarrhée nausée vomissement état morbide afébrile état fébrile otite moyenne pneumopathie aigue rhinopharyngite rhume sinusite toux)

    Voir l'indexation

  43. Les échanges d'informations entre médecin traitant et centre de référence des maladies rares : élaboration de recommandations dans l'exemple de la dystrophie musculaire de Duchenne - Thèse du mois Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines
    Thèse IMG - Banque de thèses de Médecine Générale 2013 France
    *thèse ou mémoire;

    Face à la maladie rare, le médecin généraliste (MG) a des besoins d’information spécifiques auxquels un courrier adéquat peut répondre. L’objectif de ce travail est de rédiger des recommandations pour les courriers entre les médecins traitants et les centres de référence (CR) des maladies rares dans l’exemple de la dystrophie musculaire de Duchenne (15-25 ans), l’une des maladies rares les plus fréquentes.

    Voir l'indexation

  44. Patients de plus de 65 ans à risque de sarcopénie en médecine générale. Protocole de l’étude PRESAME, une étude épidémiologique en Auvergne. - Thèse du mois Clermont-Ferrand
    Thèse IMG - Banque de thèses de Médecine Générale 2013 France
    *thèse ou mémoire;

    La sarcopénie est une pathologie fréquente, souvent sous-évaluée, et source d’une surmorbidité (chute, fracture) avec un important retentissement médico-économique (complications de décubitus, perte d’autonomie, hospitalisation, institutionnalisation…). Il n’existe pas de donnée dans la littérature concernant la prévalence de la sarcopénie en médecine générale. L’objectif de cette étude est d’évaluer le risque de sarcopénie chez les patients de plus de 65 ans en médecine générale.

    Voir l'indexation

  45. Dépression de la personne âgée : prise en charge coordonnée en première ligne
    Minerva - Revue d'Evidence-Based Medicine 2014 minerva-ebm.be Belgique
    *lecture critique d'article;

    Question clinique Chez la personne âgée dépressive, quel est l’effet d’une prise en charge coordonnée versus soins habituels en première ligne sur la mortalité totale ?

    Voir l'indexation

  46. Efficacité de la vaccination contre la coqueluche chez les adolescents et les adultes
    Minerva - Revue d'Evidence-Based Medicine 2014 minerva-ebm.be Belgique
    *lecture critique d'article;

    Question clinique Quelle est l’efficacité d’un vaccin anticoquelucheux acellulaire à dose réduite (dTpa) chez les adolescents et les adultes ?

    Voir l'indexation

  47. Douleur neuropathique : un patch de capsaïcine à forte concentration ?
    Minerva - Revue d'Evidence-Based Medicine 2014 minerva-ebm.be Belgique
    *lecture critique d'article;

    Question clinique Quelles sont l’efficacité et la sécurité d’un patch de capsaïcine à forte concentration (8 %) versus un patch de capsaïcine à faible concentration (0,04 %) chez des patients présentant une douleur neuropathique ?

    Voir l'indexation

  48. Mal de gorge aigu : score clinique et test rapide de détection des streptocoques sont-ils justifiés ?
    Minerva - Revue d'Evidence-Based Medicine 2014 minerva-ebm.be Belgique
    *lecture critique d'article;

    Question clinique En cas de mal de gorge aigu chez les enfants et les adultes, quel est l’effet d’un score clinique, seul ou combiné à un test rapide de détection des streptocoques, sur le soulagement des symptômes et l’utilisation des antibiotiques versus une prescription différée d’antibiotiques ?

    Voir l'indexation

  49. Recommandations en matière d’alcool : comment s’y retrouver ?
    GREA - Groupement Romand d'Etudes des Addictions 2014 France
    *article de périodique; *recommandation;

    Cet article propose une revue des recommandations données en matière de consommation d’alcool, qui ne sont pas uniformes au niveau international. De plus, chacun réagit différemment face à l’alcool. Faut-il pourtant renoncer à énoncer des recommandations ? Tour d’horizon et pistes possibles

    Voir l'indexation

  50. Magazine Dépendances
    GREA - Groupement Romand d'Etudes des Addictions Lausanne Suisse
    *périodique;

    Voir l'indexation

  51. Le journal de Première ligne
    Première ligne - Association de réduction des risques liés à la consommation de drogues à Genève France Suisse
    *périodique;

    Voir l'indexation

  52. PAACT - Processus d’Accompagnement et d’Alliance pour le Changement Thérapeutique
    Fédération Addiction 2014 France
    *guide; *information scientifique et technique;

    Le PAACT s’adresse préférentiellement aux jeunes ayant un diagnostic d’abus ou de dépendance au cannabis, d’abus d’alcool sans dépendance, et enfin, d’abus d’autres substances psychoactives dans le cadre de poly-consommations.

    Voir l'indexation

  53. Nouvelle contribution majeure au débat sur les drogues - Régulation du marché en matière de politique des drogues - Position générale de la Coordination politique des addictions NAS-CPA
    GREA - Groupement Romand d'Etudes des Addictions 2014 France Suisse
    *recommandation pour la politique de santé;

    La coordination politique des addictions (NAS-CPA) a publié aujourd’hui une prise de position qui démontre que les politiques drogues actuelles sont insuffisantes. L’analyse présentée prouve qu’une nouvelle approche est nécessaire afin que la future politique drogues de la Suisse remplisse ses objectifs. Elle soutient les villes qui tentent de trouver des alternatives à la prohibition du cannabis.

    Voir l'indexation

  54. Le marché de la drogue prospère malgré la répression
    GREA - Groupement Romand d'Etudes des Addictions 2013 Suisse
    *article de périodique;

    Reflexion critique d'Olivier Guéniat et Jean-Félix Savary sur l’échec du modèle répressif et la nécessité de développer de nouveaux modèles, parue dans le journal de Première Ligne

    Voir l'indexation

  55. Pathologie cervico-utérine : dépistage et surveillance des lésions précancéreuses et cancéreuses
    InVS - Institut de Veille Sanitaire 2014 France
    *article de périodique;

    Les programmes de dépistage organisé du cancer du col de l’utérus en Europe : état des lieux en 2013 ; Surveillance des lésions précancéreuses et cancéreuses du col de l’utérus par les registres des cancers du réseau Francim ; Performance de l’auto-prélèvement vaginal sec pour la détection des infections à papillomavirus à haut risque oncogène dans le cadre du dépistage du cancer du col de l’utérus : une étude transversale ; Le cancer du col de l’utérus : état des connaissances en 2014 ; Le cancer du col de l’utérus : état des connaissances en 2014 ; Distribution des papillomavirus humains (HPV) dans des frottis effectués dans le cadre du dépistage organisé du cancer du col de l’utérus en France ; Évaluation intermédiaire de START-HPV, programme pilote de dépistage primaire par test HPV des lésions précancéreuses et cancéreuses du col utérin dans le département des Ardennes, France, 2012-2013

    Voir l'indexation

  56. Zen ou stressé au travail ?
    RFI - Radio France International - Priorité santé 2014 France
    *émission radiophonique;

    L’Observatoire de la Vie au Travail (OVAT), créé par Mars-lab, une société de conseil en prévention des risques sociaux, mène actuellement la 6ème édition de son enquête sur la qualité de vie au travail. Il s’agit de distinguer et de mesurer ces risques tant pour les salariés (stress, burn out), mais aussi pour l’entreprise (désengagement, démotivation). Comment refaire du travail un lieu d’épanouissement, un processus de construction de soi et une source d’équilibre ? Comment construire un collectif de travail plus efficace et plus respectueux des individus ?

    Voir l'indexation

  57. Transplantation hépatique – qui, quand, comment ?
    Forum Médical Suisse 2014 Suisse
    *article de périodique;

    Il y a quelques dizaines d’années encore, la médecine de transplantation était considérée comme expérimentale, les chirurgiens qui la pratiquaient étaient des pionniers cinglés et les patients extraordinairement téméraires. Aujourd’hui encore, c’est un domaine hyperspécialisé. La transplantation hépatique orthotope (OLT) comme traitement des hépatopathies terminales est actuellement cependant une technique standardisée, sa morbidité et sa mortalité sont très faibles et, avec une indication bien posée, la survie est excellente et la qualité de vie améliorée.

    Voir l'indexation

  58. Traitement et prévention de l’encéphalopathie hépatique
    Forum Médical Suisse 2014 Suisse
    *article de périodique;

    L’encéphalopathie hépatique (EH) est un trouble réversible du système nerveux central lié à une insuffisance hépatique et/ou à un shunt porto-systémique. Il s’agit d’une complication fréquente chez les patients atteints de cirrhose hépatique.

    Voir l'indexation

  59. Stérilisateurs Sterrad et emballage Tyvek - ASP - Information de sécurité
    ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé 2014 France
    *avis de matériovigilance;

    Voir l'indexation

  60. L’endométriose
    RFI - Radio France International - Priorité santé 2014 France
    *émission radiophonique;

    Règles douloureuses et abondantes, fatigue, crampes pelviennes, abdominales ou lombaires… L’endométriose toucherait environ 180 000 femmes dans le monde, soit près d’une femme sur dix en âge de procréer. Cette maladie reste pourtant très mal diagnostiquée. Comment la reconnaître ? Quelles sont ses répercussions sur la fertilité et la sexualité ? Quels sont les traitements disponibles ?

    Voir l'indexation

  61. Anorexie mentale
    INSERM - Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale 2014 France
    *information scientifique et technique;

    L’anorexie mentale est un trouble du comportement alimentaire essentiellement féminin, qui entraîne une privation alimentaire stricte et volontaire pendant plusieurs mois, voire plusieurs années. L’anorexie est très souvent associée à des troubles psychologiques. Les chercheurs tentent de préciser les mécanismes impliqués dans l’émergence de ce trouble, ainsi que ses facteurs de risque et d’évolution. Ils cherchent aussi à améliorer la qualité de la prise en charge des patients : l’objectif est d’obtenir des guérisons plus fréquentes et plus rapides, limitant ainsi le risque de séquelles et de complications potentiellement fatales.

    Voir l'indexation

  62. Les cystites chez la femme
    RMG - Revue de la Médecine Générale 2014 Belgique
    *article de périodique;

    La cystite, qu’elle soit unique ou récidivante, est une pathologie très fréquente chez la femme. Comment traiter, comment prévenir le cas échéant, quand prescrire un bilan complémentaire ? C’est à ces questions que le présent article se propose d’apporter des réponses claires et précises.

    Voir l'indexation

  63. Hyperkaliémie : vraie ou fausse ?
    RMG - Revue de la Médecine Générale 2014 Belgique
    *article de périodique;

    L’hyperkaliémie pose un important problème en médecine générale à cause de la difficulté de distinguer l’hyperkaliémie artéfactuelle de l’hyperkaliémie vraie qui peut, elle, constituer une véritable urgence médicale.

    Voir l'indexation

  64. Correction des erreurs de réfraction oculaire chez les adultes – Partie 3 : organisation et cadre légal des centres extra-muros de chirurgie
    Centre Fédéral d'Expertise des Soins de Santé 2014 Belgique
    *rapport; *recommandation pour la politique de santé; *résumé ou synthèse en français;

    Les opérations de chirurgie oculaire sont fréquemment pratiquées dans des centres de chirurgie privés, en dehors des hôpitaux. C’est pourquoi on parle aussi de « centres extra-muros ». Ces centres ne doivent pas satisfaire aux mêmes exigences de qualité et de sécurité que celles imposées aux hôpitaux classiques. Le Centre Fédéral d’Expertise des Soins de Santé (KCE) plaide pour une reconnaissance obligatoire accompagnée de contrôles de qualité réguliers

    Voir l'indexation

  65. Ensemble pour le développement de la chirurgie ambulatoire - Eléments d’appréciation en vue de la prise en charge d’un patient en chirurgie ambulatoire
    HAS - Haute Autorité de SantéANAP - Agence nationale d'appui à la performance des établissements de santé et médico-sociaux 2014 Niv preuve France
    carte géographique; *évaluation technologique;

    L’objectif de ce travail est d’évaluer les éléments d’appréciation en vue de la prise en charge d’un patient en chirurgie ambulatoire afin de garantir sa sortie le soir même de l’intervention sans risque surajouté. Les éléments abordés dans la littérature ont été évalués et reconsidérés à la lumière des pratiques françaises actuelles avec l’aide des experts du terrain. Le but est de fournir aux professionnels de santé les éléments-clés et les questions à soulever pour les aider à définir les modalités de prise en chargedu patient en considérant le besoin en soins et en hébergement. La décision du mode de prise en charge est une décision médicale, partagée avec le patient, et est basée sur le triptyque patient-acte-structure.

    Voir l'indexation

  66. ViaTajectoire en Aquitaine
    France
    *information scientifique et technique;

    ViaTrajectoire est un outil web d’aide à l’orientation et au transfert des patients hospitalisés requérant des soins de suite et réadaptation (SSR) ou de l’hospitalisation à domicile (HAD)

    Voir l'indexation

  67. Moteurs chirurgicaux Anspach (chirurgie osseuse) - Anspach / Depuy Synthes - Information de sécurité
    ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé 2014 France
    *avis de matériovigilance;

    Voir l'indexation

  68. Agrafeuse pour systèmes chirurgicaux Da Vinci - Intuitive Surgical - Information de sécurité
    ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé 2014 France
    *avis de matériovigilance;

    Voir l'indexation

  69. Recommandations de la SFED pour le personnel d'endoscopie
    SFED - Société Française d'Endoscopie Digestive 2014 France
    *recommandation professionnelle;

    Voir l'indexation

  70. Recommandations nationales de bonne pratique pour la prise en charge du cancer localisé de la prostate : seconde partie
    Centre Fédéral d'Expertise des Soins de Santé 2014 Niv preuve Belgique
    *algorithme; *recommandation pour la pratique clinique; *résumé ou synthèse en français;

    Le Centre Fédéral d’Expertise des Soins de Santé (KCE) et le Collège d’Oncologie ont examiné les avancées les plus récentes en matière de traitement des cancers localisés, non métastasés, de la prostate. Un précédent rapport indiquait que, face aux formes les moins agressives de ce cancer, il ne fallait pas nécessairement intervenir tout de suite et que l’on pouvait se contenter de surveiller son évolution. Dans les formes à risque plus élevé, l’ablation de la prostate(prostatectomie) et la radiothérapie restent indiquées. Le traitement par hormonothérapie seule est formellement contre-indiqué dans les cancers localisés car ce traitement a des effets secondaires et pourrait raccourcir l’espérance de vie des hommes traités. En ce qui concerne le traitement par ultrasons (HIFU), en l’absence de nouvelles preuves scientifiques quant à son efficacité, le KCE recommande que ce traitement ne soit pratiqué que dans le cadre d’études cliniques.

    Voir l'indexation

  71. DROPERIDOL PANPHARMA
    HAS - Haute Autorité de Santé 2014 France
    *avis de la commission de transparence;

    Voir l'indexation

  72. LEVONORGESTREL/ETHINYLESTRADIOL ZENTIVA 100 microgrammes/20 microgrammes, comprimé enrobé
    HAS - Haute Autorité de Santé 2014 Important France
    *avis de la commission de transparence;

    le service médical rendu par LEVONORGESTREL/ETHINYLESTRADIOL ZENTIVA est important dans l’indication de l’AMM. Les spécialités LEVONORGESTREL/ETHINYLESTRADIOL ZENTIVA n’apportent pas d’amélioration du service médical rendu (ASMR V - inexistante) par rapport aux autres contraceptifs oraux de deuxième génération...

    Voir l'indexation

  73. L’Apnée du sommeil
    RFI - Radio France International - Priorité santé 2014 France
    *émission radiophonique;

    En France, près de 10% de la population est touchée par le syndrome d’apnée du sommeil. Cette maladie respiratoire se traduit par des arrêts involontaires de la respiration, de 10 à 30 secondes, pendant le sommeil et peut avoir des répercutions importantes sur la vie quotidienne et sur la santé cardiaque. Quels sont les signes d’alerte et les symptômes ? Comment prévenir les complications ?

    Voir l'indexation

  74. Désirs et relations sexuels en EMS
    RTS - Radio Télévision Suisse 2014 Suisse
    *émission de télévision;

    Parmi la nouvelle génération qui arrive en EMS, de nombreux pensionnaires ne sont pas prêts à faire une croix sur leur vie sexuelle. Des EMS proposent donc des assistants sexuels. Témoignages sans tabou recueillis par Béatrice Guelpa.

    Voir l'indexation

  75. Prescription médicamenteuse chez la personne âgée - Liste ATC des médicaments proposés par la Commission Gériatrie de la région Centre
    OMéDIT Centre 2016 France
    algorithme; *recommandation de bon usage du médicament;

    Ce livret thérapeutique regroupe la liste des médicaments pouvant être prescrits chez le sujet âgé, proposés par la Commission Gériatrie de la région Centre pilotée par l’OMéDIT. Il a pour objectif d’aider les médecins généralistes, principaux prescripteurs chez les personnes âgées1, dans l’élaboration de leur prescription, la thérapeutique gériatrique n’étant pas une priorité de la formation médicale initiale et continue. Sous le terme de « personnes âgées » sont concernés les sujets de 75 ans et plus, ainsi que ceux de plus de 65 ans polypathologiques. Ils représentent 16 millions de personnes au 1er Janvier 2011 (données INSEE)2. L’âge en soi ne contre-indique aucune thérapeutique, mais le vieillissement et les situations physiopathologiques associées peuvent modifier l’objectif des traitements et leur rapport bénéfice-risque...

    Voir l'indexation

  76. Le nouveau-né voyageur
    John Libbey Eurotext 2014 France
    *article de périodique;

    L’augmentation constante du nombre de nouveau-nés voyageant vers des destinations tropicales (surtout expatriés ou voyageurs rendant visite à la famille ou à des amis) explique que les médecins soient de plus en plus confrontés à cette situation. Du fait de son immaturité physiologique (cutanée, respiratoire, neurologique et immunitaire), il faudra adapter les mesures de prévention au nouveau-né

    Voir l'indexation

  77. Dompéridone et morts subites en France : précisions et confirmation
    Prescrire 2014 France
    *article de périodique;

    Les réactions et les émotions soulevées par l'estimation par Prescrire du nombre de morts imputables à la dompéridone orale (Motilium ou autre) en France en 2012 ont été nombreuses et de différentes natures. Prescrire publie une réponse détaillée en accès libre, disponible en cliquant le lien ci-dessous et résumée dans son numéro de juillet. Prescrire donne des précisions sur la méthode suivie, classique en santé publique, visant à estimer la fraction de risque de mort subite attribuable à la dompéridone en France. Prescrire a réalisé une recherche méthodique des données évaluant un risque de mort subite avec la dompéridone et des données épidémiologiques sur les morts subites en France...

    Voir l'indexation

  78. Conférence Mémoire et oubli, un couple inséparable
    INSERM - Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale 2014 France
    *congrès ou conférence; *matériel audio-visuel;

    Voir l'indexation

  79. Opinion et formation des sages-femmes québécoises sur la vaccination
    INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec 2014 Canada
    *rapport;

    Les sages-femmes jouent un rôle important dans la prévention de la maladie et la promotion de la santé des nourrissons. La politique de périnatalité du MSSS, 2008-2018, prévoit que les sages-femmes assurent le suivi périnatal et assistent l’accouchement de 10 % des femmes enceintes d’ici 2018. Au Québec, la pratique des sages-femmes a officiellement été reconnue en 1999.

    Voir l'indexation

  80. Évaluation de l’impact sanitaire de la pollution atmosphérique urbaine dans l’agglomération de Caen, Calvados, 2009-2010
    InVS - Institut de Veille Sanitaire 2014 France
    *rapport;

    La pollution atmosphérique se caractérise par un mélange complexe de composés émis par différentes sources de pollution (polluants primaires), mais également formés lors de réactions chimiques ayant lieu dans l’atmosphère (polluants secondaires). Ce mélange est notamment composé par des polluants dits indicateurs ou traceurs, dont les niveaux sont censés représenter la pollution atmosphérique globale et les différentes sources de pollution rencontrées.

    Voir l'indexation

  81. Bilan métabolique et prise en charge médicale de la lithiase : une mise au point du CLAFU
    Urofrance - Association Française d'Urologie 2014 France
    *article de périodique;

    L’objectif de ce travail est de servir de « guide pratique » lors de la prise en charge médicale en première intention des patients lithiasiques. Le bilan métabolique proposé correspond à des examens susceptibles d’être réalisés dans tout laboratoire de ville et peut selon les patients et les infrastructures locales être bien sûr complété. Des considérations pratiques d’interprétation, de fiabilité des examens (liés aux recueils et techniques de dosage en particulier) et de coûts ont été pris en compte dans ces recommandations.

    Voir l'indexation

  82. Nouveaux anticoagulants (NACO) et risques associés
    AMELI - Assurance Maladie En Ligne 2014 France
    *rapport;

    Comparer le risque d'hémorragie majeure entre les patients débutant un traitement par NACO (dabigatran et rivaroxaban) et ceux débutant un traitement par AVK. Etude réalisée à partir des données du SNIIRAM et du PMSI.

    Voir l'indexation

  83. BISOPROLOL TEVA SANTE 10mg CPR SEC B/30 - Code CIP/ACL : 340094175268
    MEDDISPAR Ordre des pharmaciens - MEDicaments à DISpensation PARticulière 2014 France
    *information sur le médicament;

    prescription, première délivrance, renouvellement

    Voir l'indexation

  84. Apnée obstructive du sommeil
    AboutKidsHealth 2013 Canada
    *information patient et grand public;

    Chez les enfants, l’apnée obstructive du sommeil (AOS), aussi appelée apnée du sommeil, se manifeste quand les voies respiratoires sont partiellement ou entièrement obstruées pendant le sommeil. L’obstruction des voies respiratoires peut causer des ronflements, des halètements, des pauses entre les respirations et des variations du taux d’oxygénation de l’organisme.

    Voir l'indexation

  85. Guide AP-HP - Communiquer le dossier médical
    AP-HP - Assistance Publique - Hôpitaux de Paris 2014 France
    *guide; *information scientifique et technique;

    Le droit du patient à être informé sur son état de santé, consacré par la loi du 4 mars 2002, se prolonge dans celui de pouvoir accéder facilement, en toute transparence, à son dossier médical. La communication du dossier médical dans de bonnes conditions est une revendication, constante et légitime, des patients et de leurs associations. Ce droit, désormais acquis, doit constituer une pratique courante, intégrée de façon ordinaire dans les pratiques hospitalières. Disposer des informations médicales est en effet un élément essentiel d’une bonne prise en charge médicale et soignante. Et une condition pour que le patient puisse être véritablement un acteur de ses soins. L’équipe hospitalière, en partageant à bon escient les informations sur le patient, peut lui proposer et mettre en oeuvre les soins de façon cohérente et véritablement professionnelle. Ce sujet est parfois plus complexe qu’il n’y paraît. A la volonté de transparence répond en effet une autre exigence, indispensable à une bonne médecine, celle de respecter en toutes circonstances la confidentialité des informations confiées par les patients. Il revient aux équipes hospitalières de concilier ces deux impératifs. L’objet de ce guide est de contribuer à la bonne communication des informations médicales dans nos hôpitaux. En précisant les règles et les recommandations qui s’y appliquent.

    Voir l'indexation

  86. Nouveaux anticoagulants oraux chez les patients atteints de fibrillation atriale, comment éviter les accidents ? - Open Access
    Elsevier 2014 France
    *article de périodique;

    Cette mise au point passe en revue les situations à risque d’accident, aux deux extrémités du spectre de la fenêtre thérapeutique afin d’éviter les hémorragies graves et les accidents thromboemboliques sous traitement. Les trois nouvelles molécules actuellement disponibles en France et en Europe – dabigatran, rivaroxaban et apixaban – seront étudiées en profondeur, avec un complément d’information pour l’edoxaban, qui n’a pas encore obtenu l’autorisation de mise sur le marché à ce jour dans cette indication.

    Voir l'indexation

  87. AUBAGIO (tériflunomide), immunomodulateur
    HAS - Haute Autorité de Santé 2014 France
    *avis de la commission de transparence; *recommandation de bon usage du médicament;

    Pas d’avantage clinique démontré dans le traitement de fond de la sclérose en plaques de forme rémittente récurrente (SEP-RR) par rapport aux traitements existants. AUBAGIO comprimé (tériflunomide) a l’AMM dans le traitement des adultes atteints de formes rémittentes de sclérose en plaques (SEP-RR). C’est une alternative thérapeutique par voie orale aux interférons bêta et à l’acétate de glatiramère. Le service médical rendu par AUBAGIO est important. En l’absence d’étude comparative concluante versus traitement actif, AUBAGIO n’apporte pas d’amélioration du service médical rendu (ASMR V, inexistante) dans la prise en charge de la sclérose en plaques de forme rémittente (SEP-RR). La Commission de la transparence reconnait cependant l’intérêt de la mise à disposition d’une spécialité par voie orale en alternative aux interférons bêta et à l’acétate de glatiramère...

    Voir l'indexation

  88. Surveillance en vie réelle des anticoagulants oraux
    ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé 2014 France
    *évaluation médicament;

    Dans le cadre du plan d’actions mis en place par l’ANSM pour sécuriser l’utilisation des anticoagulants oraux, les résultats de deux études de pharmaco-épidémiologie menées par la CNAMTS et l’ANSM sont rendus publics. Ils ne montrent pas d’augmentation du risque d’événement hémorragique sévère avec les anticoagulants oraux directs[1] (AOD) comparés aux traitements de référence, les antivitamines K (AVK). De même, le passage d’un traitement par AVK à un traitement par AOD n’augmente pas le risque hémorragique sévère. Il n’est pas non plus montré d’augmentation du risque d’AVC ischémique, embolie systémique ou d’infarctus du myocarde avec les AOD comparés aux AVK. Ces études portent sur une très courte période de suivi et la surveillance renforcée doit être poursuivie...

    Voir l'indexation

  89. Sylvant - siltuximab
    EMA - Agence européenne des médicaments 2014 Grande-Bretagne
    *flux de syndication; *notice médicamenteuse; *résumé des caractéristiques du produit; *évaluation médicament;

    Sylvant est un médicament qui contient le principe actif siltuximab. Il est utilisé pour le traitement de la maladie de Castleman multicentique chez les adultes chez qui le dépistage du virus de l'immunodéficience humaine (VIH) et de l'herpès-virus humain 8 (HHV-8) s’est révélé négatif. La maladie de Castleman est un trouble du système lymphatique (un réseau de vaisseaux qui transportent du liquide depuis les tissus jusque dans la circulation sanguine, via les ganglions lymphatiques) dans lequel les cellules des ganglions lymphatiques commencent à se développer anormalement, provoquant l'apparition de tumeurs bénignes. Multicentrique signifie que la maladie touche plusieurs ganglions lymphatiques ainsi que d’autres organes dans le corps. Les symptômes peuvent comprendre fatigue, sueurs nocturnes, fièvre, neuropathie périphérique (fourmis et picotements provoqués par des lésions des nerfs) et grossissement du foie et de la rate. Étant donné le faible nombre de patients touchés par la maladie de Castleman, cette maladie est dite «rare». C’est pourquoi Sylvant a reçu la désignation de «médicament orphelin»...

    Voir l'indexation

  90. Olysio - Siméprévir - Simeprevir
    EMA - Agence européenne des médicaments 2014 Grande-Bretagne
    *flux de syndication; *notice médicamenteuse; *résumé des caractéristiques du produit; *évaluation médicament;

    Olysio est un médicament antiviral qui contient le principe actif siméprévir. Il est utilisé dans le traitement de l'hépatite C chronique (de longue durée) (une maladie du foie due à une infection par le virus de l'hépatite C) chez l'adulte. Olysio est utilisé en association avec d'autres médicaments...

    Voir l'indexation

  91. Entyvio - Védolizumab - vedolizumab
    EMA - Agence européenne des médicaments 2014 Grande-Bretagne
    *flux de syndication; *notice médicamenteuse; *résumé des caractéristiques du produit; *évaluation médicament;

    Entyvio est un médicament dont le principe actif est le vedolizumab. Il est utilisé dans le traitement des patients adultes atteints de colite ulcéreuse (une maladie qui provoque une inflammation et des ulcères de la muqueuse intestinale) ou de la maladie de Crohn (une maladie provoquant une inflammation du tube digestif). Le vedolizumab est utilisé pour traiter des maladies actives, modérées à sévères, lorsque des traitements conventionnels ou par des médicaments appelés antagonistes du TNF-alfa sont inefficaces, devenus inefficaces ou ne sont pas tolérés par le patient...

    Voir l'indexation

  92. Jardiance - empagliflozine - empagliflozin
    EMA - Agence européenne des médicaments 2014 Grande-Bretagne
    *flux de syndication; *notice médicamenteuse; *résumé des caractéristiques du produit; *évaluation médicament;

    Jardiance est un médicament contre le diabète dont le principe actif est l'empagliflozine. Il est utilisé chez les adultes atteints de diabète de type 2 afin de contrôler leur taux de glucose (sucre) dans le sang. Jardiance peut être utilisé seul chez les patients atteints de diabète de type 2 dont le taux de glucose dans le sang n’est pas maîtrisé de manière satisfaisante par un régime et de l'exercice uniquement, et à qui la metformine (un autre médicament contre le diabète) ne peut être administrée. Jardiance peut également être utilisé en traitement «d'appoint» avec d'autres médicaments contre le diabète, y compris l'insuline, lorsque ces médicaments associés à de l'exercice et à un régime ne permettent pas un contrôle adéquat du diabète...

    Voir l'indexation

  93. Vimizim - élosulfase alpha - elosulfase alfa - Code ATC : A16AB12
    EMA - Agence européenne des médicaments 2014 Grande-Bretagne
    *flux de syndication; *évaluation médicament;

    Vimizim est un médicament qui contient le principe actif élosulfase alpha. Il est utilisé pour traiter des patients atteints de la mucopolysaccharidose de type IV A (MPS IV A, également connue sous le nom de syndrome de Morquio A). Cette maladie est due à l’absence d’une enzyme appelée N-acétylgalactosamine-6-sulfatase, nécessaire à la décomposition de certaines substances dans le corps appelées les glycosaminoglycanes (GAG). Si cette enzyme est absente ou présente uniquement en très faibles quantités, les GAG ne peuvent se décomposer et s’accumulent dans les os et les organes. Cela est à l’origine des symptômes de la maladie, dont les plus évidents sont des os courts, des difficultés à se mouvoir et à respirer, une opacité de la cornée et une perte de l’acuité auditive. Étant donné le faible nombre de patients touchés par la MPS IVA, cette maladie est dite «rare». C’est pourquoi Vimizim a reçu la désignation de «médicament orphelin»...

    Voir l'indexation

  94. Guide sur la décontamination des personnes en centre hospitalier
    Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec 2014 Canada
    *guide; *information scientifique et technique;

    Lorsqu'un accident ou un attentat terroriste se produit, des personnes peuvent être exposées à des matières chimiques, biologiques, radiologiques ou nucléaires (CBRN) et ainsi être contaminées. Il est donc indispensable de pouvoir les décontaminer dans les meilleurs délais, tout en limitant les risques de contamination secondaire. Ce guide contient des propositions ayant pour but de favoriser une préparation optimale des centres hospitaliers qui pourraient avoir à décontaminer plusieurs personnes.

    Voir l'indexation

  95. Ebilfumin - oseltamivir
    EMA - Agence européenne des médicaments 2014 Grande-Bretagne
    *flux de syndication; *notice médicamenteuse; *résumé des caractéristiques du produit; *évaluation médicament;

    Ebilfumin est un médicament antiviral qui contient le principe actif oseltamivir. Il est utilisé pour traiter ou prévenir la grippe chez des patients âgés de plus d’un an: • dans le traitement de la grippe, il peut être utilisé chez des patients qui présentent les symptômes de la grippe, lorsque l’on sait que le virus circule au sein de la communauté; • dans la prévention de la grippe, il peut être utilisé chez des patients ayant été en contact avec une personne grippée. Cette utilisation est généralement déterminée au cas par cas. Ebilfumin peut également être utilisé comme traitement préventif dans des circonstances exceptionnelles, par exemple lorsque le vaccin contre la grippe saisonnière est susceptible de ne pas assurer une protection suffisante et qu’il y a pandémie (épidémie de grippe à l’échelle mondiale). Durant une pandémie de grippe, Ebilfumin peut également être utilisé pour traiter ou prévenir la grippe chez des bébés de moins d’un an. Il appartient aux médecins de prendre la décision d’utiliser Ebilfumin chez les enfants de cet âge en fonction de la gravité de la maladie causée par le virus de la grippe et de l’état de santé du bébé, l’objectif étant de veiller à ce qu’il puisse tirer un bénéfice du médicament. Ebilfumin ne remplace pas la vaccination contre la grippe et son usage doit être basé sur les recommandations officielles. Ebilfumin est un «médicament générique». Cela signifie qu’Ebilfumin est similaire à un «médicament de référence» déjà autorisé dans l’Union européenne (UE), appelé Tamiflu...

    Voir l'indexation

  96. Laventair - bromure d’uméclidinium / vilantérol - umeclidinium bromide / vilanterol
    EMA - Agence européenne des médicaments 2014 Grande-Bretagne
    *flux de syndication; *notice médicamenteuse; *résumé des caractéristiques du produit;

    LAVENTAIR est indiqué en traitement bronchodilatateur continu pour soulager les symptômes chez les patients adultes présentant une bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO)...

    Voir l'indexation

  97. AVIS de l’Anses relatif au rapport d’expertise collective de l’Inserm « Pesticides. Effets sur la santé »
    ANSES - Agence nationale de sécurité sanitaire Alimentation Environnement Travail 2014 France
    *recommandation; *étude comparative;

    L'Anses a été saisie le 13 juin 2013 par la Direction générale de l'alimentation (DGAl) d'une demande d’avis relatif à un rapport d’expertise collective de l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm) sur les effets des pesticides, biocides et produits phytopharmaceutiques, sur la santé.

    Voir l'indexation

  98. Anoro - bromure d’uméclidinium / vilantérol - umeclidinium bromide / vilanterol
    EMA - Agence européenne des médicaments 2014 Grande-Bretagne
    *flux de syndication; *notice médicamenteuse; *résumé des caractéristiques du produit; *évaluation médicament;

    Anoro est un médicament qui contient les principes actifs bromure d’umeclidinium et vilanterol. Il est utilisé en traitement de maintien(régulier) pour soulager les symptômes de la bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO) chez les adultes. La BPCO est une maladie chronique au cours de laquelle les voies respiratoires et les alvéoles pulmonaires se détériorent ou se bouchent, ce qui provoque des difficultés respiratoires...

    Voir l'indexation

  99. Revinty Ellipta - fluticasone furoate / vilanterol
    EMA - Agence européenne des médicaments 2014 Grande-Bretagne
    *flux de syndication; *notice médicamenteuse; *résumé des caractéristiques du produit; *évaluation médicament;

    Revinty Ellipta est un médicament qui contient les principes actifs furoate de fluticasone et vilantérol. Il est utilisé pour le traitement continu de l’asthme chez les adultes et les enfants âgés de 12 ans et plus, dont la maladie n’est pas suffisamment contrôlée malgré un traitement par d’autres médicaments pour l’asthme, appelés corticostéroïdes et «bêta-2 agonistes de courte durée d’action», utilisés par inhalation et pour lesquels un produit d’association est jugé approprié. Revinty Ellipta est également utilisé pour soulager les symptômes de la bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO) chez les adultes qui ont eu des exacerbations (poussées) de la maladie dans le passé, malgré un traitement continu. La BPCO est une maladie chronique dans laquelle les voies respiratoires et les sacs aériens à l’intérieur des poumons sont endommagés ou bloqués, ce qui entraîne une difficulté à respirer. Ce médicament est le même que Revinty Ellipta, qui est déjà autorisé dans l’Union européenne (UE)...

    Voir l'indexation

  100. La radiothérapie guidée à l’aide de l’imagerie par résonance magnétique (IRM) en temps réel
    INESSS - Institut national d'excellence en santé et en services sociaux 2014 Canada
    *évaluation technologique;

    La radiothérapie guidée à l’aide de l’imagerie par résonance magnétique (IRM) est une modalité d’intervention en oncologie qui utilise l’IRM en temps réel pour guider l’irradiation des tissus cancéreux. Ce nouveau type d’intervention a été développé depuis le milieu des années 2000 pour améliorer la précision de la radiothérapie. La Direction québécoise de cancérologie a déposé une requête à l’Institut national d’excellence en santé et en services sociaux concernant l'examen de la pertinence et de l’efficacité du traitement des tumeurs par la radiothérapie guidée par l'IRM en temps réel. Bien qu’elles soient de faible qualité méthodologique, les études retenues laissent donc entrevoir des avantages concernant l’utilisation de la radiothérapie guidée par l'IRM en temps réel. Cependant, des études plus approfondies devront être réalisées pour analyser ses avantages cliniques.

    Voir l'indexation

  101. Prise en charge de l’extravasation associée aux traitements antinéoplasiques
    INESSS - Institut national d'excellence en santé et en services sociaux 2014 Niv preuve Canada
    *algorithme; *recommandation pour la pratique clinique;

    L’extravasation est une complication potentiellement grave pouvant survenir au cours de l’administration de la chimiothérapie. Peu de données probantes sont disponibles pour permettre l’élaboration d’un schéma de prise en charge optimale. Le présent guide de pratique clinique a été préparé par le Comité de l’évolution des pratiques en oncologie (CEPO), en collaboration avec le sous-comité dédié aux guides et aux conseils du Comité de l'évolution de la pratique des soins pharmaceutiques à la Direction québécoise de cancérologie du ministère de la Santé et des Services sociaux. L’objectif est de faire état de la documentation scientifique pertinente concernant la prise en charge et le traitement de l’extravasation survenue au cours de l’administration de chimiothérapie à des patients atteints de cancer. Considérant les données probantes disponibles à ce jour et les lignes directrices publiées par divers organismes, le CEPO conclut en formulant plusieurs recommandations.

    Voir l'indexation

  102. Utilisation de la radiothérapie stéréotaxique d’ablation pour le traitement du cancer du poumon non à petites cellules
    INESSS - Institut national d'excellence en santé et en services sociaux 2014 Niv preuve Canada
    *recommandation pour la pratique clinique; *étude comparative; *évaluation technologique;

    Le traitement du cancer du poumon non à petites cellules (CPNPC) de stade précoce pour les patients inopérables est la radiothérapie. La radiothérapie stéréotaxique d’ablation (SABR) est une modalité de radiothérapie externe hypofractionnée permettant l’administration de doses très élevées (dites ablatives) par fraction, avec une très grande précision. Cette approche a surtout été évaluée pour le traitement des patients inopérables, mais elle est aussi étudiée aujourd’hui chez des patients opérables, et chez ceux ayant reçu une radiothérapie thoracique antérieurement. Le présent guide de pratique clinique a été préparé par le Comité de l’évolution des pratiques en oncologie (CEPO). L’objectif est de faire état de la documentation scientifique pertinente afin d’évaluer l’efficacité et l’innocuité de la SABR pour le traitement du CPNPC dans ces trois situations cliniques. Considérant les données probantes disponibles à ce jour, le CEPO formule plusieurs recommandations.

    Voir l'indexation

  103. La tomosynthèse mammaire numérique
    INESSS - Institut national d'excellence en santé et en services sociaux 2014 Canada
    *algorithme; *évaluation technologique;

    La présente note informative répond à une requête de la Direction québécoise de cancérologie sur l'utilisation éventuelle de la tomosynthèse mammaire numérique (TMN) dans le cadre du Programme québécois de dépistage du cancer du sein. À la lumière de son analyse, l’Institut national d'excellence en santé et en services sociaux conclut que la TMN constitue une avancée technologique prometteuse qui a franchi le cap de la mise au point technologique et qui est sur le point de franchir la phase de maturation clinique. Toutefois, elle manque encore de standardisation sur le plan opérationnel qui permettrait de l’inclure d’emblée dans un programme structuré de dépistage populationnel.

    Voir l'indexation

  104. Cancérogénicité de certains médicaments et plantes médicinales
    Cancer Environnement 2014 France
    *information scientifique et technique;

    En juin 2013, 23 experts venus de neuf pays se sont réunis au Centre international de Recherche sur le Cancer (CIRC / IARC), à Lyon, en France, pour évaluer la cancérogénicité de 14 médicaments et plantes médicinales. Certains agents sont discutés plus en détail à cause de la complexité des données ou de l’ampleur de l’exposition humaine. Ces évaluations seront publiées dans le volume 108 des Monographies du CIRC...

    Voir l'indexation

  105. Pourrais-je avoir des lignes directrices pour m’aider à interpréter les lignes directrices thérapeutiques? - Can J Hosp Pharm. 2014 May-Jun; 67(3): 186–187.
    PMC - PubMed Central 2014 États-Unis
    *article de périodique;

    J’ai besoin d’aide. Je suis encore plus perplexe que d’habitude, ce que mes amis et collègues n’auraient jamais cru possible. Qu’est-ce qui me met dans cet état? Pourquoi ai-je besoin d’aide? Parce que plusieurs séries de lignes directrices sur le traitement des maladies cardiovasculaires ont été publiées récemment, et que certaines se contredisent.

    Voir l'indexation

  106. Édition française de la Déclaration officielle de politique clinique de l’American Thoracic Society (ATS) sur le syndrome d’hypoventilation alvéolaire centrale congénitale. Bases génétiques, diagnostic et prise en charge - Open Access - Revue des Maladies Respiratoires Volume 30, Issue 8, October 2013, Pages 706–733
    Elsevier 2014 Pays-Bas
    *article de périodique;

    Contexte Le syndrome d’hypoventilation alvéolaire centrale congénitale (SHACC) est caractérisé par une hypoventilation alvéolaire et un dérèglement du système nerveux autonome. Objectifs du document Démontrer l’importance de l’identification de mutations du gène PHOX2B dans le diagnostic et le traitement des malades atteints du syndrome d’hypoventilation alvéolaire congénitale (SHACC) ; présenter un résumé des progrès accomplis récemment dans la connaissance des mutations du gène PHOX2B et la relation entre ces mutations et le phénotype du SHACC ; actualiser les recommandations concernant le diagnostic et le traitement des malades atteints du SHACC

    Voir l'indexation

  107. Les risques cardiométaboliques
    RFI - Radio France International - Priorité santé 2014 France
    *émission radiophonique;

    A l’occasion de la naissance de « l’Alliance France – pour le mieux vivre », nous nous penchons sur les facteurs de risque pouvant conduire à des diabètes de type 2 et/ou à des maladies cardiovasculaires. Facteurs génétiques, tabac, excès de glycémie, surpoids, sédentarité... : quels sont précisément ces facteurs de risque ? Comment les prévenir ou réduire leur portée ? Comment améliorer le mode de vie des populations pour limiter l’expansion de ces maladies ?

    Voir l'indexation

  108. Estimation de la prévalence (partielle et totale) du cancer en France métropolitaine chez les 15 ans et plus en 2008 - Étude à partir des registres des cancers du réseau Francim
    INCa - Institut National du Cancer 2014 France
    *carte géographique; *information scientifique et technique;

    L’objectif de ce rapport est de présenter les estimations de la prévalence totale et de la prévalence partielle du cancer en France métropolitaine, en 2008, chez les 15 ans et plus. Réalisées à partir des données issues du Réseau français des registres des cancers Francim, ces estimations correspondent à une actualisation des dernières publications de prévalence totale et partielle réalisées en France

    Voir l'indexation

  109. Recommandations pour la vaccination des adultes contre la diphtérie, le tétanos, la coqueluche et la poliomyélite
    Portail Santé - Grand-Duché de Luxembourg 2014 Luxembourg
    *recommandation de santé publique;

    Voir l'indexation

  110. Évaluation de l’implantation du Programme de prévention des troubles musculo-squelettiques liés au travail du Réseau de santé publique en santé au travail : synthèse
    INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec 2014 Canada
    *étude évaluation;

    Le Programme de prévention des TMS liés au travail du Réseau de santé publique en santé au travail (RSPSAT) a été mis en place en avril 2008, suite à la publication d’un document de réflexion sur le rôle de la santé publique en prévention des TMS liés au travail et de proposition des orientations de la Table de concertation nationale en santé au travail (TCNSAT) et de l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) (Stock et coll., 2005). Ce programme vise l’identification de la présence de TMS liés au travail et des facteurs de risque professionnels associés aux TMS et l’intégration des risques TMS aux programmes de santé spécifiques aux entreprises (PSSE), au même titre que les autres risques à la santé au travail. Il vise également la mobilisation des entreprises ayant des facteurs de risque de TMS importants à s’engager dans des activités de prévention

    Voir l'indexation

  111. Cancers de la cavité buccale : diagnostic, traitement et suivi
    Centre Fédéral d'Expertise des Soins de Santé 2014 Niv preuve Belgique
    *recommandation pour la pratique clinique; *résumé ou synthèse en français;

    Le Centre Fédéral d’Expertise des Soins de Santé (KCE) a développé, en collaboration avec le Collège d’Oncologie, des recommandations de pratique clinique pour le traitement des cancers de la cavité buccale (p. ex cancers de la langue, de la lèvre ou du plancher buccal). Ces cancers sont diagnostiqués chez environ 750 nouveaux patients par an. Comme il s’agit de cancers complexes, ils doivent être pris en charge par des équipes multidisciplinaires et expérimentées dans des hôpitaux spécialisés. L’éventail d’interventions doit également inclure des soins dentaires, de la logopédie, des conseils nutritionnels et un soutien psychologique, car le traitement de ces cancers peut avoir un impact sur la parole et la déglutition et peut entraîner des déformations du visage et du cou

    Voir l'indexation

  112. Psychose et impulsivité : un mauvais mariage - Psychiatrie et violence Volume 12, numéro 1, 2013
    Erudit 2013 Canada
    *article de périodique;

    L'impulsivité chez le patient atteint de troubles psychotiques se manifeste par une multitude de comportements pouvant avoir un impact majeur sur l'évolution et le traitement de la maladie ainsi que sur le fonctionnement occupationnel et social. Différentes hypothèses expliquant les comportements impulsifs et leurs conséquences pour le patient et son entourage seront explorées. Des approches thérapeutiques sont identifiées afin d'améliorer la prise en charge des patients avec des troubles psychotiques présentant des comportements impulsifs et subséquemment, de diminuer l'impact des conséquences de l'impulsivité.

    Voir l'indexation

  113. Impulsivité et psychiatrie : de nouveaux outils pour mieux la définir, l’évaluer, la prévenir et la traiter - Psychiatrie et violence Volume 12, numéro 1, 2013
    Erudit 2013 Canada
    *article de périodique;

    Bien que l’impulsivité soit l’une des manifestations les plus couramment rencontrées en psychiatrie et en psychologie clinique, elle demeure difficile à prévoir, à mesurer, à traiter, voire même à définir. Le principal objectif de cette conférence était de proposer une définition claire et opérationnelle du construit multidimensionnel de l’impulsivité, pour ensuite résumer les troubles mentaux qu’elle affecte et présenter des instruments de mesure plus sensibles susceptibles de faciliter l’évaluation psychiatrique au quotidien. Il s’agissait également de proposer l’utilisation en psychiatrie de techniques neurologiques peu coûteuses et faciles d’accès pour non seulement évaluer les risques d’impulsivité individuels, mais aussi pour les diminuer. Ces outils pourraient s’implanter dans tout milieu clinique et s’avérer complémentaires aux approches conventionnelles.

    Voir l'indexation

  114. Impulsivité et troubles liés à une substance : un mélange explosif ! - Psychiatrie et violence Volume 12, numéro 1, 2013
    Erudit 2013 Canada
    *article de périodique;

    Un nombre croissant d’études utilisant des techniques comportementales, neurobiologiques et d’imagerie confirment une forte association entre l’impulsivité et les comportements dits «addictifs» (entrainant une dépendance), telle que le jeu pathologique, les comportements alimentaires excessifs et les troubles liés à une substance. Les troubles liés à l’usage d’une substance sont la forme la plus étudiée de comportements «addictifs». Le présent article se veut un résumé des données scientifiques actuelles liant toxicomanie et impulsivité, en terminant par quelques pistes de traitement adaptées aux moyens cliniques courants

    Voir l'indexation

  115. Les Unités Hospitalières Spécialement Aménagées : perspectives et appréhensions face à une nouvelle institution psychiatrique dans le paysage pénitentiaire français - Psychiatrie et violence Volume 11, numéro 1, 2011-2012
    Erudit 2013 Canada
    *article de périodique;

    Retenues en 2002 par le législateur français comme solution aux défaillances de l’offre de soins psychiatriques aux détenus, les Unités Hospitalières Spécialement Aménagées (UHSA) constituent une rupture critiquée dans notre culture soignante. Dix ans après la promulgation de la loi, seules trois des neuf premières unités prévues ont pu voir le jour. Du fait de leur coût, leur déploiement national pourrait rester limité, laissant craindre la persistance de nombreuses inégalités d’accès aux soins. Nous proposons ici un premier constat de ce projet qui, tout en représentant une réelle amélioration sanitaire, fait redouter un changement de regard sociétal sur la maladie mentale et invite à une profonde réforme de notre politique de santé mentale.

    Voir l'indexation

  116. La plateforme référentielle - À propos de la mise en place sur le roannais d’un nouveau dispositif de prise en charge thérapeutique des auteurs d’infraction à caractère sexuel - Psychiatrie et violence Volume 11, numéro 1, 2011-2012
    Erudit 2012 Canada
    *article de périodique;

    En application de la loi du 17 Juin 1998, les dispositifs de soins ambulatoires aux Auteurs d’Infraction à Caractère Sexuel (AICS) s’affinent. Ils s’appuient sur le cadre légal de l’injonction de soins et confie au médecin coordonnateur la mission d’évaluer la qualité du travail thérapeutique réalisé par le patient probationnaire. En Rhône-Alpes, les plateformes référentielles (PFR) ont été créées au sein de CMP volontaires à la suite du plan de prévention de la récidive de 2009. En lien avec le CRIAVS (Centre Ressource pour les Intervenants auprès des Auteurs de Violence Sexuelle), elles répondent à quatre missions : accueillir, évaluer, orienter et éventuellement soigner. L’expérience de la PFR roannaise aborde la question de l’aspect qualitatif des soins et de l’évaluation du risque de récidive, sans réduire la personne aux actes qu’elle a commis.

    Voir l'indexation

  117. Automates ACL TOP (hémostase) - Instrumentation Laboratory - Information de sécurité
    ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé 2014 France
    *avis de matériovigilance;

    Voir l'indexation

  118. Cathéters veineux centraux Cavafix - B Braun - Information de sécurité
    ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé 2014 France
    *avis de matériovigilance;

    Voir l'indexation

  119. La mémoire
    RFI - Radio France International - Priorité santé 2014 France
    *émission radiophonique;

    Comment notre cerveau trie-t-il et stocke-t-il les informations qu’il reçoit en permanence ? Y a-t-il une ou des mémoires ? Peut-on améliorer sa mémoire et comment l’entretenir ? Quels liens entre mémoire et sommeil, mémoire et musique ou même sport ?

    Voir l'indexation

  120. L’épisiotomie en questions
    Planète Santé 2014 Suisse
    *information patient et grand public;

    Les femmes enceintes sont nombreuses à redouter l’intervention du scalpel lors de l’accouchement par voie basse. Et pour cause, l’épisiotomie blesse au cœur de l’intimité et rend notamment compliquée la reprise de la vie sexuelle. Aujourd’hui, cet acte chirurgical est pratiqué dans environ 20 à 25% des cas.

    Voir l'indexation

  121. Rhumatologie
    RFI - Radio France International - Priorité santé 2014 France
    *information patient et grand public; *émission radiophonique;

    Arthrose, rhumatismes inflammatoires, lombalgies, sciatiques, douleurs de l'épaule, du genou… Les problèmes rhumatologiques sont fréquents tout au long de la vie même s’ils touchent plus particulièrement les personnes âgées ? Quelles sont les personnes les plus à risques ? Existe-t-il des moyens de prévention ? Les traitements ont-ils progressé ?

    Voir l'indexation

  122. Le métier de sage-femme
    RFI - Radio France International - Priorité santé 2014 France
    *émission radiophonique;

    Le Congrès de la Confédération internationale des sages-femmes s'est tenu début juin à Prague, pour sa trentième édition. L'occasion de faire le point sur les pratiques d'accompagnement à la maternité, l'accouchement, la contraception, la santé des femmes. Plus largement, les sages-femmes en Afrique ont témoigné de leurs conditions de travail, éprouvantes pour elles et leurs patientes, car elles se retrouvent souvent en première ligne sur des territoires vastes et sans structure de santé autre. Elles ont échangé sur les difficultés à faire reconnaître leur métier et développer les formations, le rapport 2014 sur l'état de la pratique des sages-femmes dans le monde est plutôt alarmant car il montre un déficit cruel d'effectif.

    Voir l'indexation

  123. FERAHEME (ferumoxytol) - Nouvelles restrictions concernant l'utilisation en raison d'information sur des réactions allergiques graves - Pour les professionnels de la santé
    Canadiens en santé 2014 Canada
    *avis de pharmacovigilance; *brochure pédagogique pour les patients;

    FERAHEME est maintenant contre-indiqué chez les patients présentant une allergie à tout autre produit de fer administré par voie parentérale, ou chez les patients présentant des allergies médicamenteuses multiples (deux ou plus). Nous rappelons également aux professionnels de la santé que : Des réactions d’hypersensibilité graves, dont des cas d’anaphylaxie et de réactions anaphylactoïdes ayant mis la vie en danger ou ayant causé la mort, ont été observées chez des patients recevant des produits de fer par voie intraveineuse, y compris FERAHEME . FERAHEME ne devrait être administré que lorsque le personnel et les traitements nécessaires à la prise en charge de l’anaphylaxie et des autres réactions d’hypersensibilité sont rapidement accessibles. Les patients doivent être étroitement surveillés pour déceler tout signe et symptôme d’hypersensibilité, y compris une hypotension cliniquement significative, pendant et durant au moins 30 minutes après chaque administration de FERAHEME . Avant chaque administration, les patients doivent être informés du risque d’hypersensibilité. Les patients doivent également être informés des symptômes pertinents et avisés de consulter un médecin immédiatement en cas de réaction...

    Voir l'indexation

  124. Réactif RHD BeadChip Kit - Immucor - Information de sécurité
    ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé 2014 France
    *avis de matériovigilance;

    Voir l'indexation

  125. Chargeur de pompe à nutrition entérale AMIKA - Fresenius Kabi - Information de sécurité
    ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé 2014 France
    *avis de matériovigilance;

    Voir l'indexation

  126. Aide et soutien aux enfants de parents dépendants: principes et possibilités d'intervention - Guide pour les professionnel-le-s du domaine social, des soins médicaux, de l'enseignement et des crèches.
    Addiction Suisse 2014 Suisse
    *guide;

    Ce guide est destiné aux professionnel-le-s travaillant dans le domaine social, des soins médicaux, de l'enseignement ou des crèches. Il a pour but de les informer sur la situation des enfants vivant dans une famille touchée par les problèmes d’alcool afin de leur donner des pistes pour les soutenir. Mais ce guide a aussi comme objectif de leur montrer les possibilités d'intervention en répondant à des questions telles que: quand intervenir et comment ? Où trouver conseil et soutien ? Quels sont les aspects juridiques de la thématique ?

    Voir l'indexation

  127. DIGISONIC SP EVO Implant cochléaire
    HAS - Haute Autorité de Santé 2014 Suffisant France
    *évaluation technologique;

    Service attendu Suffisant en raison de : - l'intérêt de compensation du handicap par la restauration de la fonction auditive dans les surdités concernées, voire de la création de cette fonction dans les surdités pré-linguales ; - l’intérêt de santé publique au vu de la gravité des surdités concernées et de l’absence d’alternative pour restaurer la fonction auditive. Amélioration du service attendu III (modérée) Absence d’alternative

    Voir l'indexation

  128. DIGISONIC SP ABI Implant du tronc cérébral
    HAS - Haute Autorité de Santé 2014 Suffisant France
    *évaluation technologique;

    Service attendu Suffisant en raison de : - l'intérêt de compensation du handicap par la restauration de la fonction auditive dans les surdités concernées, voire de la création de cette fonction dans les surdités pré-linguales ; - l’intérêt de santé publique au vu de la gravité des surdités concernées et de l’absence d’alternative pour restaurer la fonction auditive. Amélioration du service attendu III (modérée) Absence d’alternative

    Voir l'indexation

  129. DIGISONIC SP Implant cochléaire
    HAS - Haute Autorité de Santé 2014 Suffisant France
    *évaluation technologique;

    Service attendu Suffisant en raison de : - l'intérêt de compensation du handicap par la restauration de la fonction auditive dans les surdités concernées, voire de la création de cette fonction dans les surdités pré-linguales ; - l’intérêt de santé publique au vu de la gravité des surdités concernées et de l’absence d’alternative pour restaurer la fonction auditive. Amélioration du service attendu III (modérée) Absence d’alternative

    Voir l'indexation

  130. Dépistage organisé du cancer du sein: rapport sur la performance de la mammographie
    INCa - Institut National du Cancer 2014 France
    *enquête santé; *rapport; *évaluation technologique;

    Au terme de quatre vagues d'enquêtes menées auprès des structures de gestion des dépistages sur les performances des installations mammographiques, l'Institut national du cancer publie un rapport reprenant l'ensemble des résultats des années 2008, 2009, 2010 et 2011.

    Voir l'indexation

  131. Possibles problèmes cardiovasculaires associés aux produits contenant de la testostérone
    Canadiens en santé 2014 Canada
    *avis de pharmacovigilance; *brochure pédagogique pour les patients;

    Santé Canada a récemment examiné l’innocuité des produits de remplacement de la testostérone. Cet examen a révélé de plus en plus de preuves (à partir de documents scientifiques et de rapports de cas de Santé Canada et d’organismes de réglementation étrangers) de problèmes cardiaques et vasculaires graves et potentiellement mortels associés à l’utilisation de produits de remplacement de la testostérone tels que crise cardiaque, accident vasculaire cérébral, caillots sanguins dans les poumons ou les jambes et rythme cardiaque accéléré ou irrégulier...

    Voir l'indexation

  132. Spécialités à base d'olmésartan : rappel concernant le risque très rare de survenue d'entéropathies graves - Lettre aux professionnels de santé
    ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé 2014 France
    *avis de pharmacovigilance; *recommandation de bon usage du médicament;

    Chez les pateints traités pour hypertension artérielle par une spécialité contenant de l'olmésartan, en cas de signe évocateurs d'entéropathie, il est recommandé aux professionnels de santé de considérer l'arrêt de traitement par l'olmésartan, particulièrement en l'absence de cause pouvant être à l'origine de cette pathologie. Il est également recommandé de le subsituer, si besoin, par un autre antihypertenseur et de solliciter l'avis d'un gastroentérologue, particulièrement en cas de persistance de symptômes...

    Voir l'indexation

  133. L’ANSM rappelle le risque d’entéropathies graves chez certains patients traités par l’olmésartan - Point d'information
    ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé 2014 France
    *avis de pharmacovigilance; *recommandation de bon usage du médicament;

    Des données complémentaires, fournies récemment par la CNAMTS à la demande de l’ANSM et portant sur les hospitalisations pour entéropathies chez les patients traités par des sartans, confirment que seul l’olmésartan semble associé à une augmentation d’entéropathies sévères. L’ANSM réitère et renforce à cette occasion ses recommandations formulées en juillet 2013 concernant les patients traités par olmésartan (Alteis, Alteisduo, Axeler, Olmetec, CoOlmetec, Sevikar)...

    Voir l'indexation

  134. GIOTRIF (afatinib), inhibiteur de tyrosine kinase
    HAS - Haute Autorité de Santé 2014 Important France
    *avis de la commission de transparence; *recommandation de bon usage du médicament;

    Le service médical rendu par GIOTRIF est important dans le traitement de première intention du cancer bronchique non à petites cellules localement avancé ou métastatique avec mutation(s) activatrice(s) de l’EGFR. GIOTRIF n’apporte pas d’amélioration du service médical rendu (ASMR V, inexistante) dans la prise en charge du cancer bronchique non à petites cellules (CBNPC) localement avancé ou métastatique avec mutation(s) activatrice(s) de l’EGFR en première ligne...

    Voir l'indexation

  135. La cécité: un problème mondial ?
    RFI - Radio France International - Priorité santé 2014 France
    *émission radiophonique;

    Il y a dans le monde, près de 285 millions de personnes qui présentent une déficience visuelle : 39 millions d’entre elles sont aveugles et 246 millions présentent une baisse de l’acuité visuelle. Dans les pays en développement où la nourriture manque, et où les conditions d'hygiène sont difficiles, la cécité est la conséquence de certaines maladies infectieuses comme le trachome, la cécité des rivières. Par contre, dans les pays industrialisés, les deux plus grandes causes de cécité sont la cataracte et le glaucome. Quelles sont les causes de la cécité et des déficiences visuelles ? Quelles sont les personnes à risques ?

    Voir l'indexation

  136. REMODULIN I.V. (tréprostinil), prostacycline
    HAS - Haute Autorité de Santé 2014 France
    *avis de la commission de transparence; *recommandation de bon usage du médicament;

    REMODULIN 1 mg/ml, en administration intraveineuse, a obtenu une AMM dans le traitement de l’hypertension artérielle pulmonaire (HTAP) idiopathique ou héréditaire dans le but d’améliorer la tolérance à l’effort et les symptômes de la maladie chez les patients en classe fonctionnelle III (classification NYHA). Une étude randomisée, en double aveugle, versus placebo destinée à évaluer cette nouvelle voie d’administration a été interrompue après le recrutement de 45 patients sur les 126 prévus au protocole, en raison de nombreux évènements indésirables. Il n’existe par conséquent aucune donnée étayant l’intérêt clinique de l’administration par voie intraveineuse de REMODULIN. Son utilisation par voie systémique exposerait par ailleurs les patients à une augmentation potentielle du risque infectieux (bactériémie, septicémie,...) lié à sa voie d’administration. En pratique, ce médicament ne répond à aucun besoin médical du fait de la disponibilité d’une prostacycline par voie intraveineuse, l'epoprostenol (FLOLAN) et de ses génériques En conséquence, l’intérêt clinique de REMODULIN est insuffisant pour être pris en charge par la solidarité nationale...

    Voir l'indexation

  137. Outil d'amélioration des pratiques - Améliorer le suivi des patients en radiologie interventionnelle et actes radioguidés
    HAS - Haute Autorité de Santé 2014 France
    *image; *information scientifique et technique;

    Un travail spécifique a porté sur la radiologie interventionnelle à l’occasion de la production du guide de 2012 : radioprotection du patient et analyse des pratiques – DPC et certification des établissements de santé (p 41 à 48). La gestion du risque porte avant tout sur la prévention du risque, en amont de l’acte quand l’indication est posée, ou en cours de réalisation de la procédure. Toutefois, un dysfonctionnement est toujours possible ; le guide complémentaire « Améliorer le suivi des patients en radiologie interventionnelle et actes radioguidés. Réduire le risque d’effets déterministes » met l’accent sur l’évaluation du suivi des patients, notamment concernant les effets déterministes

    Voir l'indexation

  138. Efficacité et innocuité des gaines de protection à usage unique pour nasopharyngolaryngoscope flexible
    INESSS - Institut national d'excellence en santé et en services sociaux 2014 Canada
    *évaluation technologique;

    Les nasopharyngolaryngoscopes sont utilisés en otorhinolaryngologie (ORL) pour évaluer adéquatement les voies nasosinusales et les voies aérodigestives supérieures. Actuellement, les procédures associées à leur désinfection sont complexes. Une procédure plus simple est cependant disponible: il s'agit de l'utilisation de gaines de protection à usage unique. Ces protections permettent de couvrir le nasopharyngolaryngoscope pendant les examens endoscopiques. Une des préoccupations majeures relativement à cette utilisation porte sur l’efficacité et l’innocuité des gaines de protection à usage unique. C'est dans ce contexte que l'Association d'otorhinolaryngologie et de chirurgie cervico-faciale du Québec a demandé à l'Institut national d'excellence en santé et en services sociaux (INESSS) d'évaluer si l'utilisation de la gaine de protection à usage unique pour les nasopharyngolaryngoscopes flexibles est efficace et sécuritaire pour les examens en ORL et si elle est équivalente à une désinfection de haut niveau.

    Voir l'indexation

  139. XOFIGO (dichlorure de radium), radio-isotope - Progrès thérapeutique mineur dans le traitement du cancer de la prostate résistant à la castration, avec métastases osseuses symptomatiques et sans métastases viscérales connues.
    HAS - Haute Autorité de Santé 2014 Important France
    *avis de la commission de transparence; *recommandation de bon usage du médicament;

    Le service médical rendu par XOFIGO est important dans le traitement du cancer de la prostate résistant à la castration, avec métastases osseuses symptomatiques et sans métastases viscérales connues. XOFIGO apporte une amélioration du service médical rendu mineure (niveau IV) par rapport au placebo dans le traitement du cancer de la prostate résistant à la castration, avec métastases osseuses symptomatiques et sans métastases viscérales connues...

    Voir l'indexation

  140. Épidémiologie, spectre clinique de la SLA et diagnostics différentiels - Mise au point - La Presse Médicale Volume 43, Issue 5, May 2014, Pages 538–548 - Open Access
    Elsevier 2014 France
    *article de périodique;

    La sclérose latérale amyotrophique (SLA) est une pathologie neurodégénérative liée à l’atteinte des neurones moteurs centraux (cortex cérébral) et périphériques (corne antérieure de la moelle épinière et noyaux moteurs du bulbe). Sur le plan clinique, l’évolution est progressive, marquée par des paralysies extensives conduisant au décès, le plus fréquemment par insuffisance respiratoire. La médiane de survie des patients est environ de 20 mois depuis la date de diagnostic

    Voir l'indexation

  141. Dépistage du cancer du sein - La Presse Médicale Volume 43, Issue 5, May 2014, Pages 501–509 - Open Access
    Elsevier 2014 France
    *article de périodique;

    Ce dépistage fait l’objet d’un débat scientifique vigoureux, qui porte à la fois sur le bénéfice en termes de vies sauvées et sur les inconvénients dont le plus important est le surdiagnostic. Le débat s’est élargi au grand public avec la parution du livre « No mammo ? ». Il est donc nécessaire de faire un point sur les données dont nous disposons pour étudier les avantages et les inconvénients de ce dépistage, afin d’identifier l’origine des désaccords.

    Voir l'indexation

  142. Faire accepter les lieux de réduction des risques : un enjeu quotidien
    HAL Archives ouvertes 2014 France
    *information scientifique et technique; *recommandation pour la politique de santé;

    Les professionnels de la Réduction des risques, qui accueillent et accompagnent les usagers de drogues, connaissent des difficultés à faire reconnaitre et accepter leur mission de Santé publique. Que ce soit par peur de la différence, des états de conscience modifiés, pour des raisons morales ou au regard de la loi, les riverains des dispositifs de RdR mettent en question la présence des usagers à leurs côtés. Pour leur répondre, la médiation sociale est inscrite au coeur des missions des Centres d'accueil et d'accompagnement à la réduction des risques des usagers de drogues (CAARUD), principal levier pour permettre l'acceptabilité des dispositifs. Quelles sont les formes données à la médiation mise en oeuvre par les professionnels de la RdR? Cette étude financée par la Direction générale de la santé (DGS) répond à cette question. Elle propose ainsi un état des lieux bibliographique des études, guides et observations faites autour de cette question, complété par le recueil détaillé des pratiques professionnelles dans un certain nombre de dispositifs de RdR. Enfin, une troisième et dernière partie reprend, sous forme de recommandations, les principaux enjeux liés à la mise en place d'un nouveau lieu d'accueil. Sont ici identifiées les étapes nécessaires à la mise en lien entre les dispositifs de RdR et leurs partenaires, qu'ils soient institutionnels (Agences régionales de santé, municipalités, communautés de communes, forces de l'ordre, services sociaux...) ou privés (bailleurs, commerçants, voisins...). Ce sont autant d'interlocuteurs de la médiation sociale, ressources pour permettre aux porteurs de projets de concevoir une démarche concertée d'implantation.

    Voir l'indexation

  143. Évolution des lignes directrices sur le traitement de la dyslipidémie - Les données pourraient vous libérer
    Le Médecin de Famille Canadien 2014 Canada
    *article de périodique;

    Objectif Comprendre comment les nouvelles lignes directrices sur la prise en charge du risque cardiovasculaire publiées par l’American Heart Association et l’American College of Cardiology (AHA-ACC) peuvent être interprétées et utilisées dans le contexte canadien.

    Voir l'indexation

  144. Effets de la formation sur la violence conjugale - Révision systématique d’études randomisées contrôlées
    Le Médecin de Famille Canadien 2014 Canada
    *article de périodique; *étude évaluation;

    Objectif Décrire et évaluer l’efficacité de la formation concernant la violence conjugale pour améliorer les connaissances et permettre la reconnaissance et la prise en charge par les médecins des femmes victimes de violence.

    Voir l'indexation

  145. MYLEUGYNE L.P. 150 mg, ovule à libération prolongée - éconazole (nitrate d')
    HAS - Haute Autorité de Santé 2014 Modéré France
    *avis de la commission de transparence;

    Inscription. « Traitement local des mycoses vulvo-vaginales surinfectées ou non par des bactéries Gram . » Le service médical rendu par MYLEUGYNE LP 150 mg, ovule à libération prolongée est modéré dans les indications de l’AMM.Cette spécialité est un générique qui n’apporte pas d’amélioration du service médical rendu (ASMR V, inexistante) par rapport à GYNO PEVARYL LP 150 mg, ovule à libération prolongée...

    Voir l'indexation

  146. LASILIX SPECIAL 250 mg/25 ml, solution injectable en ampoule - 6 ampoule(s) en verre de 25 ml - Code CIP : 3400927819353
    HAS - Haute Autorité de Santé 2014 Important France
    *avis de la commission de transparence;

    Inscription.« Insuffisance rénale aiguë oligo-anurique, Poussée d'insuffisance rénale aiguë sur une insuffisance rénale chronique connue (traumatisme, intervention chirurgicale, etc.), Urgences cardiologiques : oedème aigu du poumon, asystolie. » Le service médical rendu par LASILIX SPECIAL en solution injectable est important dans les indications de l’AMM. Cette spécialité est un complément de gamme qui n’apporte pas d’amélioration du service médical rendu (ASMR V, inexistante) par rapport à la présentation déjà inscrite (LASILIX SPECIAL, 250 mg/25 ml solution injectable en ampoule, boite de 5)...

    Voir l'indexation

  147. La mort subite liée à la pratique sportive - La Presse Médicale Volume 43, Issues 7–8, July–August 2014, Pages 831–839 - Open Access
    Elsevier 2014 France
    *article de périodique;

    La mort subite liée à la pratique sportive François Carré CHU Pontchaillou, Université Rennes 1, Inserm U1099, service explorations fonctionnelles, rue Henri-le-Guillou, 35033 Rennes cedex, France francois.carre@univ-rennes1.fr Disponible sur internet le : 2 juin 2014 L e sport est une épée à double tranchant. Sa pratique doit toujours être encouragée car ses effets bénéfiques sont indé- niables. Mais il est aussi vrai que le risque de survenue d’un accident cardiovasculaire, et au pire d’une mort subite, est augmenté pendant la pratique intense d’une activité physique. L’effort révèle alors une pathologie cardiovasculaire méconnue jusque-là. Ces accidents sont heureusement très rares mais leur gravité potentielle souligne l’importance de leur prévention. Après un bref état des lieux actualisé de la mort subite liée à la pratique sportive, cet article détaillera les possibilités de prévention de ces accidents toujours dramatiques

    Voir l'indexation

  148. Recommandations pour la prise en charge de l’insulinome malin - La Presse Médicale Volume 43, Issue 6, Part 1, June 2014, Pages 645–659 - Open Access
    Elsevier 2014 France
    *article de périodique; *recommandation pour la pratique clinique;

    Les insulinomes sont malins dans 4 à 14 % des cas. Leur rareté et la relative pauvreté des données de la littérature ont limité la publication de recommandations spécifiques. Cette revue pro- pose une mise à jour de leur prise en charge en 2014 incluant l’intégration des facteurs histo-pronostiques dans leur caractérisation initiale, le traitement symptomatique des hypoglycémies, les stratégies anti-tumorales et le suivi à long terme

    Voir l'indexation

  149. Gestion péri-opératoire des nouveaux anticoagulants oraux - Mise au point - La Presse Médicale Volume 43, Issue 6, Part 1, June 2014, Pages 637–644 - Open Access
    Elsevier 2014 France
    *article de périodique;

    Les nouveaux anticoagulants oraux représentent un progrès indiscutable comparativement aux anticoagulants injectables et aux classiques anti-vitamines K (AVK). Un certain nombre d’éléments en complique la gestion quoti- dienne péri-opératoire. Outre la diversité des molécules déjà ou bientôt disponibles et la variabilité intra- et interindividuelle importante de la réponse, il faut tenir compte des nombreuses interactions médicamenteuses, des variations dans le temps de la fonction rénale et de nombreux autres paramètres.

    Voir l'indexation

  150. Douleurs cancéreuses : bonnes pratiques cliniques de prise en charge, gestions des opioïdes forts - La Presse Médicale Volume 43, Issue 3, March 2014, Pages 252–262 - Open Access
    Elsevier 2014 France
    *article de périodique;

    L e nombre de personnes atteintes de cancer en France est en augmentation du fait du vieillissement de la population et de l’allongement de la durée de vie. L’incidence des cancers a augmenté ces 25 dernières années en France, puisqu’elle a pratiquement doublé , mais grâce aux progrès thérapeuti- ques, le cancer est devenu une maladie chronique et, de ce fait, il est plus souvent associé à des douleurs persistantes séquel- laires qui nécessiteront un traitement symptomatique au long cours

    Voir l'indexation

  151. Testostérone plasmatique, obésité, syndrome métabolique et diabète - Open Access - La Presse Médicale Volume 43, Issue 2, February 2014, Pages 186–195
    Elsevier 2014 France
    *évaluation technologique;

    Voir l'indexation

  152. L’atteinte de la main dans la sclérodermie systémique - Mise au point - La Presse Médicale Volume 42, Issue 12, December 2013, Pages 1616–1626 - Open Access
    Elsevier 2014 France
    *article de périodique; *image;

    L’atteinte de la main dans la sclérodermie systémique est très fréquente, souvent précoce, et apporte des éléments contributifs pour le diagnostic de la maladie. L’atteinte vasculaire est au premier plan, symptomatique sous forme d’un phénomène de Raynaud qui peut se compliquer d’ulcères digitaux, de nécrose digitale à l’origine de douleurs, de surinfections et de la survenue d’un handicap marqué. L’atteinte cutanée des doigts et de la main peut être à l’origine de douleurs et d’une gêne fonctionnelle importante. L’atteinte articulaire inflammatoire peut être invalidante et entraîner la survenue de rétractions et de déformations responsables d’un handicap marqué. La main contribue pour 75 % du handicap global au cours de la sclérodermie systémique. Seule une prise en charge globale prenant en compte la vasculopathie, l’atteinte cutanée et articulaire, incluant la rééducation fonctionnelle et l’ergothérapie lorsque cela est possible et/ou nécessaire, peut permettre d’améliorer la fonction de la main dans la sclérodermie systémique.

    Voir l'indexation

  153. L’usage de sulfate de morphine par les usagers de drogues en France - Tendances récentes 2012-2013
    OFDT - Observatoire Français des Drogues et des Toxicomanies 2014 France
    *information scientifique et technique;

    Le sulfate de morphine est le principe actif d’une classe de médicaments opiacés indiqués dans le traitement des douleurs intenses et/ou rebelles aux autres analgésiques. Bien que ne disposant pas d’AMM (autorisation de mise sur le marché) dans le traitement de la dépendance aux opiacés, les sulfates de morphine sont parfois prescrits dans cette indication, que ce soit dans le cadre de la « circulaire Girard » du 27 juin 1996 ou en dehors de ce cadre.

    Voir l'indexation

  154. Cancers professionnels et collectivités territoriales : risque amiante
    CIG Petite Couronne - Centre Interdépartemental de Gestion de la petite couronne de la région Ile-de-France 2014 France
    *guide; *information scientifique et technique;

    Le CIG petite couronne publie un guide opérationnel pour prévenir les risques engendré par l'amiante. Il concerne plus spécifiquement le risque amiante dans la fonction publique territoriale. Il propose un récapitulatif par métier des situations d’exposition potentielle à l’amiante et des mesures de prévention à mettre en place.

    Voir l'indexation

  155. L’ascite non liée à la cirrhose : physiopathologie, diagnostic et étiologies - Mise au point - La Revue de Médecine Interne Volume 35, Issue 6, June 2014, Pages 365–371 - Open Access
    Elsevier 2014 France
    *article de périodique;

    L’ascite, dans 20 % des cas, n’est pas liée à une cirrhose hépatique. Elle obéit alors le plus souvent à une physiopathologie différente. La compréhension de ces mécanismes physiopathologiques conduit au diagnostic étiologique. La démarche diagnostique est basée essentiellement sur la ponction et l’étude du liquide, particulièrement la concentration en protides et le gradient sérum-ascite d’albumine, qui aideront à en discriminer les grands cadres étiologiques. Dans les pays occidentaux, les pathologies tumorales et cardiaques sont dominantes, tandis que les pays en voie de développement sont concernés surtout par les pathologies infectieuses, au premier rang desquels figure la tuberculose. D’autres causes plus rares doivent être connues et constituent parfois le mode d’entrée de la maladie. Leur connaissance facilitera l’approche thérapeutique.

    Voir l'indexation

  156. Prise en charge actuelle de l’hypertension artérielle - Mise au point - La Revue de Médecine Interne Volume 35, Issue 4, April 2014, Pages 235–242 - Open Access
    Elsevier 2014 France
    *article de périodique;

    L’hypertension artérielle (HTA) est un problème de santé fréquent dont les conséquences peuvent être graves pour les individus et sont très lourdes pour la population. La réduction de ce fardeau repose sur la prévention à l’échelle de la population et sur le diagnostic précoce à l’échelle des individus, suivis par la mise en œuvre proactive d’interventions dont le bénéfice est démontré. Compte tenu de la variabilité de la mesure de pression artérielle (PA), le diagnostic n’est établi qu’à l’issue de mesures répétées dans des conditions standardisées, si possible en dehors de la consultation. Les mesures hygiéno-diététiques permettent de réduire la PA de façon modeste, leur impact est significatif si elles peuvent être appliquées à grande échelle. La prise en charge des hypertendus repose essentiellement sur une escalade pharmacologique raisonnée et rapide, qui permet d’atteindre les objectifs de PA en moins de six mois avec trois classes pharmacologiques au plus dans plus de 80 % des cas

    Voir l'indexation

  157. Grippe au cours de la grossesse - Mise au point - La Presse Médicale Volume 42, Issue 11, November 2013, Pages 1453–1460 - Open Access
    Elsevier 10.1016/j.lpm.2013.01.064 2013 France
    *article de périodique;

    La femme enceinte a un risque accru de complications respiratoires et d’hospitalisation liées à la grippe. La grippe, comme toute infection systémique, peut également être responsable de contractions utérines constituant une menace de fausse couche ou d’accouchement prématuré selon l’âge gestationnel auquel elle survient

    Voir l'indexation

  158. Mise au point des hémorragies en 2014: quand, comment, chez qui ?
    Forum Médical Suisse 2014 Suisse
    *article de périodique;

    Depuis t oujours, l es hémorragies sont considérées comme un signal d’alarme dans toutes les cultures et dans toutes les couches sociales. E lles font partie du quotidien de l’être humain. L e défi pour le médecin consiste à faire la distinction entre un saignement nor - mal et une hémorragie pathologique afin d’éviter une perte de sang massive et la survenue de complications hémorragiques

    Voir l'indexation

  159. Un patient agressif dans mon service Partie 1: Théorie, épidémiologie et physiopathologie du comportement agressif
    Forum Médical Suisse 2014 Suisse
    *article de périodique;

    La première partie de cet article fournit un aperçu de la phénoménologie, des théories, de l’épidémiologie, des conséquences et des causes du comportement agressif dans le domaine médical. La deuxième partie se penche sur la gestion des agressions dans le contexte clinique

    Voir l'indexation

  160. Nouveaux antiviraux actifs contre le virus de l'hépatite C
    Forum Médical Suisse 2014 Suisse
    *article de périodique;

    Deux nouveaux antiviraux à action virale directe contre le virus de l’hépatite C sont attendus en 2014: le sofosbuvir et le siméprévir

    Voir l'indexation

  161. L’impact de l’alimentation sur les maladies
    RFI - Radio France International - Priorité santé 2014 France
    *émission radiophonique;

    Si nos autorités nous recommandent de manger cinq fruits et légumes par jour, ce n’est pas sans raison. Ces dernières années, les études scientifiques se sont accumulées pour démontrer l’impact majeur de l’alimentation sur notre santé. Peut-on éviter la grande majorité des infarctus, des accidents vasculaires-cérébraux, et des cas de diabète de type 2 par une alimentation adaptée ? Les aliments ont-ils ce pouvoir sur la santé ?

    Voir l'indexation

  162. Communication entre médecin et patient - Recommandation en cas d’incident médical
    FMH - Fédération des Médecins Suisses 2014 Suisse
    *recommandation pour la pratique clinique;

    Une communication ouverte avant, pendant et après le traitement et après un incident est essentielle pour le patient et pour la sécurité des patients et instaure un climat de confiance. Si une telle communication est inexistante ou insuffisante, il peut en découler déceptions et malentendus.

    Voir l'indexation

  163. Directives anticipées – pour plus de sécurité
    FMH - Fédération des Médecins Suisses 2014 Suisse
    *information patient et grand public;

    L’idée de perdre sa capacité de décision à la suite d’un accident ou d’une maladie est pour beaucoup angoissante. Les directives anticipées permettent de prévenir ce genre de situation et de fixer d’avance quelles sont les mesures médicales qu’on approuve et lesquelles on refuse. Les directives anticipées permettent aussi aux médecins de prendre plus facilement des décisions difficiles tout en évitant aux proches de devoir se poser la question de savoir ce qu’aurait voulu la personne accidentée. La FMH et l’ASSM mettent à disposition un formulaire en deux variantes ainsi qu’une carte à placer dans son portemonnaie.

    Voir l'indexation

  164. Système de Télésurveillance pour Défibrillateurs Cardiaques Implantables Double chambre CARELINK
    HAS - Haute Autorité de Santé 2014 Suffisant France
    *évaluation technologique;

    Service attendu Suffisant compte tenu de l’intérêt thérapeutique et de santé publique rendus du système CARELINK associé à la télésurveillance des défibrillateurs cardiaques implantables double chambre compatibles référencés dans la demande. Amélioration du service attendu V (absence) par rapport aux autres systèmes de télésurveillance pour défibrillateurs cardiaques implantables double chambre inscrits sur la LPPR

    Voir l'indexation

  165. Système de Télésurveillance pour Défibrillateurs Cardiaques Implantables Simple chambre CARELINK
    HAS - Haute Autorité de Santé 2014 Suffisant France
    *évaluation technologique;

    Service attendu Suffisant compte tenu de l’intérêt thérapeutique et de santé publique rendus du système CARELINK associé à la télésurveillance des défibrillateurs cardiaques implantables simple chambre compatibles référencés dans la demande. Amélioration du service attendu V (absence) par rapport aux autres systèmes de télésurveillance pour défibrillateurs cardiaques implantables simple chambre inscrits sur la LPPR

    Voir l'indexation

  166. ERER - Espace de Réflexion Ethique région Poitou-Charentes
    France
    *guide ressources;

    Missions documentation, information et formation rencontres et échanges interdisciplinaires promotion du débat public recherche en éthique consultation éthique

    Voir l'indexation

  167. Auticiel
    France
    *structure privée;

    Auticiel crée des applications smartphones et tablettes pour favoriser l’intégration sociale, l’accès à l’école et l’insertion professionnelle des personnes avec déficience cognitive.

    Voir l'indexation

  168. HELISTENT TITAN 2- Endoprothèse coronaire
    HAS - Haute Autorité de Santé 2014 Suffisant France
    *évaluation technologique;

    Service attendu Suffisant en raison de : - l’intérêt thérapeutique du stent enrobé d’oxynitrure de titane HELISTENT TITAN 2 dans les indications retenues, - l’intérêt de santé publique du stent enrobé d’oxynitrure de titane HELISTENT TITAN 2 compte tenu de la fréquence et du caractère de gravité de la pathologie. Amélioration du service attendu IV (mineure) par rapport aux stents nus.

    Voir l'indexation

  169. TITAN OPTIMAX - Endoprothèse coronaire
    HAS - Haute Autorité de Santé 2014 Suffisant France
    *évaluation technologique;

    Service attendu Suffisant en raison de : - l’intérêt thérapeutique du stent enrobé d’oxynitrure de titane TITAN OPTIMAX dans les indications retenues, - l’intérêt de santé publique du stent enrobé d’oxynitrure de titane TITAN OPTIMAX compte tenu de la fréquence et du caractère de gravité de la pathologie. Amélioration du service attendu V (absence) Par rapport aux stents HELISTENT TITAN 2

    Voir l'indexation

  170. Applications-Autisme - Auticiel
    France
    *forum et liste de diffusion patients; *information patient et grand public;

    Applications-Autisme.com est une plateforme collaborative, lieu d’échanges et de partage, qui permet aux accompagnants et parents de personnes avec autisme de trouver les applications adaptées et ainsi favoriser leurs apprentissages. Grâce à l’implication des professionnels du médico-social et des familles, Applications-Autisme.com référence aujourd’hui près de 100 applications pertinentes.

    Voir l'indexation

  171. Cancer des voies biliaires
    SNFGE - Société Nationale Française de Gastro-entérologie 2014 France
    *recommandation pour la pratique clinique;

    Ce travail repose sur les recommandations (publications internes) de la Fédération Francophone de Cancérologie Digestive (FFCD) du Groupe d'Etude et de Recherche Clinique en Oncologie Radiothérapie (GERCOR), de la Société Française de Chirurgie Digestive (SFCD) et de l’Association de Chirurgie Hépatobiliaire et de Transplantation Hépatique (ACHBT) [Slim 2009] et de l’European Society of Medical Oncology (ESMO) [Eckel 2011], et sur leur actualisation par une recherche bibliographique. Celle-ci a reposé sur l'extraction à partir de la base de données Medline interrogée en janvier 2014 des essais randomisés, méta-analyses, conférences de consensus et recommandations de pratique clinique avec les mots-clés « biliary neoplasms », « gallbladder carcinoma » et « cholangiocarcinoma », en anglais ou en français, sans limitation de date. Les présentes recommandations ont été gradées selon le niveau des preuves disponibles dans la littérature, ou en cas de preuves insuffisantes selon l'avis d'experts.

    Voir l'indexation

  172. Tumeurs neuroendocrines digestives
    SNFGE - Société Nationale Française de Gastro-entérologie 2016 France
    *algorithme; *recommandation pour la pratique clinique;

    Les tumeurs neuroendocrines (TNE) primitives peuvent se situer dans tout l’appareil digestif, incluant le tube digestif (de l’oesophage à l’anus), le pancréas et exceptionnellement le foie, la vésicule biliaire… • On distingue les tumeurs fonctionnelles (responsables de symptômes cliniques liés à une production tumorale de peptides ou d’amines) nécessitant un traitement symptomatique spécifique, des tumeurs non fonctionnelles (sans symptôme clinique lié à une production de peptides ou d’amines)

    Voir l'indexation

  173. Prévention cardio-vasculaire chez le sportif : quelle place pour les statines ?
    Revue Médicale Suisse 2013 Suisse
    *article de périodique;

    Les recommandations officielles amènent de plus en plus souvent le médecin à envisager un traitement de statines chez des individus physiquement actifs, voire des athlètes. Plusieurs facteurs parlent contre cette attitude : les scores à risque à disposition sont loin d’être précis et ne tiennent pas suffisamment compte du mode de vie ; quand on corrige pour le degré d’activité physique, le cholestérol perd toute valeur prédictive ; l’activité physique diminuant le risque cardio-vasculaire d’un facteur d’au moins 2, le sportif est toujours à bas risque. De plus, les effets secondaires des statines sont susceptibles d’interférer significativement avec la pratique de son sport, augmentant paradoxalement le risque. La prescription de statines ne doit pas être envisagée chez le sportif.

    Voir l'indexation

organisme
  1. Centre de réadaptation fonctionnelle de Schirmeck
    Schirmeck France Bas-Rhin
    *centre de rééducation et réadaptation;

    Le Centre de réadaptation fonctionnelle de Schirmeck assure la réadaptation d'adultes atteints de pathologies cardio-vasculaires (infarctus du myocarde et autres coronaropathies, valvulopathies, insuffisance cardiaque, greffes).

    Voir l'indexation

  2. IURC - Institut Universitaire de Réadaptation Clemenceau
    Strasbourg France Bas-Rhin
    *centre de rééducation et réadaptation;

    Etablissement de référence en Alsace dans le domaine du handicap, l’Institut Universitaire de Réadaptation Clemenceau (IURC) assure la rééducation des adultes et des enfants, en hospitalisation complète ou de jour, dans le champ de la traumatologie, de l’orthopédie,de la neurologie, de l’appareillage et de la rhumatologie.

    Voir l'indexation

  3. SSR Pédiatrique la Maisonnée
    Francheville France Rhône
    *service de soins de suite et de réadaptation;

    Le SSR (soins de suite et réadaptation) pédiatrique La Maisonnée est un relais entre l’hôpital et le domicile chaque fois que l’état de santé de l’enfant ne permet pas le retour directement dans le milieu familial. C’est un lieu de soins avec une prise en charge adaptée à la pathologie.

    Voir l'indexation

  4. EHPAD Foix de Candalle
    Montpon-Ménestérol France Dordogne
    *maison de retraite médicalisée;

    L'EHPAD Foix de Candalle est un établissement public

    Voir l'indexation

  5. Centre Hospitalier de Rochefort
    Rochefort Charente-Maritime
    *hôpital; *institut de formation des aides-soignants; *institut de formation en soins infirmiers; *maison de retraite médicalisée; *maternité; *service de soins de suite et de réadaptation;

    Voir l'indexation

  6. Hôpital Local du François
    Le François France Martinique
    *hôpital; *maison de retraite médicalisée; *service de soins de suite et de réadaptation;

    Voir l'indexation

  7. SCC - Société Camerounaise de Cardiologie
    Yaoundé Cameroun
    *société savante;

    La Société Camerounaise de Cardiologie ( SCC ) est née en 1991, de la volonté des cardiologues camerounais de se regrouper en une association visant à promouvoir la spécialité, tant auprès des professionnels que des malades. Ses buts sont de stimuler les travaux de recherche et de propager les résultats de travaux scientifiques, dans les différents domaines de la cardiologie ( épidémiologie, physiologie, pathologie, prévention, thérapeutique )

    Voir l'indexation

  8. Master Professionnel « Infectiologie »
    Lyon France
    *structure enseignement formation;

    Le Master Professionnel « Infectiologie » est une formation professionnelle proposée dans le cadre du Master « Sciences, Technologies, Santé » mention Génétique et Biologie de la Cellule (GBC) qui dépend de l Université Lyon 1

    Voir l'indexation

  9. Cluster de recherche en infectiologie de la région Centre
    Nouzilly France Indre-et-Loire
    *association;

    Le Cluster de recherche en infectiologie de la région centre comprend plus de 300 chercheurs issus de 32 équipes de recherche. Son objectif est de renforcer le continuum entre la recherche fondamentale, l’application thérapeutique et la santé publique au travers d’innovations diagnostiques et thérapeutiques au service du patient et de l’animal. Il a également pour objectif de développer de nouvelles collaborations avec le milieu industriel sur les maladies infectieuses ou maladies émergentes aux enjeux socio-économiques forts. Il encourage la création de jeunes entreprises valorisant les programmes de recherche du cluster.

    Voir l'indexation

  10. SAPI - Société Africaine de Pathologie Infectieuse
    Dakar Sénégal
    *société savante;

    La SAPI est une association scientifique créée regroupant tous les praticiens s’intéressant aux Maladies Infectieuses et leurs impacts en Santé Publique. Elle a été en 1993 à Abidjan (Côte d’Ivoire). Elle a pour objectifs : Favoriser les échanges entre divers spécialistes de maladies infectieuses, de bactériologie, de parasitologie, de virologie et de santé publique exerçant en Afrique, Analyser et diffuser les informations scientifiques dans le domaine de l’infectiologie, de la microbiologie et de la santé publique, Contribuer à la lutte contre les maladies transmissibles et servir de forum régional pour l’échange des données avec d’autres associations internationales du même genre, Promouvoir et coordonner les activités d’enseignement, de soins et de recherche en matière d’infectiologie et de disciplines associées,

    Voir l'indexation

  11. Ecole Doctorale Régionale d'Afrique Centrale - Infectiologie Tropicale
    Franceville Gabon
    *établissement enseignement médical ou apparenté;

    L’Ecole doctorale régionale (EDR) d'Afrique Centrale en infectiologie tropicale a pour objectif de former des spécialistes en infectiologie tropicale par la mise en commun de compétences de l’espace francophone dont les applications contribueront à l’amélioration de la santé humaine et animale des pays de l'Afrique sub-saharienne. Elle offre aux biologistes, biochimistes, médecins, pharmaciens, vétérinaires, chimistes, une formation spécialisée de niveau Master 2, donnant accès, pour les meilleurs, à la préparation d’une thèse de Doctorat.

    Voir l'indexation

  12. Centre Hospitalier Spécialisé en Pneumologie - Association Philanthropique de Chevilly
    Chevilly-Larue France Val-de-Marne
    *hôpital; *service de soins de suite et de réadaptation;

    Le Centre Hospitalier Spécialisé en Pneumologie de Chevilly-Larue est un établissement privé participant au service public hospitalier. ... Le Centre Hospitalier Spécialisé en Pneumologie de Chevilly-larue est un centre de diagnostic et de traitement des maladies respiratoires. Il a une activité mono disciplinaire spécialisée en pneumologie de court et de moyen séjour, essentiellement de proximité.

    Voir l'indexation

  13. Institut des maladies rares - cliniques universitaires Saint Luc
    Bruxelles Belgique
    *structure recherche;

    L’Institut des maladies rares des Cliniques universitaires Saint-Luc compte: 4 centres conventionnés INAMI 11 centres experts 10 consultations multidisciplinaires Chaque centre est spécialisé dans un groupe de maladies rares ou dans une maladie rare. Ces centres sont composés des spécialistes de différentes disciplines, experts dans l’établissement du diagnostic et dans le choix et l'application des traitements. Le dossier de chaque patient est discuté de manière individuelle et spécifique lors de réunions multidisciplinaires, ce qui garantit un diagnostic précis incluant les derniers progrès technologiques, une prise en charge optimale et un traitement personnalisé basé sur l’expérience du groupe multidisciplinaire et les avancées les plus récentes de la médecine. Le Centre de Génétique intervient dans tous les centres et consultations multidisciplinaires. L’équipe de la Pharmacie est impliquée étroitement dans l’Institut en assurant la délivrance de médicaments orphelins...

    Voir l'indexation

  14. Corssad
    Bastia France Haute-Corse
    *association; *service d'aide à domicile;

    L'association Corssad est située à Bastia en Corse. Elle donne des services à la personne à domicile. Corssad propose des services de qualité à domicile sur Ajaccio, Porto-Vecchio, Solenzara pour la Corse-du-Sud et sur Bastia, Moriani, Saint-Florent, Folelli pour la Haute-Corse, et ce depuis plus de trente-huit ans.

    Voir l'indexation

  15. ERELIM - Espace de Réflexion Ethique du Limousin
    France
    *organisme;

    L’espace de Réflexion Ethique du Limousin a vocation à susciter et à coordonner les initiatives en matière d’éthique dans les domaines des sciences de la vie et de la santé. Il participe à la sensibilisation et à la formation universitaire des professionnels de ces différents domaines et spécialités. C’est aussi un lieu de rencontres et d’échanges interdisciplinaires entre professionnels et universitaires. En tant qu’observatoire régional des pratiques éthiques inhérentes aux sciences de la vie et de la santé, ERELIM recueille, dans le respect des règles relatives à la collecte de données à caractère personnel, toutes les informations utiles dans le cadre de ses missions. Il peut également être initiateur et organisateur de débats publics. Il est en relation avec les autres espaces éthiques régionaux, et avec le Comité Consultatif National d’Ethique (CCNE).

    Voir l'indexation

  16. Euro-Pharmat
    Toulouse France Haute-Garonne
    *association; *base de données; *structure enseignement formation;

    Euro-Pharmat est une structure associative bâtie autour de la première base de données sur les dispositifs médicaux stériles. Ses objectifs sont d’assurer une information harmonisée validée par une commission technique composée de pharmaciens hospitaliers et d’industriels. Au-delà de cette information en ligne, Euro-Pharmat déploie des actions de formation sur les dispositifs médicaux, produits de santé à part entière, et diffuse des fiches de bon usage.

    Voir l'indexation

  17. Les Feux Follets - Association nationale de parents d’enfants et d’adultes atteints de la phénylcétonurie
    Moncheaux France Nord
    *association patients;

    L’association “Les Feux Follets” a pour but d’apporter un soutien moral et administratif aux adhérents et d’organiser des rencontres

    Voir l'indexation

  18. Espace de réflexion éthique de Bretagne
    Brest France Finistère
    *réseau coordonné;

    L’Espace de réflexion éthique régional de Bretagne a quatre missions définies par la loi du 6 août 2004. Missions de formation et d’information, de documentation, de rencontres et d'échanges interdisciplinaires sur les questions d'éthique dans le domaine de la santé ; participation à l'organisation de débats publics afin de promouvoir l'information et la consultation des citoyens sur les questions de bioéthique ; enfin, mission d'observatoire régional des pratiques au regard de l'éthique.

    Voir l'indexation

Courriel
25/03/2017


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.