Recevez cette page chaque semaine par courrier électronique, cliquez ici. [894 inscrits au 12/02/2018]
Pour se désabonner, cliquez . Pour en savoir plus sur la description et l'indexation des ressources : CISMeF : pourquoi, comment.

Période du 16-01-2021 au 23-01-2021 rss - Archives - Actualités du site (Blogue) - Créer une alerte personnalisée

documents
  1. ASTERLUNA 100 microgrammes/20 microgrammes, comprimé pelliculé - lévonorgestrel/éthinylestradiol - Mise à disposition d'un générique
    HAS - Haute Autorité de Santé 2021 France
    *avis de la commission de transparence;

    Avis favorable au remboursement dans la contraception orale. Pas de progrès par rapport aux autres spécialités à base de lévonorgestrel / éthinylestradiol déjà remboursables. Le service médical rendu par ASTERLUNA (lévonorgestrel/éthinylestradiol) est important dans l’indication de l’AMM...

    Voir l'indexation

  2. Vaccination contre la Covid-19 : la HAS inclut le vaccin de Moderna dans la stratégie vaccinale
    HAS - Haute Autorité de Santé 2021 France
    *information scientifique et technique; *information sur le médicament;

    La HAS définit la place du vaccin Moderna COVID-19 mRNA (nucleoside modified), second vaccin à avoir obtenu une autorisation européenne de mise sur le marché, dans la stratégie vaccinale. La France dispose désormais de deux vaccins pour poursuivre la vaccination de la population. La disponibilité progressive des doses et la circulation très active du virus sur le territoire appellent à multiplier les efforts pour vacciner les populations les plus à risque de formes sévères et les plus exposées, dans le cadre d’une campagne proche du terrain, pragmatique et flexible...

    Voir l'indexation

  3. Point de situation sur la surveillance des vaccins contre la COVID-19
    ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé 2021 France
    *information sur le médicament;

    Le deuxième comité de suivi dédié à la surveillance des effets indésirables rapportés avec les vaccins COVID-19 s’est tenu le 14 janvier 2021 avec le réseau des Centres Régionaux de Pharmacovigilance (CRPV). Six effets indésirables graves avec une évolution favorable ont été observés en France avec le vaccin Comirnaty de Pfizer/BioNTech lors de cette troisième semaine de vaccination : 4 cas de réactions allergiques et 2 cas de tachycardie...

    Voir l'indexation

  4. ASTERLUNA CONTINU 100 microgrammes/20 microgrammes, comprimé pelliculé - lévonorgestrel/éthinylestradiol - Mise à disposition d'un générique
    HAS - Haute Autorité de Santé 2021 France
    *avis de la commission de transparence;

    Avis favorable au remboursement dans la contraception orale. Pas de progrès par rapport aux autres spécialités à base de lévonorgestrel / éthinylestradiol déjà remboursables. Cette spécialité estungénérique de la spécialité de référenceFEMOSIA,100 microgrammesde lévonorgestrel /20 microgrammesd’éthinylestradiol,comprimé enrobé,qui n’a pas fait l’objet d’un avis de la Commission de la Transparence et n’est pas commercialisé. Le service médical rendu par ASTERLUNA CONTINU (lévonorgestrel/éthinylestradiol) est important dans l’indication de l’AMM...

    Voir l'indexation

  5. FOMICYT 2 g I.V., poudre pour solution pour perfusion - fosfomycine sodique
    ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé 2021 France
    *notice médicamenteuse; *résumé des caractéristiques du produit;

    Indications thérapeutiques Elles procèdent de l'activité antibactérienne et des caractéristiques pharmacocinétiques de la fosfomycine. Elles tiennent compte à la fois des études cliniques auxquelles a donné lieu ce médicament et de sa place dans l'éventail des produits antibactériens actuellement disponibles. Elles sont limitées aux infections sévères dues aux germes définis en pharmacodynamie comme sensibles...

    Voir l'indexation

  6. FOMICYT 4 g I.V., poudre pour solution pour perfusion - fosfomycine sodique
    ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé 2021 France
    *notice médicamenteuse; *résumé des caractéristiques du produit;

    FOMICYT 4 g I.V. est indiqué dans tous les groupes d’âge pour le traitement des infections suivantes lorsque l’utilisation des agents antibactériens couramment recommandés pour leur traitement initial est considérée inappropriée : · infections compliquées des voies urinaires · endocardite infectieuse · infections osseuses et articulaires · pneumonie nosocomiale, y compris pneumonie acquise sous ventilation · infections compliquées de la peau et des tissus mous · méningite bactérienne · infections intra-abdominales compliquées · bactériémie survenant en association avec l’une des infections indiquées ci-dessus ou suspectée d’y être associée Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant l’utilisation appropriée des antibactériens...

    Voir l'indexation

  7. Oxygénation haut-débit (OHD) au cours de la pandémie Covid-19
    SRLF - Société de Réanimation de Langue Française 2021 France
    *document sonore;

    Le Pr Jean-Damien Ricard, qui est Professeur Universitaire au sein du service de Médecine Intensive et Réanimation de l’Hôpital Louis-Mourier à Colombes, nous parle de l’oxygénation haut-débit (OHD) au cours de la pandémie Covid-19.

    Voir l'indexation

  8. Entre vaccins et variants : une course contre la montre - Avis du Conseil scientifique COVID-19
    Ministère des solidarités et de la Santé 2021 France
    *rapport; *recommandation de santé publique;

    Le variant anglais VOC 202012/01 semble être le principal facteur d’accélération de l’épidémie au Royaume-Uni, en Irlande et peut-être au Danemark. Ce variant est apparu en France mi-décembre. Il est plus transmissible mais ne parait pas plus pathogène. - L’enquête Flash réalisée sur le territoire français les 7 et 8 janvier 2021 montre qu’il représente environ 1% des nouveaux cas détectés. - Il est urgent de mettre en place une surveillance similaire à celle du variant VOC pour le variant sud-africain dénommé 501Y.V2 pour lequel on possède moins de données. - Les vaccins à ARNm semblent être actifs de façon comparable contre le variant VOC.

    Voir l'indexation

  9. Préparation et administration de COMIRNATY (Vaccin COVID 19 à ARNm Pfizer-BioNtech) en EHPAD et USLD
    Répias 2021 France
    *information scientifique et technique;

    Voir l'indexation

  10. Risque de transmission du virus SARS-CoV-2 par les activités liées au tabagisme et au vapotage
    HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique 2021 France
    *recommandation de santé publique;

    Le HCSP a analysé le risque de transmission du SARS-CoV-2 par les activités liées au tabagisme et au vapotage. Aucune donnée scientifique n’est disponible pour déterminer si la diffusion du SARS-CoV-2 peut être facilitée par la fumée exhalée par le fumeur et inhalée par des personnes à proximité. En revanche, par la pratique du tabagisme et la diminution de l’observance des mesures de prévention (regroupement physique, retrait du masque, partage d’objets et de cigarettes) le risque de contamination entre fumeurs peut être plus élevé qu’entre non-fumeurs. Le HCSP recommande de respecter une distance d’au moins 2 mètres entre les fumeurs/vapoteurs et les personnes qui les entourent (fumeurs/vapoteurs ou non). Il est recommandé de ne pas fumer/vapoter dans des espaces extérieurs semi-clos lorsqu’ils sont peu ventilés et sans possibilité d’aération. Les espaces extérieurs non cloisonnés facilitant le renouvellement d’air naturel sont recommandés pour réduire l’exposition aux aérosols des activités de tabagisme et de vapotage. Le tabagisme en milieu clos de la sphère privée est déconseillé.

    Voir l'indexation

  11. Diagnostic et dépistage du Covid-19 à l’aide du poolage : actualisation des recommandations
    HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique 2021 France
    *recommandation de santé publique;

    Le Haut conseil de la santé publique actualise ses précédents avis relatifs au poolage des échantillons pour le diagnostic de l’infection à SARS-CoV-2. Après avoir rappelé les avantages et les inconvénients de la technique de poolage, le HCSP recommande : de ne pas pratiquer de poolage dans le cadre d’une démarche diagnostique individuelle pour une personne prise en charge en établissement de santé ou en établissement médico-social ou lorsque la personne est à risque de forme grave de Covid-19 de ne pas pratiquer le poolage lors d’une démarche de dépistage lorsque la prévalence de l’infection est de plus de 5% dans la population testée de n’envisager le poolage (de 5 à 10 échantillons) des échantillons que lorsque la prévalence de l’infection parmi la population testée est de moins de 5% et à condition que cette pratique ne soit pas à l’origine d’un allongement des délais de rendu des résultats et d’une désorganisation du fonctionnement des laboratoires de conduire des études pilotes afin d’évaluer les nouvelles techniques telles que la RT-PCR digitale ou le séquençage à haut débit (NGS)

    Voir l'indexation

  12. Covid-19 : délai de transfert dans un service de soins de suite ou un Ehpad (avis complémentaire)
    HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique 2021 France
    *recommandation de santé publique;

    Le HCSP complète son avis relatif aux délais de transfert en service de soins de suite et en Ehpad des patients atteints ou ayant présenté un Covid-19 et au maintien des précautions complémentaires. Le HCSP a souhaité préciser ses recommandations précédentes afin de les rendre plus opérationnelles sur le terrain dans les filières de soins et les unités.

    Voir l'indexation

  13. Risques des produits et pratiques de tatouage et de détatouage
    HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique 2021 France
    *recommandation de santé publique;

    Afin de déterminer les risques des produits et des pratiques du tatouage et du détatouage, une approche de processus global de prise en charge de la personne désirant un tatouage ou un maquillage permanent a été mise en œuvre par le HCSP. Les risques sont structurés selon 6 dimensions : l’acte : définition, bonnes pratiques ; le professionnel : périmètre d’action, formation ; le produit/matériel : caractéristiques, bon usage des encres, matériels associés et lasers ; la personne : précautions et contre-indications pour les différentes populations (générale, jeunes, atteintes de pathologie, milieu carcéral) ; l’information : données disponibles, transmises et tracées avant, pendant et après l’acte ; le suivi/surveillance/contrôle : effets secondaires, contrôle des produits, matériels et professionnels.

    Voir l'indexation

  14. Vaccination contre la COVID-19 des patients atteints de cancers digestifs
    SNFGE - Société Nationale Française de Gastro-entérologie 2021 France
    *recommandation pour la pratique clinique;

    Voir l'indexation

  15. SARCLISA 20 mg/ml, solution à diluer pour perfusion - isatuximab - Inscription
    HAS - Haute Autorité de Santé 2021 France
    *avis de la commission de transparence;

    Avis favorable au remboursement en association avec le pomalidomide et la dexaméthasone pour le traitement des patients adultes atteints de myélome multiple (MM) en rechute et réfractaire, qui ont reçu au moins deux traitements antérieurs incluant le lénalidomide et un inhibiteur du protéasome (IP) et dont la maladie a progressé lors du dernier traitement. Un progrès thérapeutique par rapport à l’association pomalidomide plus dexaméthasone. Le service médical rendu par SARCLISA (isatuximab) est important dans l’indication de l’AMM...

    Voir l'indexation

  16. Mortalité Maternelle en France (période 2013-2015)
    INSERM - Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale 2021 France
    *rapport;

    Pour la période 2013-2015, 262 décès maternels ont été identifiés, soit 1 décès tous les 4 jours en France d’une cause liée à la grossesse, à l’accouchement ou à leurs suites. Ce chiffre correspond à un ratio de mortalité maternelle (RMM) de 10,8 décès jusqu’à un an, et un RMM limité à 42 jours de 8,1 décès pour 100 000 naissances vivantes, stables par rapport à la période précédente 2010-2012, et dans la moyenne des pays européens. Cependant, 58% de ces décès sont considérés comme « évitables » ou « peut-être évitables » et dans 66% des cas les soins dispensés n’ont pas été optimaux, ce qui témoigne d’une marge d’amélioration.

    Voir l'indexation

  17. Directive sur les visites et sorties pour certains milieux de vie, d'hébergement ou de soins pour la période de confinement du 9 janvier au 8 février 2021 - Directive COVID-19
    Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec 2021 Canada
    *recommandation de santé publique;

    Compte tenu de la situation épidémiologique au Québec et afin de limiter la propagation de la COVID-19; Considérant les annonces du premier ministre et du gouvernement du 6 janvier 2021 portant sur les consignes à la population générale pour la période de confinement; Vous trouverez les mesures à appliquer pour les visites et sorties dans les milieux de vie, milieux de soins ou d’hébergement (pour les 18 ans et moins : RI-RTF jeunesse, RAC, URCI, internat, foyer de groupe et les milieux de réadaptation en déficience physique et CRJDA ainsi que pour toute clientèle dans les RHD, CRD et dans certains milieux communautaires en santé mentale (centre de crise)). Pour les autres milieux de vie et de soins adultes (CHSLD, RI-RTF, RPA, RAC, URCI, internat, foyer de groupe, les milieux de réadaptation en santé physique, en déficience physique ou réadaptation modérée) veuillez-vous référer à la directive DGAPA-019.REV2.

    Voir l'indexation

  18. Directive sur la ventilation des installations - Directive COVID-19
    Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec 2021 Canada
    *recommandation de santé publique;

    Cette directive contient les orientations ayant trait à la ventilation des installations du réseau. Recommandation du rapport du groupe d’experts scientifiques et techniques (MSSS, janvier 2021). Mots clés : qualité de l’air intérieur, mesure du taux de dioxyde de carbone, CO2

    Voir l'indexation

  19. Foire aux questions : la conduite à tenir - COVID-19
    Ministère des solidarités et de la Santé 2021 France
    *information patient et grand public;

    Faudra-t-il se faire vacciner si on a eu la Covid-19 ? Le vaccin empêche-t-il la transmission du virus ? Si je suis vacciné et en contact avec un malade de la Covid-19, dois-je prendre des précautions, comme le port du masque ? Faut-il se faire tester avant d’être vacciné ?

    Voir l'indexation

  20. Foire aux questions : la stratégie de vaccination - COVID-19
    Ministère des solidarités et de la Santé 2021 France
    *information patient et grand public;

    Quels sont les objectifs de la vaccination ? Quels sont les grands principes de la stratégie vaccinale ? Quelle est la stratégie vaccinale en France ? Qui élabore la stratégie de vaccination en France ? Quelles sont les garanties en termes de transparence de la stratégie vaccinale ? À quoi va servir le collectif de citoyens appelés à se prononcer sur la vaccination ? La vaccination sera-t-elle gratuite ? Pourquoi ne pas vacciner les soignants de moins de 50 ans ? Y aura-t-il des avantages pour les personnes vaccinées, en matière de liberté de circulation par exemple (Passeport Covid) ? Pourquoi vacciner contre un virus qui ne cesse de muter ?

    Voir l'indexation

  21. Foire aux questions : le calendrier - COVID-19
    Ministère des solidarités et de la Santé 2021 France
    *information patient et grand public;

    Quelles sont les étapes de la campagne de vaccination en France ? Qui est concerné par la première phase de vaccination ? À partir de quand l’ensemble des Français volontaires pourront-ils se faire vacciner ? Pourquoi ne pas vacciner (...) Des régions ou des villes seront-elles prioritaires pour la campagne de vaccination ? La vaccination en France a-t-elle pris du retard ?

    Voir l'indexation

  22. Foire aux questions : le suivi médical de la vaccination et la surveillance (...) - COVID-19
    Ministère des solidarités et de la Santé 2021 France
    *information patient et grand public;

    La vaccination sera-t-elle précédée par une consultation médicale ? Quelles sont les contre-indications à la vaccination ? Les personnes vaccinées sont-elles suivies par un médecin ? Comment sont surveillés les vaccins contre la Covid-19 ? Qui dois-je contacter en cas d’effets secondaires après la vaccination ? Quels sont les effets indésirables du vaccin Pfizer ? Le vaccin est-il prescrit aux femmes enceintes ? Le rallongement du délai de la deuxième injection du vaccin Pfizer est-il porteur de risque ?

    Voir l'indexation

  23. Foire aux questions : réponses clés - COVID-19
    Ministère des solidarités et de la Santé 2021 France
    *information patient et grand public;

    Qui peut être vacciné dès à présent ? Où dois-je me rendre pour me faire vacciner ? Suis-je obligé de me faire vacciner ? Quelles sont les questions qui me sont posées avant la vaccination ? Comment se déroule le recueil du consentement ? Le consentement devra-t-il être obligatoirement donné par écrit ? Mes parents sont hors d’état d’exprimer leur consentement, comment est-il alors recueilli ? Comment se passe la vaccination pour les 75 ans et plus (hors établissement) ? Qui contacter pour obtenir un rendez-vous dans un centre ? Où sont les centres de vaccinat Quel est le numéro national ? Toutes les informations sont disponibles sur différents sites internet :

    Voir l'indexation

  24. Foire aux questions : le suivi du déploiement de la vaccination - COVID-19
    Ministère des solidarités et de la Santé 2021 France
    *information patient et grand public;

    Le suivi du déploiement de la vaccination Comment est suivie l’évolution du nombre de personnes vaccinées ? Quelle protection autour des données collectées ?

    Voir l'indexation

  25. Foire aux questions : l’approvisionnement, le stockage et l’acheminement des (...) - COVID-19
    Ministère des solidarités et de la Santé 2021 France
    *information patient et grand public;

    L’approvisionnement en vaccins par la France Comment la France a-t-elle anticipé l’acquisition de vaccins ? Combien de doses de vaccin ont été commandées ? Comment sont financés ces vaccins ? D’autres vaccins seront-ils bientôt autorisés en France ? Le stockage et l’acheminement des vaccins Combien de doses de vaccin ont été livrées ? Connait-on une pénurie ? Quelle chaîne logistique est mise en œuvre pour acheminer les vaccins jusqu’aux patients ?

    Voir l'indexation

  26. Foire aux questions : les vaccins - COVID-19
    Ministère des solidarités et de la Santé 2021 France
    *information patient et grand public;

    Les vaccins Quels sont les candidats vaccins existants à ce jour ? Quels sont les vaccins autorisés en France ? Quelles sont les procédures préalables à l’arrivée des vaccins contre la COVID-19 ? Quelles sont les différences entre les vaccins ? Comment fonctionne un vaccin ? Comment fonctionne un vaccin à ARN ? Pourra-t-on choisir son vaccin ? Pourquoi augmenter la durée entre la première et la seconde injection du vaccin ? Le variant « britannique » peut-il mettre en danger l’efficacité de la vaccination ?

    Voir l'indexation

  27. GILENYA (fingolimod) - Risque d'atteinte hépatique
    Canadiens en santé 2021 Canada
    *avis de pharmacovigilance; *recommandation de bon usage du médicament;

    Des cas de lésions hépatiques significatives sur le plan clinique, notamment d’insuffisance hépatique aiguë exigeant une greffe de foie, ont été rapportés pendant l’emploi de GILENYA (fingolimod). Il est conseillé aux professionnels de la santé : d’évaluer la fonction hépatique, en mesurant notamment les taux de transaminases et de bilirubine, avant d’entreprendre le traitement, après 1, 3, 6, 9 et 12 mois de traitement, puis à intervalles réguliers par la suite, jusqu’à 2 mois après l’arrêt du traitement par GILENYA; de surveiller l’apparition de signes et de symptômes d’atteinte hépatique (vomissements inexpliqués, douleurs abdominales, fatigue, anorexie ou ictère et/ou coloration foncée des urines) pendant l’emploi de GILENYA, pour effectuer sans tarder le dosage des transaminases et de la bilirubine en présence de signes ou de symptômes évocateurs d’une atteinte hépatique; d’évaluer la fonction hépatique à intervalles plus rapprochés ou d’interrompre le traitement, si les taux des transaminases et de bilirubine dépassent certaines valeurs (Tableau de la section Information à l’intention des professionnels de la santé); de surveiller plus étroitement les patients atteints d’une maladie du foie bénigne ou modérée. Ces nouvelles recommandations en matière de surveillance de la fonction hépatique et de critères justifiant l’interruption et/ou l’abandon du traitement ont été incluses dans la plus récente mise à jour de la monographie de produit canadienne de GILENYA. Santé Canada travaillera avec les fabricants des versions génériques du fingolimod à la mise à jour de leurs monographies respectives...

    Voir l'indexation

  28. Les tests de salive comme option de rechange aux techniques habituelles de dépistage de la COVID-19
    ACMTS - Agence canadienne des médicaments et des technologies de la santé 2021 Canada
    *information scientifique et technique;

    Cet article propose une vue d’ensemble des tests de salive dans le contexte de la pandémie de COVID-19. On y examine brièvement les différents types de tests, les éventuels avantages de l’utilisation d’échantillons de salive, les données probantes cliniques et la pratique actuelle au Canada...

    Voir l'indexation

  29. Lignes directrices pour le transport de patients dans le cadre de la deuxième vague épidémique de Covid-19
    Ministère des solidarités et de la Santé 2020 France
    *recommandation professionnelle;

    Recommandations d'organisation du transport de patients et de protection pour les ambulanciers et personnels

    Voir l'indexation

  30. Réactions allergiques et dispositifs médicaux
    Euro-Pharmat 2021 France
    *guide;

    La question des réactions allergiques lors de l'utilisation de dispositifs médicaux se pose souvent, voire de plus en plus. Afin d'aider les pharmaciens et les utilisateurs dans leur quotidien, ce guide pour objectif de proposer quelques solutions pour prendre en charge les principales allergies liées aux matériaux ou substances entrant dans la composition ou la fabrication des DM. La première partie fait un rapide rappel des connaissances de base sur les phénomènes allergiques. La deuxième partie passe en revue les principaux composants allergisants des DM* avec en regard la préconisation de conduites à tenir pour prévenir les risques lors de le prise en charge d'un patient allergique avéré. Enfin sont annexés des documents pratiques établis dans certaines activités médico-chirurgicales.

    Voir l'indexation

  31. Éléments à prendre en considération pour l’adoption d’une approche des voyages internationaux fondée sur le risque dans le cadre de l’épidémie de COVID-19 - Orientations provisoires
    OMS - Organisation Mondiale de la Santé 2021 Suisse
    *recommandation de santé publique;

    Étant donné que la pandémie de COVID-19 continue, les États Membres devraient prendre des mesures appropriées pour limiter la transmission du SARS-CoV-2, virus à l’origine de la COVID-19, pendant les voyages internationaux, en reconnaissant que des mesures de santé publique globales adaptées à la situation épidémiologique et aux capacités locales peuvent réduire sensiblement le risque mais ne permettent pas de le supprimer. Dans ces conditions, il faut adopter une approche des voyages internationaux fondée sur le risque. L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) recommande pour les voyages internationaux de toujours donner la priorité aux déplacements en cas d’urgence et à visée humanitaire (tels que les vols liés à des situations d’urgence médicale et les évacuations médicales) ; aux déplacements de personnel essentiel (tel que le personnel chargé de la riposte, le personnel chargé d’apporter un appui technique en matière de santé publique, et le personnel essentiel des secteurs de la sécurité et du transport, comme les marins) ; aux rapatriements ; et au transport de marchandises essentielles telles que les denrées alimentaires, les médicaments et le carburant.

    Voir l'indexation

  32. Outil d’évaluation du risque pour la prise de mesures d’atténuation du risque relatives aux voyages internationaux dans le cadre de l’épidémie de COVID-19
    OMS - Organisation Mondiale de la Santé 2021 Suisse
    *information scientifique et technique;

    Le présent document fournit des indications détaillées sur la façon d’appliquer des mesures d’atténuation du risque pour la reprise progressive des voyages internationaux dans le cadre de l’épidémie de COVID-19 par la réalisation d’une évaluation du risque faisant appel à une approche fondée sur des méthodes mixtes, y compris l’utilisation de données qualitatives et quantitatives. Cette méthodologie d’évaluation du risque est particulièrement utile aux pays de destination confrontés à une transmission communautaire, qui se préoccupent avant tout de ne pas dépasser les capacités du système de santé, non d’éliminer la transmission. La présente annexe doit être lue en parallèle avec les documents d’orientation provisoire de l’OMS « Éléments à prendre en considération pour l’adoption d’une approche des voyages internationaux fondée sur le risque dans le cadre de l’épidémie de COVID-19” et « Éléments à prendre en considération lors de la mise en oeuvre et de l’ajustement des mesures de santé publique et des mesures sociales dans le cadre de l’épidémie de COVID-19 ». Il est à noter que cet outil fait l’objet d’exercices pilotes, pouvant aboutir à sa mise à jour et à son perfectionnement. Il peut être affiné sur la base de l’expérience des utilisateurs.

    Voir l'indexation

  33. TESTS COVID-19 - Guider votre choix parmi les 332 tests Covid-19 du marché
    Ministère des solidarités et de la Santé 2021 France
    *information scientifique et technique;

    Suite à la recommandation de l’ANSM et du CNR, l’ensemble des tests RT-PCR figurant sur la liste et les tests antigéniques détectant les protéines N ou N S, peuvent être utilisés pour le dépistage de la souche VOC-202012/01 du SARS-CoV-2. Cette liste a été constituée en l’état actuel des connaissances scientifiques et sur la base des informations remontées par les opérateurs (fabricant ou distributeur) à l’ANSM. Elle est susceptible d’être modifiée en fonction des évolutions de l’état de la connaissance.

    Voir l'indexation

  34. Recommandation de la FFCD, promoteur d’essais thérapeutiques pour la vaccination contre le SARS-CoV-2
    FFCD 2021 France
    *recommandation professionnelle;

    La FFCD demande pour ses essais thérapeutiques de prendre en compte les recommandations publiées par le TNCD et accessible en ligne sur le site de la SNFGE. Les recommandations chez les patients atteints de cancers digestifs et participant à un essai thérapeutique sont similaires aux autres patients atteints de cancers traités hors essai thérapeutique. La FFCD est en faveur de la vaccination contre le SARS-CoV-2.

    Voir l'indexation

  35. Centre de vaccination : cahier des charges - Vaccination contre la COVID-19
    CPias Bourgogne Franche-Comté 2021 France
    *recommandation professionnelle;

    Des centres de vaccination adossés ou approvisionnés par un établissement de santé pivot sont en cours de déploiement au niveau des différents territoires de la région BFC. Les centres de vaccination vont permettre de faciliter l’accés à la vaccination des personnes éligibles et ainsi participer à accélérer la dynamique des personnes vaccinées. Il est difficile d’écarter de manière péremptoire la possibilité qu’une personne malade asymptomatique ou une personne en période d’incubation et potentiellement contagieuse se rende dans un centre de vacciantion. Il est capital à cet égard d’éviter toute situation à risque de promiscuité dans le centre de vaccination. De manière contemporaine, le risque infectieux associé au geste vaccinal lui-même (risque d’accident avec exposition au sang) mérite également d’être identifié et pris en compte.

    Voir l'indexation

  36. Organisation & outils nécessaires à la mise en œuvre de la vaccination contre la COVID-19 en EMS (USLD, EHPAD)
    Répias 2021 France
    *recommandation de santé publique;

    Mettre en oeuvre la stratégie vaccinale contre le SARS-Cov2 pour réduire la morbi-mortalité attribuable à la maladie (hospitalisations, admissions en soins intensifs voire décès) et de maintenir les activités essentielles du pays, particulièrement celles du système de santé pendant la pandémie. Principe de base : la vaccination n’est pas obligatoire, elle est basée sur le volontariat des personnes éligibles (professionnels de plus de 50 ans ou présentant une comorbidité à risque de forme grave & résidents).

    Voir l'indexation

  37. Recommandations concernant la vaccination anti-sar-cov-2 pour les patients atteints de cancer en Occitanie
    Onco-Occitanie 2021 France
    *recommandation de santé publique;

    Indication Depuis le 14 janvier 2021, les patients atteints de cancer sont prioritaires pour la vaccination et peuvent se rendre dans un centre de vaccination en Occitanie. La vaccination est recommandée pour l’ensemble des patients atteints de cancers et d’hémopathies malignes en cours de traitement. Schéma vaccinal Deux doses administrées à 21 jours d’intervalles minimum. Les vaccins approuvés à l’heure actuelle (Pzifer-BioNTech et Moderna ) par les autorités et commercialisés ne présentent pas de risque identifié chez les patients immunodéprimés. Cependant les vaccins vivants atténués sont contre-indiqués chez ces patients.

    Voir l'indexation

  38. Travaux de voiries, entretien routier, travaux publics, entretien et réparation des secteurs municipal et de la construction - Mesures de prévention de la COVID-19 en milieu de travail
    INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec 2021 Canada
    *recommandation de santé publique;

    Ces mesures s’appliquent lorsque la transmission communautaire est confirmée par les autorités de santé publique. Selon les connaissances actuelles, il est connu que le virus peut être transmis par des personnes présymptomatiques, symptomatiques et asymptomatiques, porteuses de la maladie. Par conséquent, des mesures préventives sont recommandées en tout temps. Les mesures de prévention recommandées par le gouvernement pour la population générale et les recommandations de base pour tous les milieux de travail s’appliquent, à moins que des mesures plus restrictives ne soient précisées. Ces recommandations sont basées sur un principe de hiérarchie des mesures de contrôle de la COVID-19. L’ensemble des mesures de contrôle précisées dans cette fiche sont complémentaires et doivent toutes être appliquées afin d’optimiser la réduction du risque d’éclosions dans les milieux de travail. À noter que des mesures supplémentaires peuvent être demandées par la direction régionale de santé publique en cas d’éclosion dans un milieu. Une attention particulière doit être accordée aux travailleuses enceintes et aux travailleurs et travailleuses avec des conditions de santé particulières. Vous référer aux recommandations suivantes : Travailleuses enceintes ou allaitantes Travailleurs immunosupprimés Travailleurs avec des maladies chroniques

    Voir l'indexation

  39. Grossesses après chirurgie bariatrique : recommandations pour la pratique clinique (groupe BARIA-MAT) incluant le dépistage du diabète gestationnel après chirurgie bariatrique
    SFD - Société Francophone du Diabète 2021 France
    *recommandation pour la pratique clinique;

    L’issue des grossesses après chirurgie bariatrique semble favorable, avec une réduction de l’incidence du diabète gestationnel, des troubles hypertensifs et de la macrosomie. Néanmoins, une augmentation de l’incidence des nouveau-nés de petit poids pour l’âge gestationnel et de la prématurité est constatée. Des carences nutritionnelles de sévérité variable pour la mère et le nouveau-né et des complications chirurgicales de pronostic potentiellement sévère sont observées. Notre groupe de travail multidisciplinaire propose des recommandations élaborées selon la méthodologie de la Haute Autorité de santé (HAS) et concernent les questions suivantes : délai entre chirurgie et grossesse, choix de contraception, technique chirurgicale privilégiée pour les femmes en âge de procréer, spécificité du parcours obstétrical, modalités de dépistage des carences et supplémentations nutritionnelles, dépistage et gestion du diabète gestationnel, prise de poids optimale, serrage de l’anneau gastrique, conduite à tenir devant une suspicion d’urgence chirurgicale, soins spécifiques pendant la période post-partum et pour les nouveau-nés.

    Voir l'indexation

  40. Prise en charge des patientes à risque d’accouchement prématuré entre 23 et 25 SA
    Réseau Périnatal des 2 Savoie 2021 France
    *recommandation professionnelle;

    Objet et domaines d’application, références : Organisation des transferts in utero et principes de la prise en charge des nouveau-nés pour des termes 23 SA et 26 SA. Document individualisé issu du protocole général MAP. Protocole applicable dans l’ensemble des maternités du RP2S.

    Voir l'indexation

  41. Point de situation sur la surveillance des vaccins contre la COVID-19 - 19/01/2021
    ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé 2021 France
    *information sur le médicament;

    Un dispositif de surveillance renforcée et en temps réel a été mis en place en France par l'ANSM et le réseau des 31 Centres Régionaux de Pharmacovigilance (CRPV) pour identifier les effets indésirables qui pourraient survenir après la vaccination à partir des déclarations réalisées par les professionnels de santé ou par les personnes vaccinées. Depuis le début de la vaccination, 139 cas d’effets indésirables ont été déclarés avec le vaccin Comirnaty de Pfizer/BioNTech, dont une vingtaine d’effets indésirables graves qui seront discutés dans le cadre du comité de suivi du 21 janvier. Parmi ces déclarations, 5 cas de décès ont été rapportés. Il s’agissait de personnes âgées résidant en EHPAD ou en résidence vieillesse qui présentaient toutes des maladies chroniques et des traitements lourds. Au regard des éléments dont nous disposons à ce jour, rien ne permet de conclure que les décès rapportés sont liés à la vaccination...

    Voir l'indexation

  42. Un variant du SARS-CoV-2 inquiétant, vraiment ? - Le variant du SARS-CoV-2 “britannique” suscite de nombreuses interrogations scientifiques et des inquiétudes. En France, l’investigation des clusters identifiés se poursuit.
    INSERM - Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale 2021 France
    *information scientifique et technique;

    Le variant du SARS-CoV-2 (VUI 202012/01 renommé VOC 202012/01) qui a émergé de façon rapide depuis septembre depuis le sud-est de l’Angleterre continue de susciter de nombreuses interrogations. En France, des personnes porteuses du variant ont été identifiées dans plusieurs villes dont Marseille, Lille ou encore Paris et l’estimation du nombre de cas est probablement encore sous-évaluée. Le variant aurait par ailleurs déjà été détecté dans des dizaines d’autres pays...

    Voir l'indexation

  43. Avis conjoint sur le rôle du pharmacien dans la stratégie de dépistage de la COVID-19 et, par extension, dans la prévention et le contrôle des maladies infectieuses et épidémies futures
    Académie Royale de Médecine de Belgique 2021 Belgique
    *recommandation de santé publique;

    Les deux associations professionnelles déclarent que depuis avril 2020, le secteur pharmaceutique a régulièrement indiqué aux autorités qu'il était disponible pour participer à une stratégie de dépistage dans le cadre de la lutte contre la pandémie de COVID-19. L'objectif en première ligne est d'augmenter la capacité de dépistage et de soulager les ressources humaines et matérielles dans la lutte contre la COVID-19. Cela doit se faire dans un contexte intégré, c'est-à-dire en collaboration avec le médecin généraliste et éventuellement d'autres prestataires de soins. Elles soulignent que le positionnement, l'accessibilité et les compétences spécifiques des pharmaciens sur le territoire belge ne sont pas suffisamment exploités. Chaque jour, 500 000 personnes fréquentent les 4750 pharmacies belges.

    Voir l'indexation

  44. Directives sur les soins palliatifs et de fin de vie - Directive COVID-19
    Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec 2021 Canada
    *recommandation de santé publique;

    Cette directive vise à transmettre une mise à jour significative en regard d’une personne ayant la COVID-19 confirmée, en investigation ou symptomatique nécessitant des soins palliatifs et de fin de vie (SPFV). Les modifications sont surlignées en jaune. Mots-clés: maisons de soins palliatifs

    Voir l'indexation

  45. Recommandations sur l’utilisation des vaccins contre la COVID-19
    Gouvernement du Canada 2021 Canada
    *recommandation de santé publique;

    Les paragraphes suivants présentent des renseignements clés et actuels sur les vaccins contre la COVID-19 à l'intention des fournisseurs de vaccination. Les données probantes sur la COVID-19 et les vaccins contre cette maladie évoluent. Les données probantes issues des essais cliniques sont limitées en raison de la taille et de la durée du suivi des populations des essais; toutefois, des études sont en cours. Le CCNI continuera à surveiller les données et à mettre à jour ses recommandations si nécessaire. Veuillez consulter le reste de la Déclaration pour obtenir plus de précisions.

    Voir l'indexation

  46. Acupuncture dans les cas des douleurs lombaires chroniques non spécifiques
    Cochrane 2021 France
    *revue de la littérature; *résumé ou synthèse en français;

    Problématique de la revue L'acupuncture permet-elle de réduire la douleur et d'améliorer la fonction dorsale et la qualité de vie des personnes souffrant de lombalgie chronique non spécifique ? Contexte La majorité des individus ont déjà été atteints d'une lombalgie chronique. Certains d'entre eux choisissent de recourir à l'acupuncture pour soulager la douleur et les autres symptômes.

    Voir l'indexation

  47. Pertinence d’utilisation des tests moléculaires pour préciser le diagnostic des nodules thyroïdiens à cytologie indéterminée
    INESSS - Institut national d'excellence en santé et en services sociaux 2021 Canada
    *évaluation technologique;

    Le nodule thyroïdien est une pathologie relativement fréquente, mais maligne dans une minorité de cas. Dans 20 à 30 % des cas, le résultat de la cytologie est indéterminé et la prise en charge optimale, plus difficile à déterminer. Conséquemment, le seul moyen d’établir un diagnostic définitif consiste à réséquer le nodule. Des tests moléculaires (ThyroSeq v3, Afirma GSC et ThyGeNext/ThyraMIR), offerts à un coût élevé par des laboratoires privés situés aux États-Unis, ont été développés dans le but d’exclure la malignité sans recourir à la chirurgie.

    Voir l'indexation

  48. Les troubles musculo-squelettiques liés au travail : un fardeau humain et économique évitable
    INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec 2021 Canada
    *rapport;

    Depuis 40 ans, le visage du travail au Québec a changé. Au Québec, les secteurs non priorisés pour la prévention, tels que les services et des commerces, rassemblent 75 % de l’ensemble de la main-d’œuvre québécoise et 85 % de la main-d’œuvre féminine. Un travailleur québécois sur quatre rapporte des TMS importants au cours d’un an. La grande majorité des travailleurs touchés par les TMS œuvre dans des secteurs non prioritaires et n’a pas accès aux mécanismes de prévention prévus par la loi actuelle. Certains groupes sont plus atteints par les TMS : les femmes, les immigrants, les travailleurs de professions manuelles et les personnes de faible revenu.

    Voir l'indexation

  49. Projet de loi no 59, Loi modernisant le régime de santé et de sécurité du travail – Perspectives pour consolider et développer la prévention en santé au travail
    INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec 2021 Canada
    *rapport;

    La réforme proposée par le projet de loi 59 étudié dans le cadre de ces consultations particulières révise en profondeur les lois et règlements qui encadrent depuis plus de 40 ans le monde du travail. Cette réforme est d’envergure, non seulement de par l’ampleur des leviers législatifs touchés, mais également parce qu’elle concerne l’un des principaux déterminants de la santé et du bien-être de la population : les conditions et l’organisation du travail. L’INSPQ accueille favorablement l’intention du ministre du Travail de l'emploi et de la solidarité sociale, de moderniser le régime de santé au travail du gouvernement. Plusieurs initiatives sont à souligner, Les présentes consultations sont toutefois l’occasion de transmettre des propositions visant à renforcer les mesures prévues en s’assurant de leur adaptation en continu et en misant sur toutes les expertises disponibles au Québec, rigoureuses et transparentes, qu’elles soient issues des milieux de travail, du monde académique ou de la recherche ou de la santé publique. Ce mémoire permet aussi de faire valoir la pertinence et la complémentarité de l’expertise de l’INSPQ avec celle des acteurs déjà reconnus par la LSST. Il propose également des clarifications et des bonifications à apporter au projet de loi 59.

    Voir l'indexation

  50. Covid-19, tests et stratégies de dépistage
    ORS Ile-de-France 2021 France
    *rapport;

    Face à la pandémie de coronavirus, la stratégie pour limiter la propagation du virus vise à dépister et isoler les cas de Covid-19 et les personnes-contacts le plus rapidement possible. Plusieurs tests ont été développés pour identifier les personnes infectées par le virus Sars-CoV-2, responsable de la maladie Covid-19, qu’elles soient symptomatiques ou asymptomatiques afin de détecter un maximum de personnes contagieuses et d’assurer leur isolement. La réalisation de ces tests s’inscrit dans différentes stratégies visant à rompre les chaines de transmission.

    Voir l'indexation

  51. MODALITES DE CIRCULATION DU NIR POUR LA RECHERCHE EN SANTE AUX FINS D’APPARIEMENT DE DONNEES AVEC LE SNDS - Guide pratique
    CNIL - Commission Nationale de l'Informatique et Libertés 2021 France
    *recommandation;

    La CNIL encadre depuis de nombreuses années les appariements de données de santé avec le SNIIRAM et, depuis sa création en 2016, avec le SNDS. En raison des risques de réidentification, un principe général de cloisonnement des identifiants est appliquéet la CNIL est particulièrement vigilante sur les traitements prévoyant l’usage du numéro d’inscription au répertoire national d’identification des personnes physiques(NIR) comme identifiant pivot pour réaliser des appariements déterministes de données de santé avec le SNDS. Dans ce cadre, différents types d’intermédiaires peuvent intervenir dans les circuits d’appariement et participer à leur sécurisation : tiers pour la centralisation des données, tiers pour la reconstruction du NIR à partir des traits d’identités et, parfois, un tiers pour la mise en forme des fichiers d’identités.Plusieurs écueils fréquents ont été identifiés dans le cadre du traitement des demandes d’autorisation :-le recours superflu à un tiers alors que le NIR est déjà connu du responsable de traitement ou du centre investigateur qui participe au projet de recherche;-une circulation inutile du NIR et/ou des données de santé;-un mauvais usage des identifiants techniques temporaires (appelés «numéros d’accrochage»);-une conservation excessive de ces identifiants techniques, qui devraient être détruits rapidement;-l’implication d’une entité faisant en réalité partie du même organisme que le responsable de traitement et ne pouvant donc pas être considérée comme un «tiers»...

    Voir l'indexation

  52. Administration des vaccins par voie intramusculaire
    InfoVac France - ligne directe d'information et de consultation sur les vaccins 2021 France
    *recommandation professionnelle;

    Des dizaines voire des centaines de milliers de personnes vont être amenées à pratiquer la vaccination COVID-19. Si pour certains d’entre eux, comme les pédiatres ou les médecins généralistes, la vaccination fait partie de leur cœur de métier, pour d’autres (sages-femmes, infirmièr-e-s, pharmacien-e-s…), cela constitue une relative nouveauté. Pour tous en tout cas, l’enseignement de la vaccination et des techniques vaccinales ne bénéficie que de très peu de temps dans l’enseignement universitaire et, contrairement à d’autres pays, il n’existe aucun document officiel l’encadrant en France...

    Voir l'indexation

  53. Directive sur les indications d'utilisation des analyses sérologiques pour la COVID-19
    Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec 2021 Canada
    *recommandation de santé publique;

    Le 5 août 2020, l’Institut national d’excellence en santé et services sociaux (INESSS) déposait une mise à jour de son Avis sur la pertinence clinique des tests sérologiques. À la suite du dépôt de cet avis, un comité clinique du ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) a balisé les indications actuellement reconnues pour procéder à des tests sérologiques et les modalités associées. Mots-clés: Immunisation, Sérologie, Test sanguin, Détection des anticorps, Séroprévalence, Séropositivité

    Voir l'indexation

  54. Analyse des répercussions de la pandémie de la COVID-19 sur les soins et services en cancérologie au Québec
    Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec 2021 Canada
    *rapport;

    Au Québec comme ailleurs dans le monde, plusieurs secteurs en santé ont affiché des diminutions d’activités pendant la pandémie. Le ministère de la Santé et des Services sociaux, le Programme québécois de cancérologie et les établissements du réseau assurent un suivi étroit des données relatives à l’offre de soins et de services en cancérologie. L’Analyse des répercussions de la pandémie de la COVID-19 sur les soins et services en cancérologie au Québec présente plusieurs indicateurs liés aux étapes de la Détection précoce et dépistage, de l’Investigation et diagnostic ainsi qu’au Traitement de la trajectoire de soins et de services en cancérologie. L’analyse se concentre sur les volumes d’activités de même que les délais d’accès pour les sièges tumoraux les plus fréquents pendant les premiers mois de la pandémie, c’est-à-dire lors des périodes financières P13 de l’année 2019-2020 à P03 de l’année 2020-2021 (1er avril au 20 juin 2020).

    Voir l'indexation

  55. Communiqué de l’Académie : Infection à VIH et vaccination anti-SARS-Cov2
    Académie Nationale de Médecine 2021 France
    *information scientifique et technique;

    L’épidémie de Covid-19 n’a pas épargné les personnes vivant avec le VIH (PVVIH). Toutefois, les séries publiées en Chine, en Espagne, en Allemagne, en Italie et aux États-Unis ne montrent pas une incidence plus élevée ou une expression clinique différente de l’infection par le SARS-CoV-2 dans cette population. En revanche, plusieurs études, rapportent un risque de mortalité par Covid-19 deux à trois fois plus élevé. L’immunodépression, avec un taux de lymphocytes CD4 200/µl ou une charge virale VIH 1000 copies/ml, est associée à un risque accru de décès par Covid-19. Même sous traitement antirétroviral efficace et avec une charge virale contrôlée au long cours, ces patients peuvent rester plus vulnérables en raison d’une dérégulation immunitaire résiduelle. De plus, les PVVIH présentent souvent des comorbidités associées à un risque accru de forme grave de Covid-19 : obésité, diabète, pathologies respiratoires, cardio-vasculaires, rénales ou hépatiques. La coexistence de la Covid-19 avec l’endémie de VIH/SIDA peut se révéler délétère dans les pays à revenu faible ou intermédiaire. L’émergence d’un variant du SARS-CoV-2 au mois d’août en Afrique du Sud, un des pays du monde les plus touchés par l’infection VIH, pourrait résulter d’une réplication virale plus intense et prolongée dans l’organisme des PVVIH, favorisant le cumul de mutations comme celles du clone 501.V2, qui confèrent à ce variant un avantage évolutif à l’origine de sa propagation rapide dans de nombreux pays.

    Voir l'indexation

  56. Portfolio de fiches techniques à destination des pharmaciens - vaccination contre la Covid-19
    Ministère des solidarités et de la Santé 2021 France
    *recommandation professionnelle;

    Retrouvez ci-dessous des fiches techniques contenant toutes les informations sur la vaccination, à destination des pharmaciens ainsi que le modèle de fiche suiveuse, format Excel, pour la gestion et le traçage des stocks.

    Voir l'indexation

  57. Vaccin Moderna mRNA-1273 contre la Covid-19 : une aide à la décision
    CNGE - Collège National des Généralistes Enseignants 2021 France
    *information scientifique et technique;

    La publication1 évaluant la sécurité d’emploi et l’efficacité du vaccin ARNm-1273 de Moderna contre la Covid-19 est disponible depuis le 30 décembre 2020. Elle livre des résultats utiles à la décision médicale partagée avec le patient. Cet essai randomisé en double insu a été réalisé dans 99 centres aux Etats-Unis chez 30 351 volontaires, âgés 18 ans, ayant les caractéristiques suivantes : âge médian 52 ans, hommes 52,7%, obésité 29,3%, au moins 1 facteur de risque de forme grave 22,5%, diabète 9,5%, et obésité sévère 6,7%. L’essai avait pour objectif d’évaluer une modalité vaccinale reposant sur une première injection à J0 et une seconde à J28. Dans le groupe placebo, l’incidence de la Covid-19 symptomatique a été de 1,31% dans un délai médian de 64 jours après la seconde injection.

    Voir l'indexation

  58. XYLOCARD
    HAS - Haute Autorité de Santé 2021 France
    *avis de la commission de transparence;

    Voir l'indexation

  59. Évaluation globale de la situation des enfants en danger ou risque de danger : cadre national de référence
    HAS - Haute Autorité de Santé 2021 France
    *recommandation pour la pratique clinique;

    La Haute Autorité de santé publie le premier cadre national de référence pour l’évaluation globale de la situation des enfants en danger ou risque de danger. Il fait suite à une demande de la Direction générale de la cohésion sociale (DGCS), et du secrétariat d’État en charge de l’enfance et des familles auprès du ministre des solidarités et de la santé, dans le cadre de la stratégie nationale de prévention et de protection de l’enfance, et du plan interministériel de mobilisation et de lutte contre les violences faites aux enfants.

    Voir l'indexation

  60. GAMUNEX
    HAS - Haute Autorité de Santé 2021 France
    *avis de la commission de transparence;

    Voir l'indexation

  61. Mesure de la récupération de 5 complications post-opératoires
    HAS - Haute Autorité de Santé 2021 France
    *recommandation professionnelle;

    La récupération et l'atténuation de la survenue d'un événement indésirable associé au soin (EIAS) sont des barrières d'importance cruciale en termes de gestion des risques et de sécurité du patient, qui sont souvent insuffisamment développées au profit de la seule prévention. Les organisations dites de haut niveau de fiabilité ou High Reliability Organizations (HRO)¹ excellent dans cette capacité à s'adapter et à réagir devant un danger avec un minimum de conséquences.

    Voir l'indexation

  62. La contraception masculine: ça fait mâle?
    REISO - Revue d’information Sociale et Santé de Suisse romande 2021 Suisse
    *information patient et grand public;

    En Suisse, bien que la contraception soit majoritairement assumée par les femmes, cela ne signifie pas que les hommes en soient désinvestis. Les intérêts de la pharma et, surtout, les représentations de genre expliquent ces blocages.

    Voir l'indexation

  63. Demande complémentaire pour l’avis Stratégie de vaccination contre la COVID-19 : report de la 2e dose en contexte de pénurie
    INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec 2021 Canada
    *recommandation de santé publique;

    Récemment, diverses stratégies ont été recommandées dans certaines juridictions en ce qui concerne l’intervalle de temps entre les deux doses des vaccins contre la COVID-19. Le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) a demandé au Comité sur l’immunisation du Québec (CIQ) d’expliquer sur quelles bases ces différents intervalles étaient fondés. Le MSSS voulait également savoir si le CIQ maintenait ses recommandations formulées dans un avis scientifique récent (1), notamment d’offrir une 1re dose de vaccin au plus grand nombre de personnes appartenant aux six premiers groupes prioritaires1 avant d’entreprendre l’administration des 2es doses de vaccin.

    Voir l'indexation

  64. Pratique de la téléconsultation en médecine de première ligne et médecine spécialisée : principes généraux
    INESSS - Institut national d'excellence en santé et en services sociaux 2021 Canada
    *évaluation technologique;

    En se basant sur la documentation scientifique disponible au moment de sa rédaction et sur les consultations menées, et malgré l’incertitude existante dans cette documentation et dans la démarche utilisée, l’INESSS met en lumière certains constats généraux pouvant servir à guider les réflexions sur l’encadrement de l’utilisation de la téléconsultation au Québec

    Voir l'indexation

  65. Guide belge de traitement anti-infectieux en pratique ambulatoire
    SPF - Service Public Fédéral - Santé publique, Sécurité de la Chaîne alimentaire et Environnement 2021 Belgique
    *recommandation professionnelle;

    Le Guide belge de traitement anti-infectieux en pratique ambulatoire 2019 de BAPCOC est mis à jour dans une version 2021. Comme la précédente, cette nouvelle édition est entièrement intégrée dans le Répertoire commenté en ligne du CBIP (link is external) et est désormais aussi disponible en format PDF pratique et éco-imprimable. Ce guide est destiné aux prestataires de soins de santé primaires en Belgique et est également utilisé comme référence par les enseignants, les maîtres de stage et les étudiants pendant eur formation.

    Voir l'indexation

  66. PEC d’un patient ou d’un résident considéré comme possible, probable ou confirmé d’infection par le SARS-COV-2
    SF2H - Société Française d'Hygiène Hospitalière 2021 France
    *recommandation professionnelle;

    La pandémie Covid-19 continue son chemin sur tous les continents. L’augmentation du nombre de cas mais aussi l’apparition de variants, en particulier le variant VOC 202012/01 au Royaume-Uni diffusant largement sur le continent européen depuis quelques semaines … ou encore les variants 501Y.V2 (apparu en Afrique du Sud) et 501Y-variant (lineage B.1.1.248 au Japon et au Brésil) ont conduit la SF2H à vous proposer un avis actualisé reprenant l’état actuel des recommandations. Sont repris les principes de base de la prise en charge de patients infectés par le SARS-CoV-2, quelle qu’en soit la souche, ou bien les patients à risque.

    Voir l'indexation

  67. Recommandations pour le diagnostic spécifique de laCOVID-19 en biologie délocalisée
    SFM - Société Française de Microbiologie 2021 France
    *recommandation professionnelle;

    Le groupement de professionnels de la santé (laboratoire, CME, direction de l’établissement), avant toute décision de diagnostic de COVID-19 par de biologie délocalisée dans un service de soins ou de tri de patients, passe en revue les éléments suivants : Ø Evaluer le gain attendu par rapport la réalisation de la technique en laboratoire sous PSM2, en termes d’impact patient ; Ø Déterminer les indications/non-indications de cette utilisation par rapport aux techniques habituelles.

    Voir l'indexation

  68. ITSS : Interventions cliniques en période de pandémie de coronavirus COVID-19 - Directive COVID-19
    Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec 2021 Canada
    *recommandation de santé publique;

    En raison de l’augmentation de cas de COVID-19 au Québec et de l’annonce par le gouvernement de la mise en place des mesures en fonction d’un système de paliers d’alerte distincts pour chaque région socio sanitaire du Québec, les soins et les services offerts doivent être adaptés. En juin 2020, le MSSS a publié « ITSS : Interventions cliniques en période de pandémie de coronavirus COVID-19 - Orientations de la direction de la prévention des ITSS du MSSS». Cette directive est une mise à jour de cette publication. Mots-clés: Grossesse, Traitement accéléré des partenaires, Traitement ITSS, Vaccination ITSS, VIH

    Voir l'indexation

  69. Directive sur les mesures applicables aux différents milieux de vie et de soins (CHSLD, RI-RTF, RPA, RAC, URCI, internat, foyer de groupe ou milieux de réadaptation en déficience physique, santé physique et modérée pour adulte) pour la période du 9 janvier au 8 février 2021 - Directive COVID-19
    Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec 2021 Canada
    *recommandation de santé publique;

    Compte tenu de la situation épidémiologique au Québec et afin de limiter la propagation de la COVID-19, il est recommandé de poursuivre les mesures visant notamment à réduire l’accès à un nombre restreint de personnes dans des milieux de vie où sont hébergées ou confiées des personnes vulnérables. De plus, des mesures additionnelles sont prévues pour limiter les contacts entre les résidents vivant à l’intérieur d’une même RPA. Considérant les annonces du premier ministre et du gouvernement concernant les consignes pour la période de confinement à la population générale, vous trouverez les mesures à appliquer dans les tableaux ci-joints pour les usagers des différents milieux de vie et de soins pour adultes (CHSLD, RI-RTF, RPA, RAC, URCI, internat, foyer de groupe, milieux de réadaptation en santé physique, en déficience physique ou réadaptation modérée). Sont exclus de la présente directive, les RI-RTF jeunesse accueillant une clientèle non vulnérable à la COVID-19.

    Voir l'indexation

  70. Directive sur les personnes proches aidantes et le respect du couvre-feu - Directive COVID-19
    Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec 2021 Canada
    *recommandation de santé publique;

    Compte tenu de la situation épidémiologique au Québec et afin de limiter la propagation de la COVID-19, un couvre-feu a été décrété du 9 janvier au 8 février 2021 entre 20 h et 5 h. Les personnes proches aidantes doivent suivre les consignes de la population générale, notamment réduire au maximum les contacts et respecter le couvre-feu. Toutefois, dans certaines situations particulières, les personnes proches aidantes doivent se rendre au chevet ou au domicile des personnes aidées pour leur porter assistance ou pour assurer leur sécurité en raison d’une condition clinique particulière.

    Voir l'indexation

  71. Significations et représentations du prendre soin de soi à la confluence de l’intersubjectivité, des techniques de soi et de la gouvernementalité des vivants
    Université d'Ottawa 2021 Canada
    *article de périodique;

    Ce texte propose une réfl exion critique à partir de différents travaux autant théoriques qu’empiriques sur la signifi cation du « prendre soin de soi » et plus particulièrement de ceux de Michel Foucault sur la généalogie du souci de soi et des techniques de soi. Des réfl exions sur les interrelations entre le souci de soi et l’individualisme ainsi que les interrelations entre les règles sociales et les techniques de soi sont exposées. Il sera vu comment prendre soin de soi consiste autant en une attention à l’âme et à l’esprit qu’à une attention au corps et que prendre soin des autres et de son environnement est indissociable du prendre soin de soi. Seront aussi présentées de multiples dimensions du prendre soin de soi qui se détachent du « prendre soin de sa santé », dont des dimensions intersubjectives qui s’insèrent dans les grands mouvements sociaux et forces sociales infl uençant nos moindres gestes, même les plus intimes.

    Voir l'indexation

  72. Interventions contre les crampes dans les jambes pendant la grossesse
    Cochrane 2020 France
    *revue de la littérature; *résumé ou synthèse en français;

    Quelle est la problématique ? Les crampes dans les jambes sont ressenties comme des contractions involontaires soudaines et intenses des muscles de la jambe. Il s’agit d’un problème courant pendant la grossesse, en particulier au cours du troisième trimestre. Les crampes sont douloureuses et peuvent interférer avec les activités quotidiennes, perturber le sommeil et réduire la qualité de vie. Diverses interventions ont été utilisées pendant la grossesse pour traiter les crampes dans les jambes, notamment des traitements médicamenteux, électrolytiques (magnésium, calcium, sodium) et vitaminiques, ainsi que des thérapies non médicamenteuses telles que l'étirement des muscles.

    Voir l'indexation

  73. Quel est le meilleur traitement contre les démangeaisons chez les personnes atteintes d'une maladie rénale chronique?
    Cochrane 2020 France
    *revue de la littérature; *résumé ou synthèse en français;

    Quelle est la problématique ? La démangeaison (terme médical prurit) est un problème courant chez les personnes atteintes d'une maladie rénale chronique (MRC). Les démangeaisons peuvent affecter considérablement la qualité de vie et pourraient entraîner une dépression ou un risque accru de décès. Il n'existe pas de recommandations sur le traitement des démangeaisons associées à la MRC qui soient largement utilisées ou acceptées. Comment avons-nous procédé ? Nous avons trouvé 92 études impliquant 4466 personnes et portant sur 30 traitements contre les démangeaisons associées aux maladies rénales chroniques. Le traitement de contrôle était soit un placebo, soit (plus rarement) un autre traitement pour les démangeaisons associées à la MRC.

    Voir l'indexation

  74. Conflits d'intérêt et recommandations dans les directives cliniques, les rapports des comités consultatifs, les articles d'opinion et les revues narratives
    Cochrane 2020 France
    *revue de la littérature; *résumé ou synthèse en français;

    Les traitements et les tests de diagnostic que les médecins proposent à leurs patients sont souvent basés sur des recommandations formulées dans divers documents. Un exemple courant est celui des directives cliniques, qui sont des déclarations fournissant des recommandations sur la manière de diagnostiquer et de traiter les patients sur la base des meilleures données probantes disponibles. Les traitements qui pourraient être proposés aux patients sont également influencés par la manière dont les médicaments sont recommandés pour approbation par les comités consultatifs des agences de réglementation des médicaments telles que l’Administration américaine des aliments et des médicaments (Food and Drug Administration, FDA). Enfin, les médecins pourraient également être influencés par les recommandations exprimées dans des articles d'opinion, tels que des éditoriaux, ou dans des revues narratives publiés dans des revues médicales.

    Voir l'indexation

  75. Référentiel de Psychiatrie-Addictologie
    CUNEA - Collège National Universitaire des Enseignants d'Addictologie 2021 France
    *cours;

    Voir l'indexation

  76. ATROPINE SULFATE ACCORD
    HAS - Haute Autorité de Santé 2021 France
    *avis de la commission de transparence;

    Voir l'indexation

  77. MONOXYDE D’AZOTE SOL FRANCE
    HAS - Haute Autorité de Santé 2021 France
    *avis de la commission de transparence;

    Voir l'indexation

  78. COSENTYX
    HAS - Haute Autorité de Santé 2021 France
    *avis de la commission de transparence;

    Voir l'indexation

Courriel (Nous ne répondons pas aux questions de santé personnelles.)
22/01/2021


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.